Partagez
Aller en bas
avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Eternel

le Sam 16 Mar - 19:38
Mary et Océane regardaient l'éclaireur partir finalement à la suite de Mewtwo, assez effrayé, et quand tous eurent quitté la pièce, Spriggles eut un sourire sadique et lâcha aux deux filles d'un ton vicieux et impitoyable.

-Spriggles : Alors, ça fait quoi de voir de nouvelles personnes partir sur le même chemin que vous ? Des souvenirs par rapport à votre propre épreuve ?

-Mary : La... La ferme.


Les deux femmes avaient perdus toute trace de leur sourire respectif. La femme Dracaufeu serrait fortement ses bras, et Océane avait un air déprimé et presque passif. Elle lâcha d'une voix étranglée :

-Océane : Ce n'est pas comparable... A la notre... Ils vont s'en sortir, je pense.

-Spriggles : Pourtant, vous savez ce qui les attend, hinhinhin...


Le silence s'installa un instant, et finalement, Océane ajouta :

-Une chose est sûre... Tout comme nous, ils ressortiront différents de ces deux épreuves...

________________________________________________________

Temps restant : 42 heures

C'était le matin, mais la pluie qui s'abattait depuis quelques temps sur l'île la rendait toujours aussi sombre et effrayante. Heisenberg, lui, était calé depuis un moment sur une branche d'arbre, au maximum protégé des gouttes d'eau par les feuilles, et se reposait, l'air passif. D'un côté, il avait vraiment la flemme de chercher ce maudit antidote, et l'idée d'obéir à ce cinglé ne lui plaisait pas, mais d'un autre côté, sa vie était en jeu... Au final, l'homme-Arcanin ne faisait rien, se contentant de réfléchir à moitié. Mais soudain, il vit une ombre passer au loin, le faisant vivement sursauter. Ses sens réveillés, le gijinka cherchait en tout sens un éventuel "spectre", mais il n'y avait que des arbres à l'horizon. Heisenberg fut d'abord soulagé, mais sa peur remonta lorsqu'il entendit des bruits de pas sur l'herbe. Se retournant brutalement, son coeur battant la chamade, il chercha la source du bruit, et tomba finalement sur... Glacia, qui marchait un peu plus bas sous la pluie. Heisenberg soupira d'aise, des gouttes de sueur coulant sur son front, et lâcha finalement d'une voix grogneuse à la femme Givrali :

-Heisenberg : Qu'est-ce que tu fous là toi ? Tu cherches pas ton antidote ?

__________________________________


Spoiler:
Invité
Invité

Re: Archipel Eternel

le Sam 16 Mar - 22:45
Glacia croisa ses bras comme si elle avait froid, bien qu'elle n'en avait pas besoin. Elle marchait d'un pas mal assuré sous la pluie. Soudain, elle entendit la voix d'Heisenberg, et se retourna au quart de tour, prête à un assaut quelconque. La jeune femme regarda l'homme-Arcanin, les yeux vides, comme dans un état second.
Après un long silence, la jeune femme ferma lentement les yeux, semblant se concentrer. Elle lâcha enfin :


« Je... Je ne sais pas si je devrais... C'est... C'est mal, je crois... »

Elle prit sa tête dans ses mains, poussant un soupir, comme si elle allait se mettre à pleurer.

« Je... Je ne fais qu'obéir... »

Lorsqu'elle releva ses yeux, ils brillaient de cette couleur bleue qui était bien particulière à la Gijinka-Givrali. La pluie autour d'eux s'était soudainement arrêtée... Ou plutôt congelée, en pics de glace, qui flottaient dans les airs. Ils étaient pointés droit sur Heisenberg. Une aura de la même couleur de ses yeux entoura les pics de glace, qui se mirent à bouger, très lentement, vers le Gijinka-Arcanin.
Glacia le regarda droit dans les yeux, semblant toujours aussi inerte. Puis elle dit, la voix faible et fatiguée :


« Je... Tu dois m'aider... Non, tu vas m'aider... On doit retrouver mon antidote... A tout prix... »
avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Eternel

le Dim 17 Mar - 14:11
Heisenberg regarda les pics de glace s'avancer lentement vers sa direction, l'air passif, puis fronça les sourcils pour se retourner finalement vers Glacia. Celle-ci semblai complètement paniquée, prête à tout... L'homme-Arcanin soupira et descendit de son tronc d'arbre en sautant, puis se dirigea vers la femme Givrali, les mains dans les poches. Finalement, le gijinka s'arrêta à moins d'un mètre de Glacia, plongeant un regard sombre et sérieux dans le sien, avant de lâcher d'un ton réprobateur :

-Heisenberg : Je vois... Alors t'as déjà craqué hein ? Océane a peut-être été violente sur le coup, mais là, je m'avoue déçu moi aussi... M'enfin, je dois pas valoir bien mieux non de toute façon... J'ai à peine la force de me battre pour ma propre vie, alors ne pense pas que je ferais le moindre effort pour la tienne. Tu te démerdes. Et si ça te pose problème, tue-moi, je m'en fiche, ça ne fera que faire de toi une meurtrière... Et une meurtrière sans antidote.

L'homme Arcanin resta ainsi immobile face à Glacia, détendu et en attente d'une réponse. Quoique, au fond, il n'attendait rien d'elle, il s'en fichait éperdument. Mais soudain, alors que les deux gijinkas se regardaient avec tension. Une musique se mit à résonner autour d'eux. L'air intrigué, Heisenberg regarda tout autour de lui... Et écarquilla les yeux. Sortis de nul part, des spectres blancs, au moins une bonne vingtaine, encerclaient les deux rebelles. Ils avaient la forme de jeunes filles, entre 8 et 16 ans, qui semblaient danser harmonieusement autour d'eux sur le rythme de la mélodie. L'une d'elles, une jeune fille Hypotrempe se mit à chantonner un petit solo sur le rythme de la musique, d'une voix douce et triste :

-Il était une fois, une petite fille ♪
Parmi vingt autres demoiselles ♪
Toutes kidnappées et manipulées ♪
Devant s'entretuer pour revoir leur chère famille ♫


Il y eut une pause dans la musique et le chant de la petite fille, et soudain, tous les spectres devinrent rouges, la musique redémarrant avec un tempo plus élevée et une ambiance plus stressante. Chacun d'eux dansaient sur place, et tournaient tel un cercle d'enfants, alors qu'Heisenberg et Glacia restaient prudemment au milieu, effrayés par ces étranges fantômes chantants. Finalement, la petite fille Hypotrempe reprit son chant d'un ton bien plus entraîné :

-Se réveillant sur un étrange archipel ♪
Plongées dans une étrange forêt ♪
Chacune d'elles devaient retrouver ♪
L'antidote à ce poison mortel ♫

Trois potions seulement ♪
Pour pouvoir vivre son enfance ♪
Face à cette sentence ♪
Chaque fille paniqua progressivement ♫

L'une d'elles décida de s'allier à la petite fille ♪
Toutes deux devenant les plus grandes amies du monde ♪
Une troisième, si immonde ♪
Etrangla son amie sans lever un cil ♫


Toutes les filles se mirent alors à chanter en chœur, d'une seule voix harmonieuse et pénétrant dans les entrailles des gijinkas tel le pire des sortilèges. Voyant cela, Heisenberg grinça des dents et se boucha les oreilles en se recroquevillant au sol, mais Glacia, elle, était toujours obnubilée par la musique, ne pouvant y échapper.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Au fur à mesure qu'elles chantaient en chœur, les Sentinelles se rapprochaient peu à peu des deux rebelles, tels des fantômes. La petite fille Hypotrempe reprit finalement son solo, d'une voix de plus en plus diabolique :

-Quarante-huit heures étaient presque passées ♪
Et elles n'étaient déjà plus que quatre ♪
Elles devaient encore toutes se battre ♪
Pour savoir qui d'elles allait y passer ♫

Les deux meilleures amies ♪
Se mirent face aux deux autres ♪
La dernière des quatre ♪
Proposa une alliance à l’infamie ♫

Mais il ne pouvait y rester que trois survivantes ♪
Et la meurtrière décida de manipuler sa camarade ♪
Subtilement, elle créa une mascarade ♪
Pour mieux tuer cette fille gênante ♫


Le chœur reprit alors, les spectres rouges n'étant plus qu'à un mètres de rayon de Glacia, passant à travers le corps d'Heisenberg.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Les filles spectrales étaient désormais si près de la femme Givrali qu'elles s'emboîtaient l'une à l'autre, l'air diabolique et effrayante, puis finalement, tout en continuant de tourner autour de Glacia, elles redevinrent blanches, alors que la fille Hypotrempe entamait un dernier solo :

-A la fin, il n'en restait que trois ♪
La petite fille et son amie si gentille ♪
Qui voulaient juste revoir leur famille ♪
Ainsi que ce monstre leur inspirant l'effroi ♫


Enfin, dans un chœur plus puissant que jamais, les spectres redevinrent rouges et se mirent à chanter d'une voix sadique, touchant presque Glacia.

-Nous sommes les filles de Mavis ♪
Ses derniers sacrifices humains ♪
Il nous a pris notre destin ♪
Et a donné ses vices ♫

Nous sommes mortes une à une ♪
Pour qu'il puisse choisir ses nouvelles muses ♪
Aujourd'hui, nous on s'amuse ♪
En attaquant tous les nouveaux venuuuuuuuuus ♫


Sur cette dernière syllabe, toutes les bouches spectrales s'ouvrirent comme pour mordre le visage éberlué et hypnotisé de Glacia, sonnant le glas de sa vie. Mais soudain, Heisenberg passa vivement entre elles, les yeux fermés, et attrapa sa camarade, avant de se projeter le plus loin possible des Sentinelles, se posant sur une branche d'arbre, Glacia sur son épaule, évanouie. Heisenberg regarda en arrière, pour voir la réaction de ces créatures, et écarquilla les yeux. Telles des harpies, chacune d'elles fonça sur l'homme Arcanin en poussant un hurlement strident. Grommelant une injure, Heisenberg se mit à sauter sur les différentes branches lui faisant face, essayant d'échapper aux monstres qui le poursuivaient sans répit.

______________________________________________________

Temps restant : 40 heures

Cela faisait deux heures qu'Heisenberg courait entre les arbres, et maintenant qu'il était sûr d'avoir semé ces monstres, l'homme-Arcanin s'arrêta dans une clairière, exténué par cette course poursuite, surtout qu'il portait quelqu'un en même temps. Heureusement, Glacia n'était pas du genre lourde, ça aurait été Deoxys et son armure de plomb, ça aurait été une autre affaire.

-Heisenberg : Deoxys...

Se plongeant un moment de ses pensées, il se souvint qu'il avait sa main droite posée sur le fessier de Glacia, elle-même posée comme une marchandise sur son épaule. Il sembla hésiter un petit moment, mais au lieu de rougir ou quoique ce soit, il posa d'un seul coup violent, digne des plus grands Body Slams, le corps de la grande Chef sur le sol, et se mit à lui donner des petits coups de pied dans la hanche pour la réveiller.

-Hé, la folle, arrête un peu de pioncer, je vais pas attendre que tu te réveilles pendant deux heures.

__________________________________


Spoiler:
Invité
Invité

Re: Archipel Eternel

le Dim 17 Mar - 15:00
Glacia ouvrit à demi les yeux, puis roula sur le flanc, encore embrumée. Puis, en une fraction de secondes, elle était à nouveau relevée. Elle tituba un peu, mais reprit son équilibre. La Gijinka-Givrali prit son visage dans ses mains, en proie à un mal de tête. Elle lâcha un grognement, avant d'enfin déclarer :

« Je... Je suis désolée... »

Glacia soupira, puis regarda l'homme-Arcanin, avec un léger sourire désabusé.

« Je sais pas ce qu'il m'a pris. Je... Je... »


La jeune femme regarda le sol, puis ses mains. Elle serra les poings, avant de relever le regard vers le Gijinka qui l'avait sauvée.

*Pourquoi... Est-ce que je suis aussi faible... Je ne mériterais même pas ma place...*

« H-Heisenberg... Aide-moi, je t'en supplie... Je... Je te retournerais la faveur pour ton antidote.. J'ai... »

Glacia posa les mains sur les épaules de l'homme-Arcanin, avant d'achever :


« J'ai vraiment besoin de l'aide de quelqu'un... »
avatar
Doub
Mafieux Holonien
Messages : 1938
Age : 20
Localisation : Pont du néant.
Emploi/loisirs : Attendre.
Humeur : Silencieuse.
http://delta-adventure.forumactif.com

Re: Archipel Eternel

le Dim 17 Mar - 16:04
Des voix résonnaient au loin. Un chant effrayant. Misaki courait à travers la jungle, effrayé. Il ne l'avait pas montré en présence de Spriggles et des autres, mais cette histoire de poison l'effrayait autant qu'eux, voir plus. Et il avait cette permanente impression d'être suivi, ou poursuivi.

-Je ne veux pas mourir... Non, je ne vais pas mourir !

Il arriva jusqu'à une rivière. Sans réfléchir, l'homme Aquali sauta dans l'eau et disparut dedans. Il reparut quelques kilomètres plus loin sur la berge, ayant suivi le sens du courant. L'androgyne regarda autour de lui, toujours dans le même état psychologique. Il était arrivé dans une clairière vide, avec à peine quelques fleurs, fanées d'ailleurs. Misaki tomba à genoux.

-Je dois trouver... cet antidote...

__________________________________
"Maintenant, c'est à toi de mener la bataille, de la gagner... ou de la perdre."
Mia Fey.
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Eternel

le Dim 17 Mar - 16:25
Lindenbergh avançait à travers la végétation, lévitant légèrement au dessus du sol grâce à ses pouvoirs psychiques, et tenant un parapluie dans une main, tentant de se salir le moins possible. Il poussa un léger soupir, regardant autour de lui, faisant bouger la végétation via un léger psychisme, tentant de trouver l'antidote, mais en vain. Il poussa finalement un soupir, lorsqu'une voix émana de derrière lui :

Alors, toujours rien ?

Le gentleman se retourna, haussant les sourcils, pour voir Joey Kirks sortir de derrière la broussaille. L'Homme Alakazam eu un air dépité, puis dit ensuite :

-Eh bien non, j'ai beau cherché, il n'y a rien que je puisse trouvé. Quant à vous ?

Le détective haussa les épaules, toujours avec sa cigarette à la bouche, puis il marmonna :

-J'ai trouvé deux antidotes qui n'étaient pas les miens, du coup j'ai juste brisé les fioles et jeté l'antidote par terre...

-Co...Comment ?!

Face au visage outré de Lindenbergh, l'Homme Cacturne ne pût s'empêcher de partir dans un fou rire... Puis il s'arrêta vivement de rire et fît la moue lorsqu'il remarqua qu'il avait fait tombé sa cigarette à terre. Irrité, il sortit un mouchoir à l'eucalyptus de sa poche à la place, et après l'avoir fortement inhalé, il dit finalement :

-Je plaisante, je plaisante... Ce serais vraiment affreux de faire ça, pas du tout mon genre, haha. Non, plus sérieusement, je n'ai même pas pu trouvé la mienne, alors je ne vois pas pourquoi je m'amuserais à perdre du temps en cassant celles des autres.

L'Homme Alakazam passa sa main gantée sur son front en soupirant d'aise, regardant Joey Kirks. Il eu un léger tic nerveux en voyant la saleté sur la tenue verte du détective, puis il dit ensuite :

-... Vous semblez très calme.

Joey : Et vous, vous faites de votre mieux pour le rester, n'est-ce pas ?

Lindenbergh jugea son interlocuteur du regard, semblant sceptique. Malgré le fait qu'il soit là depuis quelques temps dans les rangs des rebelles, il ne savait pas grand chose sur lui. Il semblait trop malin au goût du gentleman. Pesant finalement ses mots, il dit ensuite :

-Oui... Comme on me l'a enseigné, "garder son sang-froid en toute circonstance est l'une des priorité du gentleman. Ne jamais paniquer... Toujours rester calme, confiant et charmant."

Joey haussa un sourcil, sniffant à nouveau son mouchoir, puis il dit ensuite d'un ton assez narquois :

-Hm... Je vois... Vous vous doutez que je ne suis pas là pour taper la causette, n'est-ce pas ? J'ai plutôt une proposition à faire... Pour être honnête, vous me semblez être l'une des personne qui aura le plus de simplicité à trouvé l'antidote. Vous et moi êtes les seuls Sous Grand Chef après tout. Glacia est bien une Grande Chef mais... Elle n'a pas gardée son calme, elle va surement agir d'une manière peu réfléchie. Alors je veux proposer une alliance à la seul personne en qui j'ai à peu près confiance. Vous, en l’occurrence.

Lindenbergh haussa à son tour les sourcils, semblant légèrement étonné. Il était aussi assez inquiet. S'arrêter pour discuter alors que les Sentinelles rodaient n'était pas une idée des plus brillante. Puis il dit :

-Chercher à deux serait plus une perte de temps selon moi...

Joey : Pas forcément... Nous chercherons chacun d'un côté de l'île, séparément.

Il enleva son chapeau et y détacha deux épines, en tendant une à Lindenbergh.

-Si je trouve votre antidote, l'épine que j'ai viendra vous trouver et vous n'aurais qu'à la suivre, et si vous trouvez le mien vous n'aurez qu'à lancer l'épine que vous avez en l'air... Elle retournera vers son propriétaire ~.

--------------------------------------------------------------

Les feuilles d'une énorme plante bougèrent, laissant passer plusieurs personnes, onze pour être exact. Dix d'entre elles étaient encapuchonnés, portant ce qui ressemblait à de longue toges. Ils semblaient être des anciens membres de la Confrérie de la Lumière Divine, mais qui aurait changé de camps car ce n'était plus l'Omega mais l'Alpha qui se trouvait sur leurs habits. L'un d'eux grommela quelque chose, en regardant la seule personne non encapuchonnée. C'était une jeune femme de toute beauté, qui ne semblait être nullement accablé par le froid ou la pluie. Elle avait de fins cheveux vert clair, nouée dans une queue de cheval qui tombait un peu plus bas que sa nuque, avec deux longues mèches de cheveux qui tombait vers l'avant de chaque côté jusqu'au niveau de sa poitrine. Ses yeux noisette et ses traits fins donnaient lui donnait un air ravissant. En guise de tenue, elle avait un haut jaune qui cachait seulement sa poitrine, laissant son ventre à l'air libre, ainsi qu'un mini short noir. Elle avait aussi une sorte de veste étrange, qui couvrait uniquement ses bras, laissant ses épaules dénudées, la veste descendant ensuite pour devenir plus ample et formée une sorte de cape. Ses pieds étaient chaussés de bottines vertes dont seul le bout était noir et qui remontaient presque jusqu'à ses genoux. La belle jeune femme rajusta le petit chapeau vert qui se tenait sur sa tête, puis le foulard rouge qui était noué autour de son cou. Elle se retourna ensuite vers l'homme qui avait grommelé, l'air soucieuse, puis elle demanda :

-Qu'y a-t-il ?

L'homme recula d'un pas, semblant visiblement effrayé par la jeune femme, puis il dit :

-R...Rien...Déesse Viridium

La jeune femme se retourna alors, se remettant à marcher, puis elle dit ensuite d'un ton agacé :

-"Quel idiote ! Pourquoi ne s'est-elle pas posée sur l'île principal ? Si on ne se rallie pas à Missingno, on meurt, mais si on émet son avis face aux Déchus, on meurt aussi..."

Elle se retourna vers l'homme encapuchonné, se penchant vers lui en souriant :

-C'est bien ce que tu as marmonné, n'est-ce pas ?

L'homme se crispa, puis il tenta de bredouiller quelque chose, pris au dépourvu, mais Viridium reprit la parole :

-Ne t'inquiètes pas. Aucun de vous n'as de raison de s'inquiéter, enfait. Savez-vous pourquoi j'ai été bannie des Légendaire ? ... Je voulais une justice égale entre Légendaire et Gijinkas normaux. Je voulais que nous cohabitions, sans que les Légendaires soient considérés comme des Dieux et que les autres soient considéré comme inférieur. Plusieurs fois, j'ai empêché des Gijinkas de se faire tuer par mes semblables... Vous n'avez donc pas à vous inquiéter. Ni à m'appeller Déesse par le même point. Et vous pouvez aussi vous exprimer librement en ma présence ♪ !

-... Je ne comprends pas dans ce cas...

La jeune Légendaire aux allures de Mousquetaire se tourna vers la femme encapuchonnée qui venait de prendre la parole. Elle haussa un sourcil et laissa échapper un petit "Hm ?" interrogatif. La femme encapuchonnée continua :

-Nous sommes des anciens membres de la Confrérie qui nous avons rejoint parce que nous pensons que le prochain monde que créera Missingno seras meilleur que celui-ci... Mais pour créer ce monde, vous allez devoir tout détruire. Si vous considérez les êtres normaux comme vos semblable... Pourquoi quelqu'un croyant en la justice comme vous chercherez à détruire ce monde ?

Le regard de Viridium se fît beaucoup plus sombre, et la Déchu déclara :

-À cause d'une promesse... Une promesse très importante que Missingno à gravé à même son âme et son corps, et qui est le lien le rassemblant à chaque Mousquetaire. Le seul lien qui force Cobaltium à lui obéir... Et qui nous forces à l'aider à détruire ce monde.

Elle reprit un sourire jovial en finissant sa phrase, regardant tour à tour chaque sbire, puis elle s'étira et dit tout en se remettant à marcher :

-Bien, continuons à explorer cette belle archipel !

----------------------------------------------------------------------------

Mewtwo lévitait doucement, à quelques centimètres au dessus du sol, à une vitesse assez lente. Elle ne regardait pas autour d'elle, se contentant d'avancer tranquillement à travers la végétation. Elle se posa soudainement à terre, puis regarda autour d'elle d'un air vide, les bras ballant. Elle ne semblait toujours pas réaliser l'importance de la situation. Elle dit finalement :

-... Ce n'est pas en lévitant que je trouverais quoi que ce soit... Une arme peut se tordre... Mais peut-elle vraiment mourir...

Elle se remît à léviter, utilisant ses pouvoirs pour déplacer les plantes autour d'elle, et lévitant jusqu'à la cime des arbres pour tenter d'apercevoir l'antidote quelque part. Elle regarda autour d'elle, toujours de cet air neutre et dénuée de vie, pour ensuite dire dans un soupir :

-Je ne vois vraiment pas l'interêt de chercher cet antidote.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Eternel

le Sam 18 Mai - 20:22
Alors que Mewtwo prononçait ces derniers mots, un trait vertical et lumineux, d'un bleu étrange, passa à ras de sa tête, faisant cramer un peu de ses cheveux. Juste devant elle se trouvait un fantôme noir, une silhouette sans couleurs, avec seulement deux yeux bleus visibles, et sans pupilles qui plus est. Ce qu'on pouvait distinguer, par contre, c'était que le fantôme en question avait deux katanas dans ses mains. Sans dire un mot de plus, le fantôme fit un mouvement de katana, et celle-ci envoya une sorte de lame lumineuse à l'angle très espacé, qui trancha tout sur son passage. Bien sûr, l'attaque visait en premier lieu, Mewtwo. Puis le fantôme fit d'autres mouvements de katanas, enchaînant les lames d'énergie, et en visant toujours la fameuse arme.

_____________________________________________________________


Alors que Viridium parlait de la beauté de l'archipel, une voix résonna alors dans la forêt où se trouvaient la légendaire et ses sbires, une voix calme et zen :

-??? : Elle est magnifique, n'est-ce pas ? Mais bon, je suppose que comme toute rose, elle a ses piquants...

Sur ces mots, un homme Majaspic apparut quelques mètres devant Viridium et sa troupe, comme par magie, et faisant sursauter plusieurs des sbires. L'homme semblait très élégant, malgré son côté nonchalant et détendu. Il mi ses mains derrière sa nuque et lâcha tranquillement :

-Bonjour, chers invités ♪ Je me présente, Vier, des Stalkers, ouais, ouais... Ca va ? La femme, les enfants ? Bon maintenant, navré de vous dire ça, mais je ne peut pas vous laisser aller plus loin.

______________________________________________________________

Heisenberg regarda Glacia le supplier sans vraiment un quelconque intérêt, mais finalement, l'homme-Arcanin regarda le ciel et soupira fortement, avant de lâcher froidement à la femme Givrali :

-Heisenberg : Ouais ouais, j'ai compris. Allez, viens, on va retrouver ton antidote à la con.

Et sans attendre une réponse, l'homme mit ses mains dans ses poches et s'avança dans la forêt, laissant sa "co-équipière" le suivre. Bon, au moins, s'il n'avait pas la force de chercher le sien, il pouvait au moins le faire pour quelqu'un d'autre. Ca lui fera un bon karma avant de crever, au moins.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Eternel

le Sam 18 Mai - 21:22
Mewtwo regarda le fantôme et l'attaque qui fonçait vers elle, puis elle dit d'un ton neutre et in-intéressé :

-Oh. Un ennemi.

Elle se téléporta, ayant totalement disparu du champs de vision du fantôme, puis il y eu un grand flash blanc et des centaines de katanas étaient apparus, s'étant plantés un peu partout sur la totalité de l'île, tandis que l'Arme réapparaissait derrière le fantôme, un katana dans chaque main, tentant de transpercer son adversaire.

--------------------------------------------------

Les sbires ayant trahi la Confrérie de la Lumière Divine se mirent tous en garde en voyant Vier arriver, certains s'apprêtant à attaquer, mais Viridium leva tranquillement son bras droit, comme pour leur indiquer de s'arrêter.

Viridium : Ne faites aucun geste agressif.

Sbire : Mais... Il a dit qu'il allait nous empêcher d'avancer !


La Déchu haussa les épaules, ne semblant pas vraiment être dérangé par la présence du Stalker.

-Dans ce cas si on peut pas avancer on va juste retourner en arrière et changer d'île par l'autre extrémité, je ne vois pas où est le problème.

La Justicière avait dit cela sans vraiment y penser, voulant éviter le combat même si cela signifiait se perdre à nouveau dans la forêt. Elle se mît enfin à regarder l'Homme Majaspic, puis fît une légère révérence pour déclarer :

-A moi de me présenter, je présume. Je suis Viridium, Troisième Lame de la Justice, et je fais partie des Légendaires Déchues. Sinon, pour la question, oui ça va très bien. Quoi de mieux qu'une balade en forêt, héhé ?

Elle eu un léger froncement de sourcil l'espace d'un instant, puis retrouva un sourire sympathique et confiant, demandant gentiment :

-Parcontre, une chose m'intrigue... Si vous nous qualifiez "d'invités", cela voudrais dire que nous sommes chez vous, non ? L'Archipel m'a l'air plus ou moins... Abandonnée pourtant.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Eternel

le Dim 19 Mai - 1:27
Le fantôme se retourna lentement en voyant Mewtwo faire apparaître ses katanas et se téléporter, comme-ci il savait pertinemment ce qui allait se passer, et alors que l'arme apparaissait devant elle, la silhouette afficha un grand sourire de cette même teinte bleue, et l'ombre se dissipa soudainement avant que l'attaque de Mewtwo ne la touche. Puis le fantôme réapparut un peu plus loin, et laissa échapper un étrange ricanement diabolique, dont la voix était aiguë et troublée, de telle sorte qu'on ne pouvait y donner une quelconque identité. Le fantôme continua de cette même voix étrange :

-??? : Toi aussi, tu te bats avec des katanas ? Vraiment intéressant ! Je suis pressé de voir de quoi tu es capable !

Soudain, le spectre noir fonça sur Mewtwo, et bizarrement, il fut ce coup-ci bien matériel, ses lames noires s'entrechoquant avec celles de Mewtwo, la mystérieuse silhouette tentant alors plusieurs attaques variées, ainsi que quelques coups d'estoc.

_________________________________________________________________________

Etrangement, Vier eut un air très embêté en entendant la réponse de Viridium, comme-ci il ne s'y attendait pas. Il eut un petit frisson, et prit un air songeur :

-Vier : C'est vrai, ça... Techniquement, je ne dois pas vous laisser vous avancer, mais si vous rebroussez chemin, ça ne pose aucun problème... Hmm... Ravi de vous rencontrer, ouaip. Pour votre question, je ne peut y répondre... Cependant...

L'homme Majaspic croisa les bras nonchalamment, et conclut finalement :

-Vous avez raison, chère Viridium, si vous faîtes demi-tour, je n'ai aucune raison de vous en empêcher... C'était les ordres après tout... Limite, ça m'arrange, j'étais pas vraiment chaud pour me battre... Bon bah, bonne ballade à vous, hein ! Faîtes attention aux Sentinelles, elles sont rarement ailleurs que sur l'île principale, mais il vaut toujours mieux être prudent ! Ah, et si ça peut vous aider, prenez les lichens comme repère. Ils sont tous pointés vers le Nord, direction où se trouve l'île principale.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Eternel

le Dim 19 Mai - 1:47
Viridium fixa son ennemi, clignant plusieurs fois des yeux d'un air perplexe. Elle ne s'attendait vraiment pas à cette réponse. Soit l'Homme Majaspic était vraiment stupide, soit il préparait un piège ou soit il était vraiment très sympathique. D'une certaine façon, elle préférerait que ce soit la première ou la troisième options. Finalement, elle passa une main dans ses cheveux et se mît à rire gaiement, pour ensuite déclarer :

-Hahaha, bah merci pour l'astuce des lichens, c'est vraiment sympa de nous l'avoir dit, haha ! Et pour les Sentinelles... On fera attention, j'imagine ♪. Eh bien, sur ce.... Bonne journée à vous, Vier !

Elle donna une légère tape amicale sur l'épaule de l'un des sbires et lâcha un sympathique :

-Vous voyez ? Je vous avais dit qu'on avait qu'à faire demi tour. Une île peut être quitté par tout les côtés après tout, inutile d'aller forcément tout droit ! Eh bien... Direction le Nord, alors, en route !

En disant ces mots, elle tourna les talons et fît un léger signe de la main au Stalker qui semblait signifier un "au revoir", la jeune femme s'apprêtant vraiment à partir avec ses troupes comme si de rien n'était.

----------------------------------------------------

La belle épeiste para chaque coups et chaque estocs de l'étrange fantôme, toujours avec un air neutre et calme, malgré la force des coups ou le rire diabolique de ce qui semblait être une variante des Sentinelles. Elle dit tranquillement, tout en continuant de parer les coups et d'essayer d'en asséner à son adversaire :

-Je suis Mewtwo, une Arme créer par les Légendaires... Et j'ai été créer pour être la meilleure manieuse de katanas. Et de ce fait...

Tout en disant cela, une trentaine de lames se téléportèrent, entourant l'ennemi sur le côté et derrière lui, et la Légendaire termina :

-Je ne me contente pas que de deux katanas.

Au moment où elle termina sa phrase, chacune des armes fonça a toute vitesse vers le fantôme.

__________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Archipel Eternel

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum