Pokemon Delta Adventure !


 

Partagez | 
 

 Archipel Eternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Archipel Eternel   Lun 25 Fév - 16:21

Cela faisait maintenant vingt-quatre heures que la troupe envoyée en mission pour retrouver le fameux maître d'Océane et Mary voyageait dans les airs, s'éloignant grandement des autres archipels. Plus loin encore que l'archipel Shibusen ou celle des Légendaires, les éclaireurs, pourtant habitués aux longs trajets, commençaient eux-même à s'épuiser. L'un d'eux, celui qui portait Heisenberg, grimaça et lâcha à la femme Hyporoi d'une voix agacée et exténuée :

-Eclaireur : Bordel... Elle est... Encore loin votre putain d'archipel ?

-Océane : Vous faîtes bien de le demander, on est quasiment arrivés ♪

-Hein ?


La troupe parcourut encore quelques centaines de mètres et s'arrêtèrent à la suite de Mary, qui s'était stoppé net devant le vide. Malgré ce qu'avait dit Océane, il n'y avait qu'un ciel infini devant eux, et aucune archipel n'était visible à l'horizon. Intrigué et irrité, l'éclaireur lâcha sèchement à la femme Hyporoi, qui semblait se foutre de lui :

-Qu'est-ce que tu nous racontes comme merde là ?! Ya pas la moindre archipel à portée de vue.

-Océane : A portée de vue ? Non, en effet... Est-ce que l'un de vous aurait, par hasard, entendu parlé de la légende de l'archipel éternel ?


Grand silence dans l'assemblée. Océane les regarda avec un grand sourire et se tourna vers l'horizon, avant de lâcher finalement à Mary d'une voix mélodieuse :

-Bien, et si tu leur montrais Mary ? ♪

-Mary : Pas de problème ! Feu follet spécial ! Imitation !


La femme Dracaufeu cracha un immense feu follet indigo, qui prit peu à peu la forme de son corps et se dirigea vers l'avant en volant. Mais soudainement, le corps de la fausse Mary... Disparut. Comme-ci il avait traversé un mur invisible. Trouvant cette action suffisante comme explication, Océane tourna son regard satisfait vers les autres rebelles, notamment Glacia.

-Comme vous pouvez le voir, il est bien aisé d'y pénétrer, mais je peut vous garantir qu'en sortir est bien plus difficile. Si certains d'entre vous veulent faire demi-tour et rester dans leur appart' tranquillou, il est encore temps ♪ Après tout ,qui sait ce qui pourrait se trouver derrière, hein Glacia ? ♥ Hihihihihihi ! ♪

Et avec Mary, la femme Hyporoi pénétra dans le mur invisible et les deux femmes disparurent. Leach prit un air étonné et demanda à Glacia, qui était sur lui, ainsi que pour tous les autres rebelles présents :

-Leach : On fait quoi alors ?

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Lun 25 Fév - 17:13

Glacia serra les dents en entendant le rire d'Océane. Elle la provoquait, en plus de ça ?
Lorsque Leach lui posa sa question, elle le regarda, sans grande conviction. Son regard alla de nouveau sur la barrière invisible, ou plutôt l'horizon, laissant un ange passer. Finalement, la jeune femme-Givrali répondit, avec un sourire désabusé :

« Tu veux que je te dise ? J'ai peur. C'est l'une des fois où je sens qu'on est en train de faire une grosse connerie. A ce stade, ce n'est même plus un pressentiment... J'ai vraiment peur. »

Elle observa tous les autres éclaireurs. Ils semblaient fatigués... Pas étonnant, après un voyage pareil. Il fallait qu'ils se posent au plus vite. Tout autour d'eux n'était que du vide... Glacia poussa un soupir.

« Allez-y. On traverse ce mur. »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Lun 25 Fév - 17:40

Leach déglutit lentement, et finalement, prit son courage à deux mains, s'enfonçant dans le mur invisible, suivi des autres éclaireurs, et enfin de Mewtwo, qui regarda derrière elle durant un court instant, suspicieuse, et pénétra finalement dans le mur invisible. Peu après, un bouclier invisible sembla disparaître, composé d'éléments électriques comme les ailes de Eins, révélant alors Vier et Sechs, flottant dans le ciel. Derrière la petite fille se tenait cinq cercueils en bois de chêne, flottant eux aussi dans les airs, et la Stalkeuse se mit à rire comme une gamine.

-Sechs : Hihihihi, ça s'annonce vraiment amusant ♪ On les suit ?

-Vier : Attendons d'abord qu'ils avancent un peu, puis on se servira du bouclier d'invisibilité de notre maître pour les suivre ♪


________________________________________________________

Traversant le mur invisible, Glacia et Leach, puis tous les autres, arrivèrent dans un monde totalement différent : Un immense globe bleu magique, qui semblait servir de bouclier à ce lieu mystérieux. Ce fut d'ailleurs un magnifique spectacle qui s'offrit aux rebelles, et Océane, un peu plus devant, lâcha fièrement et malicieusement à la troupe :

-Océane : Mes amis... Soyez le bienvenu à l'archipel des origines les plus anciennes... L'archipel éternel ! ♪

Flottant dans les cieux, les rebelles faisaient face à un archipel tout entier... Des îles disloquées, avec au centre, une île immense. Sur chacune d'elle se trouvaient des ruines de bâtiments modernes ou anciens, ainsi que de la végétation de partout, montrant l'authenticité des lieux. Chaque parcelle de cet archipel inspirait l'intrigue et l'effroi, comme-ci ce lieu avait quelque chose de trop sacré et de trop sauvage pour être foulé. L'un des éclaireurs écarquilla les yeux et lâcha d'une voix époustouflée :

-Eclaireur : C'est si beau... Mais qu'est donc cet endroit ?

-Océane : C'est une chose que vous n'avez pas à savoir pour l'instant ♪ Nous devons nous poser sur le rebord de l'île principal, nous allons rejoindre le refuge de notre maître.


Océane et Mary partirent vers l'île principal, pour finalement atterrir sur le bord de celle-ci, suivies de peu par les autres éclaireurs qui purent enfin se poser. Alors qu'ils faisaient face à une profonde forêt dont on ne voyait pas le bout, Mary regarda le ciel qui s'assombrissait et enflamma son bras pour faire de la lumière.

-Mary : Il faut qu'on s'installe pour la nuit, vous êtes tous épuisés de toute façon, trouvons nous une clairière, reposez-vous, et on vous expliquera tout demain.

Sans attendre de réponses, Mary pénétra dans la forêt, suivie de peu par Océane, puis par tous les autres. Une centaine de mètres plus loin, les rebelles trouvèrent finalement une clairière, et s'y installèrent en rond devant un feu de camp que Mary créa avec un feu follet. Quelques heures plus tard, il faisait totalement nuit, et tout le monde dormait, excepté Mary, qui surveillait le feu, paraissait-il, et Glacia, qui ne semblait pas décider à s'endormir. La femme Dracaufeu la regarda longuement, puis regarda Océane, qui dormait à poings fermés, avant de finalement lâcher à la femme Givrali :

-Mary : Tu sais... Il ne faut pas que tu prennes au premier degré ce que t'as dit Océane. Elle a peut-être l'air d'une connasse comme ça, mais le destin de ce monde la préoccupe au moins autant que toi, je peut te l'assurer.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Lun 25 Fév - 21:18

Glacia fixait le feu depuis un certain temps, le menton posé sur les paumes et les coudes sur les genoux. Elle devait s'être inquiétée pour rien. Il n'y avait peut-être rien... Le comportement d'Océane devait être comme d'habitude, non ? Cette guerre la rendait folle, c'était certain.

« Tu sais... Il ne faut pas que tu prennes au premier degré ce que t'as dit Océane. Elle a peut-être l'air d'une connasse comme ça, mais le destin de ce monde la préoccupe au moins autant que toi, je peut te l'assurer. »


Glacia poussa un soupir, sans même regarder son interlocutrice.

« Si je devais m'arrêter à ça à chaque fois que quelqu'un m'insultait... J'en verrais pas le bout. M'enfin, elle a raison sur un point. Ma trahison n'était pas justifiée, contrairement à Jack ou à Collins... »


Son attention se reporta sur le ciel, ou plutôt le dôme qui les entourait. La Gijinka-Givrali leva la main vers l'immense étendue noire. Il n'y avait aucune étoile visible depuis ce fameux archipel... Le ciel paraissait vide, comme ça.
Glacia baissa le bras, d'un geste las. Elle inspira profondément, puis brisa le silence :


« Si je ne suis pas indiscrète... Tu peux m'en dire plus sur votre maître ? »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Lun 25 Fév - 21:37

Mary fronça vivement les sourcils à la question de Glacia, mais se détendit légèrement, prenant un air sérieux et impassible. Elle regarda dans la direction d'Océane, comme pour vérifier qu'elle dormait bien, et afficha finalement un grand sourire carnassier, avant de se tourner de nouveau vers la femme Givrali, avant de lâcher finalement d'une voix pleine d'amusement, empreinte de souvenirs heureux.

-Mary : Ca doit être l'homme le plus excitant que je connaisse ♥ J'aimais beaucoup Collins, mais bon dieu qu'est-ce qu'il était loin de mon maître ! Jack, Eldor, ou même ton cher Kuraï, aucun, je te le dis, aucun n'atteint sa cheville ! Je ne connais aucune femme, moi et Océane comprises, qui n'ai résisté à son charme ! M'enfin, c'est pas vraiment le genre d'informations qui t'intéressent, n'est-ce pas ?

Le regard de la femme Dracaufeu se fit alors plus sombre et se tourna vers Océane. Mary continua finalement, sur un ton beaucoup plus nostalgique et soutenu :

-Notre maître... C'est ce qui compte plus que tout pour nous. Mais ça fait maintenant deux ans que nous ne l'avons plus vu. Si Océane est si enthousiaste depuis qu'elle a proposé ce plan, c'est car nous allons peut-être pouvoir le revoir, et je peut t'assurer que ça doit au moins autant la perturber que moi... Nous espérons tellement le retrouver là-bas... Cet homme est quelqu'un d'admirable, Glacia, tu le comprendras vite l'instant où le rencontrera.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Jeu 28 Fév - 19:36

Glacia écouta, silencieuse et hochant la tête de temps en temps. Puis, elle sourit et répondit avec un ton amusé :

« Haha, j'ai hâte de voir ça ♪ Cette personne a l'air vraiment importante... J'attends de rencontrer ce maître. »

Elle croisa les doigts, et se réinstalla plus confortablement devant le feu. Le regard dans le vide, elle lâcha, d'un ton hésitant :

« Au fait... Je n'ai jamais vraiment pensé à t'avoir remerciée, pour l'autre fois... Contre cet immense Torterra. »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Ven 8 Mar - 17:41

Mary regarda sombrement Glacia, toujours les bras croisés, puis jeta un petit regard à sa jambe désormais rétablie, semblant perturbée en repensant à ce que celle-ci avait subi il y a de là un jour et demi. Finalement, la femme Dracaufeu répondit d'une voix sérieuse :

-Mary : Je ne vois pas en quoi tu me remercies. Je ne t'ai en rien sauvé. C'est cet individu qui nous a épargné. Sache-le bien, ces individus auraient voulu nous éliminer, on serait déjà tous six pieds sous terre.

Alors que Mary discutait avec Glacia, l'un des éclaireurs entrouvrait les yeux, réveillé par un bruit étrange. C'était une forme de chant mélodieux, une voix magnifique que l'homme crut reconnaître. Il regarda les autres endormis, et les deux femmes qui discutaient. Apparemment, il était la seule à l'entendre. Se levant discrètement, l'homme s'éloigna du groupe sans se faire remarquer, vers la source du chant. C'était une voix très mélancolique et belle, digne des plus grands requiems. Passant pas mal d'arbres, l'homme arriva devant la source de la voix, une sorte de gijinka fantomatique, un spectre blanc qui ressemblait trait pour trait à Océane. L'homme s'approcha doucement de la femme chantante, comme envoûté, et finalement, voulut poser sa main sur le visage de la femme. Mais soudain, à ce moment précis, le corps de la spectre devint rouge, et lâcha un cri strident et effrayant. Puis peu de temps plus tard, du camp des rebelles, on entendit également le cri d'un homme qu'on venait d'attaquer. Ces deux cris réveillèrent toute la troupe, Mary fronçant les sourcils et se levant de sa place.

-Mary : Qu'est-ce qui se passe, bon sang ? Tout le monde est là ?

-Océane : L'un des éclaireurs a disparu, Mary... Je t'avais dit d'être prudente...

-Putain, on leur avait dit de pas se séparer du groupe ! Prenez-tous vos affaires, il faut qu'on se barre d'ici le plus vite possible !

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Ven 8 Mar - 18:47

Mewtwo ouvrit rapidement ses yeux, ne semblant ressentir aucune fatigue, puis par pure fainéantise, elle utilisa sa téléportation pour se relever, sa main sur la poignée de son katana au cas où. Elle eu un léger froncement de sourcil, balayant le lieu du regard et remarquant la disparition d'un des Eclaireurs au moment où Océane le disait. Joey, lui, se releva en titubant, semblant encore à moitié endormi. Il sortit une des cigarette verte que Hans lui avait donné, l'allumant et commençant à la fumer, comme pour mieux se réveiller, tandis que Lindenbergh lui se réveillait rapidement, tout en tentant de garder son sang froid après avoir entendu ces cries. Leach, lui, au contraire, semblait être terriblement anxieux après la disparition d'un des rare Eclaireur encore en vie. Après avoir rassemblé leurs affaires le plus rapidement possible, Mewtwo dit finalement :

-Voulez-vous que je survole l'archipel pour voir si il n'est pas quelque part ?

Un nuage de fumée verte et à mauvaise odeur sortit de la bouche du détective consultant, qui dis d'une voix désabusé :

-Inutile. Vous avez entendit ces deux cris ? Ils étaient assez fort et strident pour tous nous réveiller. Il s'est surement fait tuer. Ou alors il a vu un truc super flippant...

Il reporta la cigarette à ses lèvres, tirant à nouveau une bouffée de la fumée à l'odeur d'eucalyptus, puis marmonna :

-Moi, je me demande surtout pourquoi on a entendu deux cris... Enfin. On ferais mieux de partir, comme l'a dit Mary, mais même si on s'en va et qu'il y a quelque chose de dangereux sur cet archipel, on ne feras que retarder le moment où l'on se fera attaquer.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 13:30

Glacia était déjà en train de rassembler ses affaires. Elle jeta un regard circulaire à toutes les personnes présentes, avant de répondre à Joey :

« Il serait sûrement plus prudent qu'on aille chez ce maître. On ne peut pas se permettre de perdre quelqu'un d'autre, surtout si la menace revient. »

Elle prit son sac, avant de lâcher d'une voix forte :

« On lève le camp ! Mary, Océane, je compte sur vous pour nous guider, évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 14:06

Mary acquiesça la tête, et alors qu'Océane semblait regarder autour d'elle d'un air impassible, la femme Dracaufeu se tourna vers la troupe et leur lâcha d'une voix sérieuse :

-Mary : Avant qu'on parte, il faut qu'on vous explique quelque chose sur cette île, chose qu'on aurait du vous dire dès notre arrivée ici...

-Ca suffit comme ça !


L'un des éclaireurs restants venait d'interrompre Mary d'une voix forte et paniquée, presque réprobatrice. De la sueur coulant sur son front, l'homme-Etourvol montra les deux femmes du doigt.

-Eclaireur : On vous a assez fait confiance je pense ! Je savais qu'on ne devait pas vous suivre ! Maintenant l'un de nous a disparu, sans doute mort ! C'en est trop... Je n'ai pas survécu à la guerre contre les Kentucky... A l'invasion des Légendaires... A ce carnage par cet androgyne, là... Et tuer mes propres amis pour survivre... Pour mourir ici. Et pourquoi ? A cause de deux salopes qui cachent bien leur jeu ! C'est terminé, si vous voulez mourir ici, faîtes donc, moi je me barre !

-Mary : Non ! Fais pas ça, espèce d'idiot intersidéral !


Mais il était trop tard. Sans même écouter la réponse de la femme Dracaufeu, l'éclaireur, paniqué et énervé, s'envola par-dessus les arbres, commençant à s'élever à découvert. Et à ce moment-là, tout le ciel devint rouge, et se mit à clignoter, comme une alarme géante, et avant que l'Homme-Etourvol ne comprenne ce qui lui arrive, un tir laser sembla surgir de la montagne au centre de l'île, et frappa de plein fouet l'éclaireur qui explosa en des milliers de particules. Les deux éclaireurs restants écarquillèrent les yeux en voyant leur camarade se faire dissoudre en moins de deux, et Mary grinça des dents.

-Putain, quel débile mental ! Il a activé l'alarme de l'île ! Uh ?

Juste à côté de Mary, venait d'apparaître un spectre rouge, que tout le monde voyait. C'était une femme, ressemblant trait pour trait à Mary si ce n'était les couleurs, et elle passa tranquillement à côté de la vraie Mary, sans la toucher, pour finalement accélérer soudainement et attraper la tête d'un des éclaireurs restants, qui écarquilla les yeux et hurla douloureusement alors que sa tête commençait à fondre à toute vitesse. En à peine trois secondes, l'éclaireur n'avait plus de tête, et le reste de son corps tomba lourdement au sol tandis que le spectre se tournait lentement vers le reste de la troupe. Mary fronça les sourcils et lâcha d'une voix forte :

-Mary : Fuyez vite ! Il faut rejoindre la planque de mon maître au plus vite !

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1933
Age : 19
Localisation : Pont du néant.
Emploi/loisirs : Attendre.
Humeur : Silencieuse.

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 14:22

Misaki regardait autour de lui d'un air complètement paniqué. Le groupe avait déjà perdu trois de ses membres, et apparemment, ce serais impossible de s'échapper de l'île. Il cria :

-Fuir ? Mais... mais... PAR OU ?

Ses yeux s'arrêtèrent sur la Mary spectrale, complètement rouge, puis sur le dernier éclaireur survivant. A part l'autre Mary, Mewtwo et Leach, c'était la dernière personne qui leur permettrait peut-être de s'enfuir. Sans attendre de réponse, l'androgyne Aquali se jeta sur l'homme Etourvol, le liquéfia et l'absorba. Puis il partit à la suite de la femme Dracaufeu, déjà en train de courir.

-Suivez-nous ! VITE !

__________________________________

"Maintenant, c'est à toi de mener la bataille, de la gagner... ou de la perdre."
Mia Fey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delta-adventure.forumactif.com
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 14:52

Joey grommela quelque chose tout en prenant ses affaires et en se mettant à courir tout en essayant de garder sa clope aux lèvres. Il dit finalement d'un ton qui aurait du être agacé, mais qui semblait être plutôt amusé :

-Oh, quel merveilleuse idée de nous emmener sur une archipel doté d'un système d'alarme ! Ca sentait vraiment pas l’expédition foireuse, haha !

Lindenbergh se mît à courir lui aussi, sa mince silhouette aux longues jambes rattrapant finalement le détective Cacturne. Tout en tenant son chapeau pour qu'il ne tombe pas, l'Homme Alakazam dit d'un ton se voulant conciliant :

-Allons, allons... Le temps n'est point à la reproche, cher ami, je suis sur que Océane et Mary savent très bien ce qu'elles font.

Heisenberg et Leach fûrent les deux plus lent à prendre leurs affaires. L'Homme Roucarnage semblait assez secoué par la perte de nombreux camarades en quelques jours, mais il ne disait rien tandis que Heisenberg lui, tout en courant, pestait sur le fait que les Elcaireurs mourraient aussi vite.

Mewtwo, elle, lévitait à quelques centimètres au dessus du sol, tout comme ses affaires qu'elle ne soulevait pas par la force physique mais par la force psychique. Toujours en gardant sa main sur la garde de son katana, elle avança très rapidement pour se retrouver au même point que Mary, puis elle demanda à la femme Dracaufeu :

-Est-ce qu'on ne pourrait pas juste utiliser mes pouvoirs et ceux de l'homme Alakazam pour téléporter tout le monde ?

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 16:24

Mary regarda Mewtwo à côté d'elle, l'air sceptique à l'idée de cette dernière, puis elle regarda derrière elle, voyant les autres se faire poursuivre par le spectre, et répondit finalement :

-Mary : Tu ne connais pas la position exacte de sa planque, Mewtwo. Je pourrais toujours te donner la position par la pensée, mais c'est très risqué... On ne sait pas où l'on va réapparaître... Mais on dirait bien que nous n'avons pas le choix...

La femme Dracaufeu se posa au sol, une main contre terre, et se concentra profondément. Quelques instants plus tard, la téléportation de Mewtwo eut lieu, et tous disparurent de leur position initiale, Leach étant téléporté juste avant que le spectre ne le touche.

_____________________________________________________________

Peu de temps après, chaque membre restant de la troupe réapparut dans une espèce de grotte sombre, qui faisait face à une petite porte métallique incrusté dans la roche. Le reste était sombre et vide, si ce n'était un trou qui semblait venir de l'extérieur. Bizarrement, la téléportation semblait avoir séparé Misaki et l'éclaireur qu'il protégeait. Mais ce n'était plus nécessaire, car le danger semblait écarter, et la destination atteinte. Mary remercia Mewtwo, puis s'approcha lentement de la porte, suivie de peu par Océane, et finalement, la femme Dracaufeu se tourna vers les autres, l'air sérieux.

-Mary : C'est ici qu'habite notre maître. Espérons qu'il est encore en vie. Vous vous sentez prêts ?

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 16:36

Glacia observa l'endroit. La téléportation leur avait sauvé la mise, semblerait-il. Du moins, pour l'instant. Elle regarda ensuite tour à tour Mary et Océane, avant de froncer les sourcils. Prêts, pour quoi au juste ? Selon leurs dires, c'était juste un simple Gijinka...
Son instinct lui disait que c'était trop simple, qu'il ne fallait pas pousser cette porte. Mais la curiosité prit le dessus. La Gijinka-Givrali s'avança vers la porte, posa sa main sur la poignée, puis l'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 16:57

Au moment où Glacia ouvrit la porte, une immense tête de Mr.Mime, particulièrement effrayante et démente, surgit face à la femme Givrali la faisait sursauter de peu et reculer vivement. Le coup de peur passé, Glacia et tous les autres purent voir à qui ils avaient à faire : C'était une tête de Mr.Mime accroché à un ressort et à une boîte, avec donc la forme d'un diable en boîte. La différence étant qu'il semblait maîtriser ses mouvements de ressort et était doué de la parole, en faisant un être vivant. Paroles peu attrayantes, vu qu'il avait une voix aiguë et stressée allant bien à son apparence :

-??? : Hmpf, que signifie tout ce remue-ménage ? Depuis quand on rentre sans frapper, demoiselle ? Quelle insolence, c'est pas possible !

-Océane : ... Spriggles ? Tu as bien changé depuis le temps, dis donc ♪

-Spriggles : Ne te fiche pas de moi, salle fille de joie ! On a pas tous votre corps, à toi et aux deux autres, on fait comme on peut ! Tiens, te voilà d'ailleurs Mary ! Et... Tiens, elle n'est pas avec vous ?

-Mary : Spriggles, pas un mot là-dessus.

-Spriggles : ... Ah oui ,je comprends parfaitement ! En tout cas, ça faisait longtemps... très longtemps même ! Qui sont donc tous ces gens que vous trimbalez avec vous ? En particulier toi là, la p'tite décadente qui ne connait pas les bonnes manières !

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 20:35

Glacia mit un temps de réaction avant de comprendre que le Gijinka parlait bien d'elle. Une petite décadente ? C'était pas vraiment... commun, et le physique du Gijinka... Non, qu'est-ce que c'était en fait ?
Elle le regarda de haut en bas, puis avant de s'incliner et de répondre :


« Hem... Excusez-moi pour le manque de politesse, disons que je ne m'attendais pas à... Vous rencontrer de cette manière. »

Elle se redressa, puis reprit :

« Disons que je m'attendais à quelqu'un de plus... charnel à la description que m'a donnée Mary. »

*Et plus séduisant aussi...* pensa t-elle avec un soupir.

« Heu, en bref... Nous sommes désolés de vous déranger si tard mais nous avons été surpris par le système de sécurité de l'île et... Enfin, Mary nous a dit qu'ici, on serait en sécurité...

« Enfin, la vraie raison de notre venue sur cet archipel... C'est qu'on a besoin de quelqu'un comme vous pour... Nous entraîner. »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 22:43

Le dénommé Spriggles regarda Glacia d'un air dubitatif, et finalement, tourna un air agacé vers Mary et Océane, avant de lâcher sèchement :

-Spriggles : C'est qui cette fille, bon sang ? D'abord elle rentre comme-ci elle était chez elle, et ensuite elle critique mon apparence ! Et puis, de quoi elle est en train de me parler bon sang ? Elle veut que je lui apprenne quoi au juste, l'art de la cuisine et du ménage comme ça revient à tout type de femme ?

-Mary : Evitez ce genre de commentaires sexistes en notre présence, Spriggles, ou je vais me charger de lui apprendre l'art de péter la gueule à un vieux jouet.

-Oui oui, c'est bon ! N'empêche que ça répond pas à ma question !

-Océane : M'enfin, voyons, ça se voit, hihihi ♪ Elle vous confond avec le maître ♪

-Hein ? Moi ? Avec le maître ?


Le diable en boîte prit un air interloqué et regarda de nouveau Glacia, troublé par ce qu'il venait d'entendre. Puis soudain, Spriggles se mit à éclater de rire, et un rire bien jaune et tiraillé par la méchanceté, ne pouvant qu'apporter de la haine envers cet étrange Gijinka. Se calmant finalement, l'ancien Mr Mime se calma finalement et lâcha d'une voix plus sérieuse mais toujours aussi sèche à Glacia :

-Pauvre idiote, j'ai l'air d'être l'homme que vous cherchez ? Moi, je suis Spriggles, son serviteur de toujours... Ou du moins depuis toujours du point de vue de ma vie, héhéhé...

-Mary : Sois moins sénile, Spriggles, et dis-nous plutôt où est le maître. Si t'es encore ici, c'est qu'il est encore... En activité.

-Spriggles : Ouaip, il l'est encore. Mais vous avez pas de chance, il n'est pas ici.

-Océane : Pardon ?!


La femme Hyporoi, qui s'était montré très calme jusqu'alors, sembla réagir au quart de tour à la remarque du serviteur, l'air perturbé. Celui-ci ne montra cependant aucun sentiment et continua sur son ton sec et sénile :

-Il est parti il y a un mois pour une mission de catégorie 10. Sûrement en rapport à ce qu'il se passe en ce moment. Autant dire que vous ne le verrez pas de sitôt, les filles, héhéhé.

Pour la première fois, on put sentir une part de détresse et de tristesse dans le regard d'Océane, mais elle se reprit vite en voyant les autres, et afficha son air serein habituel, pour finalement répondre d'une voix malicieuse :

-Océane : Et c'est toi qui gère la maison en l'absence du patron ? Comme c'est mignon... ♪

-Spriggles : La ferme, femelle !

-Oh, désolé de te dire ça, mais la femme de ménage ici, c'est toi, non ? ♪

-Mary : Ca suffit, vous deux ! Spriggles, le maître savait qu'on ramènerait des disciples un jour ou l'autre, il a tout de même bien prévu quelque chose, non ?

-Spriggles : Hmpf, ça me fait du mal de le dire, mais il a effectivement prévu un entraînement intensif au cas où... Cela ne vaudra pas ses entraînements personnels, mais considérez que c'est mieux que rien.

-Océane : Effectivement ♪ Nous pouvons rentrer ? ♥

-Spriggles : Comme-ci ce choix m'appartenait... Vous resteriez avec les Sentinelles si c'était le cas. Bien, entrez tous, et pensez à essuyer vos chausses sur le paillasson, sinon c'est vous que j'empaille !


Le diable en boîte se mît à sauter de façon disgracieuse vers l'intérieur pour avancer, Mary, Océane et tous les autres le suivant, le dernier prenant bien soin de refermer la porte après coup. L'intérieur était en totale contraste avec l'extérieur : un immense hall digne des plus grandes villas, éclairé de bougies, et au carrelage impeccable. Spriggles avança de ses sauts pitoyables sur ce dernier et lâcha sèchement et ironiquement à ses hôtes :

-Spriggles : Ces demoiselles ont-elles besoin de quoi ce soit ?

-Océane : Puisque tu le demandes, nous sommes affamés, et si tu nous sortais un bon vieux banquet pour toute notre tribu ? ♪

-Mary : Préparer l'entraînement serait pas mal aussi.

-Tss... Il en sera fait selon votre désir alors... Je vous laisse les installer dans la salle à manger par contre, je peut pas tout faire moi-même, non mais...

-Océane : Normalement si, pourtant ♪

-Roh, c'est bon...


Très grincheux, Spriggles se mit à sauter vers une pièce sur la droite qui devait être la cuisine, tandis qu'Océane lâchait à ses invités d'une voix malicieuse :

-Ne vous inquiétez pas, il est toujours comme ça ♪ Je dirais même que là, il est plutôt de bonne humeur ♪ Installons à table, on va tous vous expliquer devant un bon repas, ce sera plus convivial !

Et sur ces mots, la femme Hyporoi prit une autre direction d'une démarche sensuelle, Mary la suivant tranquillement, ainsi que tout le reste de la troupe.

_____________________________________________________________________________

Pendant ce temps, un peu à l'extérieur de la grotte, alors que l'alarme s'était désactivé, deux Gijinkas étaient assis sur la branche d'un arbre : Vier, tranquillement posé le dos contre le tronc, l'air toujours aussi passif, et Sechs, jambes à l'air qui se secouaient naïvement dans le vide. Ses cercueils, eux, étaient posés un peu plus bas au sol. L'air jovial, la petite fille Germignon lâcha sur un ton des plus enthousiastes :

-Sechs : Alors, on fait quoi ? On commence à s'amuser ? ♪

-Vier : Alors que le jeu n'a pas encore commencé ? Ca ne te ressemble pas, Sechs...


La petite Stalkeuse prit mal la remarque de l'Homme-Majaspic et se mit à bouder en gonflant ses joues et en croisant ses bras, l'air contrarié. Vier eut un petit sourire fatigué et continua :

-Attend plutôt que l'épreuve est commencé... Tu pourras dès lors t'interposer comme tu veut et te faire plaisir...

-Sechs : Okay... Et toi, Vier ? Tu vas me regarder en pionçant ?

-Vier : Oh non, ne t'inquiète pas pour ça... Moi, je vais m'occuper des autres...

-Oh ♪ Tu les as repéré aussi ? Tu vas leur régler leur compte je suppose ?

-Je vais juste m'amuser de mon côté, ne t'inquiète pas pour ça...

-Hahahaha ! On va tous s'amuser !


Et Sechs se mit à sautiller sur sa branche, alors que Vier semblait bien parti pour faire une petite sieste.

______________________________________________________________________________

La salle de manger était absolument immense, avec une immense table digne des plus grandes festivités, et où chaque membre restant de la troupe était installé, Mary et Océane postées en bout de table. Au bout d'un certain moment, plusieurs portes s'ouvrirent et de petits automates à l'apparence de gijinkas Mr Mime Junior s'avancèrent tels des machines dans la pièce et amenèrent d'innombrables couverts qu'ils installèrent devant chacun, ainsi que d'innombrables plats semblant délicieux qu'ils placèrent au centre de la pièce. Enfin, des automates amenèrent des gobelets de différentes couleurs, qu'ils placèrent devant chaque Gijinka, sauf Mary et Océane qui eurent le droit à de simples verres plastifiés. Mary eut une mine insatisfaite et lâcha à Spriggles, qui venait d'arriver avec le dernier automate, tenant une cruche de vin :

-Mary : C'est quoi ces trucs là ?

-Spriggles : Vous n'êtes pas des invitées, ne pensez pas être traitées à la même enseigne qu'eux.

-Tss, je vois... Bien, bon appétit à tous !


L'automate versa du vin à chaque gijinka présent, et finalement, restant pour servir qui en voulait davantage, et chacun commença à manger et à boire tranquillement après tant d'efforts. Alors que Mary tenait à la main une puisse de poulet qu'elle se faisait un plaisir de dévorer, Océane, elle, mangeait tranquillement sa salade, et après une nouvelle feuille mangée, lâcha à toute l'assemblée :

-Océane : Bien, nous voilà enfin à bon port ! Nous sommes désolés pour les défunts, nous ne pensions pas que ça tournerait comme ça, la sécurité a évolué depuis notre dernier visite... Cependant, nous y voici, et vu que nous avons pas mal dormi et bien mangé, on va bientôt pouvoir parler de l'entraînement ! En revanche, je vous demanderais de bien vouloir rien demander sur notre maître... Je ne supporte pas qu'on parle de lui en dehors de sa présence, à vrai dire ♪

Mary se sentit gênée à cette remarque, et lança un regard discret à Glacia avant de se gratter innocemment la nuque, alors qu'Océane reprenait malicieusement :

-Bien, si nous sommes tous ici, c'est pour nous entraîner, vous l'aurez bien compris ! Et pour cette occasion, Spriggles l'a dit, nous aurons le droit à un programme établi par notre maître avant son départ. Je vous laisse donc faire la présentation, cher larbin, vu que c'est vous qui le connaissez ♪

-Spriggles : Tss, c'est ça...


Le diable en boîte se positionna au niveau des gijinkas, et regarda les différentes personnes présentes, installé entre Mary et Océane. Finalement, Spriggles lâcha d'un ton sec mais solennel :

-Spriggles : L'entraînement qui vous attend s'annonce intensif et dangereux, mais bon, ça, après votre voyage, ça ne devrait pas trop vous étonner. Celui-ci se déroulera en deux étapes : Une épreuve collective, de recherche, sur l'île que vous venez de traverser. Afin de mettre un peu au point votre survie et tout ce genre de trucs. Puis une épreuve individuelle. Pour ça, je me baserais sur votre comportement durant la première épreuve, afin de voir comment parfaitement améliorer votre puissance. En gros, c'est pendant la seconde épreuve que vous deviendrez vraiment meilleurs, la première me servant plus de test préventif... Des questions ?

-Heisenberg : Effectivement... On est vraiment obligé de participer ?


Spriggles prit clairement un air intrigué, et jeta un oeil à l'homme-Arcanin, qui se prélassait sur sa chaise, et ne semblait pas le moindre du monde motivé par cet entraînement.

-Heisenberg : Franchement, je ne vois pas de grand intérêt à cet entraînement... Ma force me convient parfaitement... Vous n'avez qu'à la faire si vous le voulez, moi je vous regarderais...

-Eclaireur : Eh bien... Personnellement, je suis pas trop chaud non plus pour participer...

-Spriggles : C'est dommage que vous disiez ça maintenant... Après tout, une fois l'épreuve commencée, on ne peut plus reculer... Et le truc... C'est qu'elle a déjà commencé.

-Hein ? Comment ça ?

-Eh bien... Vous voyez les verres dans lesquels vous avez tous bu cet excellent vin ? Ils étaient empoisonnés.


La réaction d'horreur fut immédiate dans la troupe, et Heisenberg se leva brutalement, abasourdi.

-Heisenberg : Pardon ? Qu'est-ce que ça signifie, bordel ?!

-C'est très simple. Hormis Mary et Océane, je vous ai tous donner des verres spéciaux dont, la surface est imprégné d'un poison extrêmement puissant et précis. Le principe ? De un, il vous tuera dans 48 heures précises si vous ne faîtes rien. De deux, il est incurable, hormis par un antidote unique au monde. Lequel ? Celui qui j'ai posé aléatoirement sur cette île et que vous allez devoir chacun retrouver ♪ En plus, vous ne pourrez pas partager cet antidote. Vous voyez la couleur de votre verre ? Il correspond à un poison précis, différent des autres. Et qui a donc son propre antidote. il ne vous suffit donc pas de trouver un antidote au hasard, vous devez trouver le votre, celui dont la fiole est de même couleur que votre verre.


Effectivement, chaque verre avait sa propre couleur. Celui que de Glacia était blanc, celui de Misaki bleu, celui de Joey vert, celui d'Heisenberg rouge, celui de Lindenberg orange, celui de Mewtwo rose, celui de Leach noir et celui de l'éclaireur marron. Mary et Océane eurent un petit air amusé, et la femme Hyporoi lâcha tranquillement :

-Océane : Nous deux ne participeront pas, nous avons déjà passer cette épreuve il y a longtemps ♪

-Spriggles : Vous l'aurez compris, si vous ne participez pas à cette épreuve, vous mourrez... Autant dire que toute forme d'abandon est prohibée. De plus, les Sentinelles, que vous avez déjà rencontré, seront mis en mode libre, et attaqueront tout ce qu'elles voient. Bref, il s'agit de survivre tout en jouant contre la montre, sympa non ? Bien sûr, vous n'avez aucune indication sur l'emplacement de votre antidote, et pour réussir, vous devez voyager en solo, hinhinhin... Des questions ? ♪

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 9 Mar - 23:31

Glacia prit une expression terrifiée en entendant le Mr.Mime prononcer le mot poison, avant de lâcher le verre qu'elle tenait. C'était ça, ce pressentiment de plan foireux qu'elle avait eu depuis le début ?
Sa main se referma sur la tête d'un pauvre automate qui passait par là, la compressant jusqu'à l’éclatement de sa boîte crânienne de robot. La Gijinka se releva et frappa l'automate contre la table, faisant valser tout ce qui s'y trouvait autour d'elle. Elle vociféra, la voix teintée de rage, mais aussi d'une peur bien présente :


"C'est comme ça que vous vouliez nous aider ?! En nous confrontant à.... Un jeu ! C'est un jeu, pour vous ! Ça vous arrange, de nous voir agoniser pendant que vous... Vous prélassez !"

La Gijinka-Givrali retira sa main du Mime Jr, tirant par delà même sur des câbles et laissant l'automate ainsi, les circuits ouverts, réduit à l'état d'épave. Sans plus attendre, la Gijinka récupéra ses armes et son sac, avant de se précipiter au-dehors, dans la nuit.
Elle courait à l'aveuglette dans la forêt qui couvrait l'île principale. Au bord des larmes, la seule chose à laquelle elle pensait, c'était qu'elle se sentait vraiment plus seule que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Doub
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1933
Age : 19
Localisation : Pont du néant.
Emploi/loisirs : Attendre.
Humeur : Silencieuse.

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Dim 10 Mar - 0:24

Misaki soupira et se leva de table.

-Je sentais venir un coup foireux comme ça... Le minimum ça aurait été de nous laisser finir de manger, voir accessoirement une nuit de sommeil, non ? M'enfin... on fera avec.

Le Gijinka haussa les sourcils, et se dirigea vers la sortie. Puis il partit vers la jungle.

__________________________________

"Maintenant, c'est à toi de mener la bataille, de la gagner... ou de la perdre."
Mia Fey.


Dernière édition par Pyro le Sam 16 Mar - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delta-adventure.forumactif.com
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Dim 10 Mar - 9:56

Mewtwo regarda le verre dans lequel elle avait bu d'un air vide et sans émotion. Elle ne semblait ni paniquée, ni énervée... Rien, aucun sentiment n'émanait de la jeune femme, comme à son habitude. Elle leva finalement les yeux de son verre, en regardant les personnes encore restante. Son regard s'arrêta finalement sur l'Homme Cacturne, puis elle lui demanda :

-Joey... C'est si grave que ça le poison ?

L'homme haussa un sourcil, la regardant étrangement. Il poussa un léger soupir, en sachant qu'il allait perdre du temps plus que précieux, mais il dit quand même :

-Biensur, puisqu'il peut nous tuer. Tu n'as pas peur de la mort, n'est-ce pas ? La peur... Est le propre de l'humain. C'est ce qui nous permet de lutter, c'est ce qui nous rend plus fort. Sans cette peur de mourir qui l'habite, l'humain ne serais rien. Je suppose que c'est pour cela qu'on a été empoisonné. Pour que l'on donne tous le meilleur de nous-mêmes.

Il se leva finalement, et saisit son chapeau qu'il envoya dans les airs d'une main pour ensuite le rattraper de l'autre et le reposer sur sa tête. Il dit à nouveau :

-Bien, il me faudra donc trouver l'antidote vert... Quel dommage que...Certaines personnes aient voulu zapper l'entrainement alors qu'en restant aussi faible nous courrons tous à notre perte...

L'Homme Cacturne eu un léger froncement de sourcil. D'une certaine façon, il n'était même pas en colère. Il était assez sur de lui pour être certain qu'il retrouverait l'antidote qu'il lui fallait. Il rabaissa un peu plus son chapeau, puis il récupéra ses affaires et sortit, se mettant à marcher dans la forêt.

Lindenbergh : .... Bien. Il semblerait qu'il n'y ai point de temps à perdre, n'est-ce pas ?

Le teint de l'Homme Alakazam était livide, et sa poigne sur sa canne était plus ferme que jamais. Il ne disait rien et tentait de se contrôler au maximum, mais de nombreuses émotions pouvaient se lire sur son visage ou son regard, notamment la peur et la colère. Il eu un léger froncement de sourcil pendant un très bref instant, en se disant que lui et Mewtwo avaient déjà utilisé une partie non négligeable de leurs pouvoirs psychique en effectuant une téléportation aussi hasardeuse. Il poussa finalement un soupir, et il rassembla promptement ses affaires.

*Je...Je n'aurais qu'à me téléporter au point le plus éloigné que je pourrais voir...Et ce seras plus rapide ainsi...*

Tout en disant cela, son regard se porta sur son verre puis sur la sortie, se teleportant là bas pour ensuite se téléportait à nouveau au point le plus éloigné qu'il pouvait apercevoir, et ainsi de suite.
Leach, se leva, semblant assez dégoûté et en colère.Il lança un regard furieux à Mary et Océane, puis dit :

-Vous le saviez depuis le moment où on a reçu les verres... Voir bien avant, n'est-ce pas ? C'est ça votre solution pour qu'on survive au Légendaire ? Nous empoisonner et nous forcer à trouver un antidote sur une immense archipel EN 48 HEURES ?

Il reprit ses affaires, et se mît à sortir en grommelant un :

-Glacia avait raison de se méfier de deux connasses pareilles...

Alors qu'il partait à son tour, Mewtwo était toujours entrain de fixer son verre, semblant pensive. Elle dit finalement de sa voix douce et neutre :

-... Je ne ressens rien...Mais je suppose que je vais agir de façon "humaine"...

Elle se leva alors, faisant léviter ses affaires autour d'elle, et décollant ensuite elle même de quelques centimètres au dessus du sol pour finalement sortir à son tour, ne semblant pas le moins du monde être affectée. Elle se posa ensuite au sol, regardant autour d'elle, puis elle murmura :

-Je me demande surtout si ce seras vraiment faisable pour certains...

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 16 Mar - 19:38

Mary et Océane regardaient l'éclaireur partir finalement à la suite de Mewtwo, assez effrayé, et quand tous eurent quitté la pièce, Spriggles eut un sourire sadique et lâcha aux deux filles d'un ton vicieux et impitoyable.

-Spriggles : Alors, ça fait quoi de voir de nouvelles personnes partir sur le même chemin que vous ? Des souvenirs par rapport à votre propre épreuve ?

-Mary : La... La ferme.


Les deux femmes avaient perdus toute trace de leur sourire respectif. La femme Dracaufeu serrait fortement ses bras, et Océane avait un air déprimé et presque passif. Elle lâcha d'une voix étranglée :

-Océane : Ce n'est pas comparable... A la notre... Ils vont s'en sortir, je pense.

-Spriggles : Pourtant, vous savez ce qui les attend, hinhinhin...


Le silence s'installa un instant, et finalement, Océane ajouta :

-Une chose est sûre... Tout comme nous, ils ressortiront différents de ces deux épreuves...

________________________________________________________

Temps restant : 42 heures

C'était le matin, mais la pluie qui s'abattait depuis quelques temps sur l'île la rendait toujours aussi sombre et effrayante. Heisenberg, lui, était calé depuis un moment sur une branche d'arbre, au maximum protégé des gouttes d'eau par les feuilles, et se reposait, l'air passif. D'un côté, il avait vraiment la flemme de chercher ce maudit antidote, et l'idée d'obéir à ce cinglé ne lui plaisait pas, mais d'un autre côté, sa vie était en jeu... Au final, l'homme-Arcanin ne faisait rien, se contentant de réfléchir à moitié. Mais soudain, il vit une ombre passer au loin, le faisant vivement sursauter. Ses sens réveillés, le gijinka cherchait en tout sens un éventuel "spectre", mais il n'y avait que des arbres à l'horizon. Heisenberg fut d'abord soulagé, mais sa peur remonta lorsqu'il entendit des bruits de pas sur l'herbe. Se retournant brutalement, son coeur battant la chamade, il chercha la source du bruit, et tomba finalement sur... Glacia, qui marchait un peu plus bas sous la pluie. Heisenberg soupira d'aise, des gouttes de sueur coulant sur son front, et lâcha finalement d'une voix grogneuse à la femme Givrali :

-Heisenberg : Qu'est-ce que tu fous là toi ? Tu cherches pas ton antidote ?

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Sam 16 Mar - 22:45

Glacia croisa ses bras comme si elle avait froid, bien qu'elle n'en avait pas besoin. Elle marchait d'un pas mal assuré sous la pluie. Soudain, elle entendit la voix d'Heisenberg, et se retourna au quart de tour, prête à un assaut quelconque. La jeune femme regarda l'homme-Arcanin, les yeux vides, comme dans un état second.
Après un long silence, la jeune femme ferma lentement les yeux, semblant se concentrer. Elle lâcha enfin :


« Je... Je ne sais pas si je devrais... C'est... C'est mal, je crois... »

Elle prit sa tête dans ses mains, poussant un soupir, comme si elle allait se mettre à pleurer.

« Je... Je ne fais qu'obéir... »

Lorsqu'elle releva ses yeux, ils brillaient de cette couleur bleue qui était bien particulière à la Gijinka-Givrali. La pluie autour d'eux s'était soudainement arrêtée... Ou plutôt congelée, en pics de glace, qui flottaient dans les airs. Ils étaient pointés droit sur Heisenberg. Une aura de la même couleur de ses yeux entoura les pics de glace, qui se mirent à bouger, très lentement, vers le Gijinka-Arcanin.
Glacia le regarda droit dans les yeux, semblant toujours aussi inerte. Puis elle dit, la voix faible et fatiguée :


« Je... Tu dois m'aider... Non, tu vas m'aider... On doit retrouver mon antidote... A tout prix... »
Revenir en haut Aller en bas
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Dim 17 Mar - 14:11

Heisenberg regarda les pics de glace s'avancer lentement vers sa direction, l'air passif, puis fronça les sourcils pour se retourner finalement vers Glacia. Celle-ci semblai complètement paniquée, prête à tout... L'homme-Arcanin soupira et descendit de son tronc d'arbre en sautant, puis se dirigea vers la femme Givrali, les mains dans les poches. Finalement, le gijinka s'arrêta à moins d'un mètre de Glacia, plongeant un regard sombre et sérieux dans le sien, avant de lâcher d'un ton réprobateur :

-Heisenberg : Je vois... Alors t'as déjà craqué hein ? Océane a peut-être été violente sur le coup, mais là, je m'avoue déçu moi aussi... M'enfin, je dois pas valoir bien mieux non de toute façon... J'ai à peine la force de me battre pour ma propre vie, alors ne pense pas que je ferais le moindre effort pour la tienne. Tu te démerdes. Et si ça te pose problème, tue-moi, je m'en fiche, ça ne fera que faire de toi une meurtrière... Et une meurtrière sans antidote.

L'homme Arcanin resta ainsi immobile face à Glacia, détendu et en attente d'une réponse. Quoique, au fond, il n'attendait rien d'elle, il s'en fichait éperdument. Mais soudain, alors que les deux gijinkas se regardaient avec tension. Une musique se mit à résonner autour d'eux. L'air intrigué, Heisenberg regarda tout autour de lui... Et écarquilla les yeux. Sortis de nul part, des spectres blancs, au moins une bonne vingtaine, encerclaient les deux rebelles. Ils avaient la forme de jeunes filles, entre 8 et 16 ans, qui semblaient danser harmonieusement autour d'eux sur le rythme de la mélodie. L'une d'elles, une jeune fille Hypotrempe se mit à chantonner un petit solo sur le rythme de la musique, d'une voix douce et triste :

-Il était une fois, une petite fille ♪
Parmi vingt autres demoiselles ♪
Toutes kidnappées et manipulées ♪
Devant s'entretuer pour revoir leur chère famille ♫


Il y eut une pause dans la musique et le chant de la petite fille, et soudain, tous les spectres devinrent rouges, la musique redémarrant avec un tempo plus élevée et une ambiance plus stressante. Chacun d'eux dansaient sur place, et tournaient tel un cercle d'enfants, alors qu'Heisenberg et Glacia restaient prudemment au milieu, effrayés par ces étranges fantômes chantants. Finalement, la petite fille Hypotrempe reprit son chant d'un ton bien plus entraîné :

-Se réveillant sur un étrange archipel ♪
Plongées dans une étrange forêt ♪
Chacune d'elles devaient retrouver ♪
L'antidote à ce poison mortel ♫

Trois potions seulement ♪
Pour pouvoir vivre son enfance ♪
Face à cette sentence ♪
Chaque fille paniqua progressivement ♫

L'une d'elles décida de s'allier à la petite fille ♪
Toutes deux devenant les plus grandes amies du monde ♪
Une troisième, si immonde ♪
Etrangla son amie sans lever un cil ♫


Toutes les filles se mirent alors à chanter en chœur, d'une seule voix harmonieuse et pénétrant dans les entrailles des gijinkas tel le pire des sortilèges. Voyant cela, Heisenberg grinça des dents et se boucha les oreilles en se recroquevillant au sol, mais Glacia, elle, était toujours obnubilée par la musique, ne pouvant y échapper.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Au fur à mesure qu'elles chantaient en chœur, les Sentinelles se rapprochaient peu à peu des deux rebelles, tels des fantômes. La petite fille Hypotrempe reprit finalement son solo, d'une voix de plus en plus diabolique :

-Quarante-huit heures étaient presque passées ♪
Et elles n'étaient déjà plus que quatre ♪
Elles devaient encore toutes se battre ♪
Pour savoir qui d'elles allait y passer ♫

Les deux meilleures amies ♪
Se mirent face aux deux autres ♪
La dernière des quatre ♪
Proposa une alliance à l’infamie ♫

Mais il ne pouvait y rester que trois survivantes ♪
Et la meurtrière décida de manipuler sa camarade ♪
Subtilement, elle créa une mascarade ♪
Pour mieux tuer cette fille gênante ♫


Le chœur reprit alors, les spectres rouges n'étant plus qu'à un mètres de rayon de Glacia, passant à travers le corps d'Heisenberg.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Les filles spectrales étaient désormais si près de la femme Givrali qu'elles s'emboîtaient l'une à l'autre, l'air diabolique et effrayante, puis finalement, tout en continuant de tourner autour de Glacia, elles redevinrent blanches, alors que la fille Hypotrempe entamait un dernier solo :

-A la fin, il n'en restait que trois ♪
La petite fille et son amie si gentille ♪
Qui voulaient juste revoir leur famille ♪
Ainsi que ce monstre leur inspirant l'effroi ♫


Enfin, dans un chœur plus puissant que jamais, les spectres redevinrent rouges et se mirent à chanter d'une voix sadique, touchant presque Glacia.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Sur cette dernière syllabe, toutes les bouches spectrales s'ouvrirent comme pour mordre le visage éberlué et hypnotisé de Glacia, sonnant le glas de sa vie. Mais soudain, Heisenberg passa vivement entre elles, les yeux fermés, et attrapa sa camarade, avant de se projeter le plus loin possible des Sentinelles, se posant sur une branche d'arbre, Glacia sur son épaule, évanouie. Heisenberg regarda en arrière, pour voir la réaction de ces créatures, et écarquilla les yeux. Telles des harpies, chacune d'elles fonça sur l'homme Arcanin en poussant un hurlement strident. Grommelant une injure, Heisenberg se mit à sauter sur les différentes branches lui faisant face, essayant d'échapper aux monstres qui le poursuivaient sans répit.

______________________________________________________

Temps restant : 40 heures

Cela faisait deux heures qu'Heisenberg courait entre les arbres, et maintenant qu'il était sûr d'avoir semé ces monstres, l'homme-Arcanin s'arrêta dans une clairière, exténué par cette course poursuite, surtout qu'il portait quelqu'un en même temps. Heureusement, Glacia n'était pas du genre lourde, ça aurait été Deoxys et son armure de plomb, ça aurait été une autre affaire.

-Heisenberg : Deoxys...

Se plongeant un moment de ses pensées, il se souvint qu'il avait sa main droite posée sur le fessier de Glacia, elle-même posée comme une marchandise sur son épaule. Il sembla hésiter un petit moment, mais au lieu de rougir ou quoique ce soit, il posa d'un seul coup violent, digne des plus grands Body Slams, le corps de la grande Chef sur le sol, et se mit à lui donner des petits coups de pied dans la hanche pour la réveiller.

-Hé, la folle, arrête un peu de pioncer, je vais pas attendre que tu te réveilles pendant deux heures.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Dim 17 Mar - 15:00

Glacia ouvrit à demi les yeux, puis roula sur le flanc, encore embrumée. Puis, en une fraction de secondes, elle était à nouveau relevée. Elle tituba un peu, mais reprit son équilibre. La Gijinka-Givrali prit son visage dans ses mains, en proie à un mal de tête. Elle lâcha un grognement, avant d'enfin déclarer :

« Je... Je suis désolée... »

Glacia soupira, puis regarda l'homme-Arcanin, avec un léger sourire désabusé.

« Je sais pas ce qu'il m'a pris. Je... Je... »


La jeune femme regarda le sol, puis ses mains. Elle serra les poings, avant de relever le regard vers le Gijinka qui l'avait sauvée.

*Pourquoi... Est-ce que je suis aussi faible... Je ne mériterais même pas ma place...*

« H-Heisenberg... Aide-moi, je t'en supplie... Je... Je te retournerais la faveur pour ton antidote.. J'ai... »

Glacia posa les mains sur les épaules de l'homme-Arcanin, avant d'achever :


« J'ai vraiment besoin de l'aide de quelqu'un... »
Revenir en haut Aller en bas
Doub
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1933
Age : 19
Localisation : Pont du néant.
Emploi/loisirs : Attendre.
Humeur : Silencieuse.

MessageSujet: Re: Archipel Eternel   Dim 17 Mar - 16:04

Des voix résonnaient au loin. Un chant effrayant. Misaki courait à travers la jungle, effrayé. Il ne l'avait pas montré en présence de Spriggles et des autres, mais cette histoire de poison l'effrayait autant qu'eux, voir plus. Et il avait cette permanente impression d'être suivi, ou poursuivi.

-Je ne veux pas mourir... Non, je ne vais pas mourir !

Il arriva jusqu'à une rivière. Sans réfléchir, l'homme Aquali sauta dans l'eau et disparut dedans. Il reparut quelques kilomètres plus loin sur la berge, ayant suivi le sens du courant. L'androgyne regarda autour de lui, toujours dans le même état psychologique. Il était arrivé dans une clairière vide, avec à peine quelques fleurs, fanées d'ailleurs. Misaki tomba à genoux.

-Je dois trouver... cet antidote...

__________________________________

"Maintenant, c'est à toi de mener la bataille, de la gagner... ou de la perdre."
Mia Fey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delta-adventure.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archipel Eternel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Archipel Eternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Delta Adventure ! :: RPs Actifs :: La guerre des Gijinkas :: LGDG : Saison 3 (La Lutte des Gijinkas)-