Partagez
Aller en bas
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2925
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Legendary Archipel

le Mar 23 Avr - 20:07
La Legendary Archipel avait bien changé. Elle comportait beaucoup plus d'îles, qui chacune avait son palais. Mais plus important, l'île principal avait changé. Là où se trouvait avant un magnifique palais couleur d'or... Se trouvait maintenant un vieux château aux pierres noirs, dont les tours se dressaient tels des pics agressifs. Le château avait un aspect démoniaque et glauque... De plus, l'herbe autour du palais était totalement défraîchi, donnant un air abandonné au bâtiment. A l'intérieur se trouvait une grande salle avec une immense table, semblable à celle dans le palais d'origine, mais la table et les chaises étaient ici beaucoup plus simple, faites de bois, comparés aux immenses trônes qu'avaient les Légendaires originels. Au bout de la pièce se trouvait une sorte de trône, mais celui-ci semblait être fait dans une sorte de pierre noire, dure et inconfortable, tandis que le dossier et l'accoudoir partaient en pique. Seul trois personnes étaient actuellement présente dans la pièce. Deux femmes, assise l'une en face de l'autre, et un homme, assis dans un recoin de la pièce, et jouant tranquillement un morceau de guitare. La première femme était Reshiram. Elle avait la tête totalement avachi sur un oreiller qu'elle avait posée sur la table, semblant aussi fatiguée et à la ramasse que d'habitude. Là où elle portait d'habitude une longue robe blanche, elle avait cette fois-ci un simple t-shirt et mini-short avec des guêpières aux jambes, tout de couleur blanche. Elle lança un regard à Zekrom en relevant la tête, puis laissa retomber lourdement sa tête contre l'oreiller en maugréant quelque chose à propos de la musique que jouait le Déchu en noir. Elle resta ainsi pendant quelques minutes, puis releva doucement la tête pour regarder la femme face à elle. C'était une jeune femme à la peau légèrement foncé, dont les yeux bleu marin perçant brillait de confiance. Elle se mit à regarder Reshiram à son tour et se mît à sourire en passant une main dans sa tignasse qui partait du noir au rouge. La gardienne de la Réalité demanda finalement d'une voix plaintif :

-Pourquoi y'a personne, Zoroark ?

La Gijinka Polymorphe regarda la femme en blanc, puis dit tranquillement, en se balançant sur sa chaise :

-Euhm, eh bien... Veridium est en mission, les trois Regis sont en missions, Regigigas est avec eux, Cobaltium est parti exécuter la population... Missingno, lui, est entrain de savourer son repas... Les autres s’entraînent où se reposent je suppose.

Elle remarqua alors l'air assommée et blasée de celle qui lui avait posé la question, qui lui demanda justement :

-... C'est cool Zoroark... Mais pourquoi tu me racontes ça ... ?

L'interpellée prit un air assez décontenancée, ne s'attendant pas à ce que son interlocutrice ne décroche aussi rapidement de la conversation. Elle s'apprêta à dire quelque chose, lorsqu'elle entendit un puissant grondement provenant d'en dehors du château. Aussitôt, elle se leva pour courir vers les portes, sortant du palais, tandis que l'autre Déchue mettait son oreiller sur sa tête pour masquer le bruit et que Zekrom s'était arrêter de jouer un morceau de rock, se mettant à regarder par la fenêtre d'un air grave, tout en disant sérieusement :

-Ils ont fait vite... Missingno seras surement content, je suppose.

Dehors, dans le ciel, se trouvait un spectacle absolument incroyable : quatre personnes qui, à la seul force de leurs bras, faisaient avancer un morceau d'île énorme et couvert de cristal. La personne la plus en avant était Regigigas, qui semblait être deux fois plus grand qu'avant, et qui était de nouveau fait de chair et de sang au lieu d'être fait en pierre. Derrière lui, une jeune femme et deux hommes tiraient eux aussi le morceau d'îles. Ils semblaient marcher dans les airs sans problème. Avec une rapidité surprenante, ils traînèrent l'îlot jusqu'à ce qu'il ne se trouve plus qu'à quelques dizaine de mètres de l'île principal, les quatre Déchus descendant doucement dans les airs pour retomber sur la terre ferme, Regigigas affichant un immense sourire, ne semblant même pas fatigué, contrairement aux deux hommes qui l'avait assisté, la jeune femme, elle, restant de marbre. Le Maître des Golems éclata alors de rire en voyant Zoroark et Zekrom sortir du palais, donnant une immense tape dans le dos du Dragon de l'Ideal qui tomba à terre sous le choc du coup qui se voulait pourtant amical.

Regigigas : HOHOHOHO ! La mission est enfin accomplie... Ce ne fût pas très compliqué au final, hoho ! Où est Missingno ?

L'immense double porte du palais s'entre-ouvrit à nouveau, dévoilant Reshiram qui venait à peine d'entendre la question du titan. Elle regarda l'îlot d'un air désintéressée, puis dit tranquillement :

-Vais le chercher... J'ai rien d'autre à faire t'façon...

Après avoir dit cela, Reshiram retourna dans le château, traversant la pièce pour arriver dans un couloir si sombre qu'elle n'y voyait rien, sortant son briquet pour avoir un peu de lumière, traversant les couloirs, entendant un rire lugubre de petite fille qui devenait de plus en plus fort à mesure qu'elle s'approchait. La belle Déchue ne semblait pas être effrayée pour autant, ayant toujours ce même air fatigué. Elle arriva finalement face à une grande porte d'où semblait émaner les rires glauque qu'elle entendait depuis un moment. Lentement, elle toqua, sans pour autant avoir de réponse. Elle tenta alors de pousser la porte... Qui était fermée.

-Tain... Il est chiant...

Elle souffla sur la flamme de son briquet et, aussi tôt, la porte prît feu, disparaissant comme si elle n'avait jamais été réelle. Reshiram éteignit la flamme de son briquet et aussitôt les hautes flammes blanche cessèrent, la jeune femme rentrant alors dans une petite salle humide dont les murs et le sol était couvert de sang. Il y avait quelques cadavres de fillettes au sol, et il n'y avait plus que deux fillettes présente dans la pièce. La première était une petite fille aux longs cheveux mauve, desquelles dépassaient des oreilles longue et ovales, avec des grands yeux bleue et un kimono blanc et rouge avec quelques tâches de sang. C'était visiblement une fille Chuchmur extrêmement apeurée. L'autre était Missingno, toujours dans le corps de Celebi. Elle portait une robe noire très fine et courte qui laissait entre-apercevoir des signes de zarbi ancien tatoué sur son épaule et qui devait surement se prolonger sur le reste de son corps. Elle s'approchait avec un air dément de sa future victime.

Missingno : Si douce...

Il saisit alors le visage de la fillette et lui écrasa violemment le crâne contre le mur.

-Si rouge ! Si douce ! Si rouge ! ELLES SONT TOUTES SI BELLE TEINTEES DE ROUGE !

Il répéta les mots "rouge" et "douce plusieurs fois de suite, fracassant encore plus le crâne de la fillette à chaque mot prononcé. Reshiram le regarda tranquillement faire en s'adossant contre le mur, se disant qu'une cigarette lui aurait donné un bon côté flegmatique en ce moment, puis elle décida finalement d'interrompre le démon dans son délire sanglant, alors que celui-ci commençait à arracher la chaire de sa victime à pleine dent.

-........ Missingno ?

L'interpellé se releva rapidement, mâchonnant un morceau de peau, puis enlevant le sang sur sa bouche d'un revers de la main, souriant d'un air macabre à la Déchue.

-Oh, ma jolie Reshiram ! Tu es venue rejoindre le repas ?

Ne saisissant visiblement pas le sous-entendu, le Dragon Blanc Réel passa tranquillement sa main dans ses longs cheveux, puis dit :

-J'ai pas trop faim... Enfait, je suis juste venue vous dire que la mission de Regigigas était réussie.

Missingno écarquilla les yeux, se mettant à applaudir comme une fillette recevant un cadeau, puis regarda ensuite sa tenue couverte de sang. Ca ne correspondait pas trop à la situation, mais il ferait avec.

-C'est une excellente nouvelle. Va donc chercher tous les Déchus, alors...

Reshiram passa une main sur son visage, marmonnant quelque chose, puis elle disparut finalement dans un torrent de flammes. Après cela, Missingno se mît à traversé le château en sautillant et en chantonnant jusqu'à ce qu'il arrive en dehors du palais, face aux Déchus déjà présent et à l'immense morceau d'île qui flottait un peu au dessus de lui, la fillette devant lever la tête pour apercevoir une once de cristal.

Missingno : Félicitations à vous ! Je n'aurais surement pas pu le transporter moi même... Enfin, pas avec ce corps du moins... Avec l'autre, ça aurait été chose aisée...

Pour la première fois, la seule femme du groupe ayant ramené l'îlot prit la parole. C'était une jeune femme qui devait avoir environs la vingtaine. Elle portait une combinaison ample, qui semblait être constitué de plusieurs morceaux de tissus bruns et orange cousus ensemble. La combinaison caché entièrement ses bras et ses jambes, et elle comportait aussi une capuche que la Déchue n'avait pas rabattu sur sa tête, laissant apercevoir ses deux immenses tresses qui tombaient jusqu'au bas de son dos. La jeune femme demanda donc, d'une voix lente :

-... Je ne vois pas... En quoi cela pourra nous servir...

Missingno l'observa pendant un instant, d'un regard étrange, comme si il ne comprenait pas vraiment ce que voulait dire la jeune femme. Il se mît finalement à rire, d'un air enfantin, puis déclara:

-Mais enfin, Regirock ! Ne vous l'ai-je pas dit ? Sur ce morceau d'île se trouve un immense cristal. Et ce cristal n'est autre que le Légendaire le plus puissant d'entre vous tous. Enfin, en général, il est faible, mais il a un très grand potentiel. Celui qui possède ce Légendaire... Est sur de pouvoir gagner la guerre.

Il fronça les sourcils, semblant mécontent pendant un instant, puis se remit à sourire, en ajoutant comme si de rien n'était:

-Enfin... Encore faudrait-il être capable de lui rendre sa forme initiale... Sous forme de cristal il est aussi utile qu'un cure-dent l'est lors d'une bataille.

La jeune femme s'apprêta à répondre quelque chose, lorsque, dans un véritable flash blanc, la quasi-totalité des Déchus apparurent dans un grand tourbillon de flammes blanche. Missingno se retourna en souriant vers l'assemblée, regardant ce qu'il aimait appeler son "armada". Il passa une main dans ses cheveux, puis déclara fièrement :

-Bien, mes amis, nous devrions tous nous asseoir et discuter de ce cristal une autre fois... J'ai quelque chose d'important à vous annoncer ♪ !

Il claqua des doigts et les portes du château se rouvrirent, tandis que le groupe rentrait dans l'immense pièce, chacun s'asseyant sur l'une des chaise sans prendre d'ordre particulier. Au lieu de s'asseoir sur le trône, Missingno lança un rapide coup d'oeil aux trois chaises vide, puis s'assit à son tour sur une autre chaise en bout de table, ce mettant au même niveau que les autres Déchus. Des boissons de toutes sortes apparurent sur la table, les Légendaires Bannies et autre Déchus se servant, tandis que la fillette se releva, montrant du doigt la fenêtre de par laquelle on pouvait voir l'îlot couvert de cristal.

-Bien, nous pouvons maintenant compter un Légendaire de plus parmi nous ! Je vous ai tous réunis ici pour vous annoncer quelque chose de très important... Mais d'abord, j'aimerais procéder à l'appel. Missingno, présent.

Après qu'il ai terminé sa phrase, l'homme assis à côté de lui, Cobaltium, se leva et regarda chaque personne d'un air froid et supérieur, puis dit sèchement :

Nom : Cobaltium. Rôle : Exécuteur. Présent.

Tout en se rasseyant, il chuchota quelque chose à l'oreille de Missingno, qui fronça les sourcils et qui marmonna, "Non, tu ne peux pas les tuer" , tandis qu'un homme un peu plus grand que Cobaltium, avec une immense épée dans son dos et un chapeau avec des cornes assez semblable à celui de son voisin se leva. Il était grand, assez carré, avec des habits semblable à ceux de l'Executeur mais en plus ample et en gris.

Terrakium. Présent.

La chaise juste après était inoccupée. Alors ce fût au tour de Regigigas de se lever des plusieurs chaises qu'il occupait à lui seul, faisant une légère courbette en enlevant son chapeau.

-Regigigas, présent !

Trois personnes se levèrent à leur tour, dans une synchronisation parfaite. La première était Regirock. La seconde personne était un de ceux qui avait aidé à tiré l'îlot jusqu'ici. Il était de taille moyenne, avec des cheveux gris ébouriffés et une barbe de deux-trois jours. Ses yeux étaient cachés par une visière noire sur lesquelles bougeaient dans tous les sens sept petits points rouge. Le dernier du groupe était un jeune homme de petite taille, avec kimono bleue, des cheveux blanc mi-long et des pics de glaces flottant derrière son dos. Les trois personnes dirent chacun leur tour, avant de se rasseoir en même temps :

-Regirock. Présente.
-Registeel. Présent.
-Regice, p-présent...


Ce fût autour de Zekrom de se lever. Ce dernier avait toujours sa guitare en main, et il se leva en posant violement son pied contre la table.

-Le meilleur rockeur de tous les temps est ici pour un live gén...

Reshiram : Taiiis-toiiii...T'es bruyant...

L'homme en noir lança un regard à la femme assise à côté de lui. Celle-ci avait, à nouveau, sa tête posée contre un oreiller, semblant à moitié comateuse. Il fronça les sourcils, puis grommela :

-Hmpf... Zekrom, présent...

Reshiram elle, ne se leva même pas, levant mollement la main en marmonnant quelque chose d'étouffé par son oreiller, tandis que Kyurem se levait, disant normalement :

-Kyurem... Présent.

Giratina se leva alors, déployant ses immenses ailes de chauve-souris, et affichant ses dents jaunes dans un sourire carnassier.

-Giratina, présent ! Bon, Missingno, quand est-ce qu'on va défoncer les connards qui m'ont tué la dernière fois ?

Missingno : Ne t'inquiètes pas, cher ami, c'est justement un des sujet que je voulais aborder. Mais patiente un peu s'il te plait.

Le Maître des Dimensions fronça les sourcils et se rassit en se mettant à se balancer frénétiquement sur sa chaise pour passer l'ennui, tandis que Boreas et Fulgruis se levèrent, accompagnés d'un homme mince et musclée à la peau noire, qui portait une veste et un pantalon orange. L'adolescente leva la main, et annonça joyeusement :

-Boreas et ses petits frères sont présent !

Ce fût ensuite au tour de Motisma, qui répondit tranquillement de sa voix électronique, tout en s'amusant en lancer une pièce de monnaie d'une main à l'autre. Il n'avait pas complètement régénéré après son combat face à Neun, et la moitié de son visage était encore à l'état de plasma. Ce fût ensuite au tour de Spiritomb et de Victini, qui se présentèrent normalement. Spiritomb avait repris l'apparence d'un homme chétif et maigre, qui baladait son regard d'un air hagard sur les autres Bannis. Il avait toujours la grande marque bleue que Cobaltium avait laissé sur son torse. Ce fût ensuite Lucario et Zoroark qui répondirent à l'appel, puis un homme se leva. Ses cheveux étaient couleur de cendre, et son visage était couvert de brûlure, le défigurant totalement. Son corps tout entier était couvert de plaques de roche volcanique noir. Il se leva puis se rassit rapidement après avoir prononcé d'un ton bref :

-Heatran. Présent.

Une jeune femme se leva à son tour. Elle était de petite taille, et semblait avoir environs 25 ans, avec des yeux et de longs cheveux de la couleur bleues. Elle portait des habits qui tentaient d'imiter à peu près le style de ceux de Cobaltium et de Terrakium, avec un chapeau bleu mais ne comportant pas de corne. Elle dit d'une voix assez agréable à l'oreille :

-Keldeo, présente.

Ce fût ensuite une fillette, d'environs 13 ou 14 ans, qui se leva. Elle portait une belle robe noire et blanche très courte, avec des bas blancs. Ses yeux bleues pétillaient de vie et ses longs cheveux vert bouclaient légèrement. Elle dit d'une voix enjouée et chantante :

-Meloetta, toujours présente ♪ !

Ce fût ensuite au tour de deux adolescent de se lever. La première était une jeune fille ravissante, avec une peau pâle, des beaux yeux jaune et des longs cheveux blanc noués en deux couettes qui tombaient un peu en dessous de ses épaules. Elle avait une grande mèche de cheveux rouge au dessus de son front. Elle portait une belle tenue semblable à celle des miko, mais qui se terminait en minijupe légèrement ouverte au niveau des cuisse, ainsi que des des bas rouge. Un triangle bleu se trouvait au niveau de sa ceinture et après cela la partie blanche de son habit se prolongeait pour se diviser en deux parties qui devenait plus amples et rouge, et qui touchaient presque le sol. L'autre Gijinka à s'être levé avait des cheveux blanc mi-long qui tombaient sur ses épaules et qui partaient un peu en vrille, avec un épis sur le haut du crâne. Tout comme la fille avait une mèche rouge, ce Gijinka qui semblait être une sorte de jumeau ou de jumelle avait une mèche bleue. Sa tenue était semblable à celle de sa voisine, à quelques différence : sa jupe et la fin de son habit était bleue, tout comme ses bas, et le triangle à sa ceinture était rouge, comme ses yeux. Ils dirent finalement, d'une voix parfaitement synchronisée :

-Latios et Latias, ici présent !

Puis se rassirent, semblant toujours aussi synchro. Ce fût ensuite un grand homme, élancé, avec une épaisse fourrure bleu et noir sur tout son corps, des yeux rouges perçants, une peau blanche mais sombre et des oreilles non-humaine qui dépassait de ses longs cheveux d'un noir de jais. Il dit d'une voix suave et grave :

-Lucario, présent.

Ce fût ensuite une fillette avec des cheveux bleues coupés au carré, avec un t-shirt bleu et une mini-jupe bleu clair. Elle avait un sourire calme et de grand yeux jaune. Elle dit doucement :

-Manaphy... Présente ♪.

Puis ce fût le tour de la dernière personne, assise à la gauche de Missingno. C'était un homme de grande taille, dans une combinaison mauve, avec un casque de la même couleur qui cachait entièrement son visage. Une sorte de fusil ou de canon était accroché à son bras droit. Il dit sèchement :

-Genesect. Et je ne vois pas l'utilité de dire "présent". Je veux dire, je suis assis à côté de Missingno... Evidement qu'il sait que je suis là, bon sang, et il voit tout le monde du bout de la table !

La chef de Déchu fronça légèrement les sourcils, puis lorsque l'homme en armure se rassit finalement, elle dit en souriant :

-Bien ! A part Viridium, nous sommes donc tous présent ! Alors, déjà, j'ai un truc important à vous annoncé. Certains de nos ennemis... Nous les qualifieront de "rebelles", puisqu'ils n'ont pas de noms de groupe à proprement parlé, ont eu de nombreux effectifs en moins ces temps-ci. Déjà, à cause d'un autre groupe, qui en a décimé la plupart des sous-fifres. Mais ensuite, j'ai appris qu'ils avaient perdu leur second membre le plus puissant et qu'un bon nombre d'autres membres de ces rebelles étaient parti en excursion sur une certaine archipels... Elles y sont arrivés d'ailleurs.

Terrakium rehaussa son chapeau d'une pichenette, haussant les sourcils, puis demanda :

-Comment ça, "elle" ?

Missingno : Viridium ne vous en a pas parlé ? Elle y est allée, avec quelques sbires ♪.

Le visage du mousquetaire s'assombrit subitement, tandis que celui de Cobaltium restait, au contraire, totalement impassible. Missingno reprit donc tranquillement :

-Bien. Nous avons donc un groupe de personne que j'ai laissé en vie dans le but qu'il m'amuse. Ce groupe m'ennuie. Il est faible, et à peu d'effectifs. Que pouvez-vous donc en conclure ?

Zoroark : Ce groupe ? Faible, vraiment ?

Le monstre dans le corps de Celebi cligna plusieurs fois des yeux, semblant assez étonnée par cette remarque. La Gijinka Polymorphe repris, sur un ton assez pessimiste :

-Je vous rappelle qu'ils ont réussi à tuer Darkrai. Qui était immortel. Et qui avait un Pouvoir Légendaire absolument délirant. Et pourtant... Ils ont réussit à le tuer. Ils ont un véritable potentiel.

Il y eu un long silence, Zoroark ayant visiblement baisser le moral des Déchus, mais Missingno demanda finalement :

-Cette personne... Te fais surement peur, non, Zoroark ? Tant mieux, hihi... En tout cas, en ce moment, je peux vous assurer qu'ils sont au plus bas ! C'est le meilleur moment... Pour une attaque.

Il y eu certains signes d'approbation chez certains Déchus. Tous semblé très concentrés, mis à part Reshiram qui continuait de marmonner des choses que son oreiller étouffait. La fillette continua :

-Néanmoins, nous sommes rentré en possession de cet îlot et surtout du cristal dessus... Alors voilà la manière dont nous allons procéder : certains Déchus vont devoir rester ici, pour protéger le cristal... Car, vous l'aurez compris, il est d'une importance ca-pi-tale pour la suite des évènements, héhé ! Et les autres viendront avec moi, pour tuer les Rebelles.

Il s'étira ensuite, puis dit tranquillement :

-Alors, ça vous va, d'aller tranquillement casser du Rebelles ?

Reshiram : Non.

Missingno regarda d'un air consterné celle qui avait fait semblant de dormir pendant la totalité de la réunion. Elle avait toujours l'air à côté de la plaque, mais elle disait pourtant d'une voix très sérieuse :

-Réunir tous les Déchus les plus puissant pour "casser du Rebelle" , hein ? C'est stupide... Je veux dire, ils ont combien de Gijinkas puissant dans leur rang en ce moment ? Deux ? Allez, trois grand maximum ? Alors pourquoi y aller en étant si nombreux alors que Zekrom et moi on pourrait les exterminer à nous seul, hm ?

Missingno se mît à sourire d'un air amusé, puis applaudit, toujours avec un air gamin au visage.

-Bravo, bien pensez ! Je commence à comprendre pourquoi les autres Légendaire t'ont tué, Reshiram...Trop séduisante, trop intelligente, trop puissante... Tu as surement entraînée Zekrom dans ta chute, n'est-ce pas ?

Le guitariste fronça les sourcils, tandis que Reshiram se mordilla la lèvre inférieure avant de reprendre son air calme et demander d'un air désintéresser :

-... Mais de quoi tu parles ?

La fillette aux yeux rouge sang ignora le Dragon Blanc Réel, déclarant tranquillement :

-Il me faudra environs une dizaine de Déchus, peut-être un peu plus ! Vous n'avez pas tellement à vous préoccupé du pourquoi, puisque nous sommes tous déjà sur de notre victoire face à un camps si démantelé ♪. Ainsi, nous allons procéder ainsi : nous nous rendrons dans une semaine à leur base, et nous les tuerons tous... Dans un vacarme de cris et de sang, hihi ♪. Aucune... Objection ?

Il y eu un léger silence assez pesant, puis finalement la fillette acquiesça, tout sourire, finissant par conclure :

-Bien, vous pouvez vaquer à vos occupations... Je vous conseille de vous entraîner si vous en avez besoin, sait-on jamais ♪.

La plupart des Déchus se levèrent alors, la plupart partant, tandis que Missingno aussi sortait du palais. Zoroark aussi s'apprêtait à quitter le château, mais elle sentit une main se resserrant fermement sur son épaule. Elle se retourna, un air irrité au visage, pour voir le visage calme et sévère de Cobaltium. Elle fronça encore plus les sourcils. Elle n'aimait vraiment pas cette homme. Celui-ci se contenta de dire, toujours sur ce même ton sentencieux :

-Zoroark... Il faudra qu'on parle. D'une chose importante.

N'en disant pas plus, il quitta le palais, laissant la jeune femme dans la pièce, un air perplexe au visage.

__________________________________

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum