Pokemon Delta Adventure !


 

Partagez | 
 

 Asakura - Le début d'une conversion de masse à petite ampleur [RP 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asakura
Administration d'Habora School
avatar

Messages : 977
Age : 19
Localisation : Mon lit
Emploi/loisirs : Dors, lis, rage devant GoT
Humeur : Gnouf

MessageSujet: Asakura - Le début d'une conversion de masse à petite ampleur [RP 1]   Mar 6 Jan - 0:00

Capture(enfin presque):
C'est par un jour d'un temps indéterminé à une année indéterminée dans un pays indéterminé dans un lieu indéterminée que commence l'épopée du futur GRAND GOUROU DE LA SECTE INDETERMINEE. Ce grand gourou c'est Asakura, un blaireau lambda parti de son village pour créer un quelconque  moyen de manipulation des foules dans le but d'asservir le monde. Mais pour le moment, il est pauvre, un peu boiteux et négocie avec ;( .
;( est un marchand de sandwich. Il aurait aimé être notaire ou avocat, mais non, il vend des sandwichs. Principalement des jambons-beurres dont il est plutôt fier. Sa grand-mère lui a appris la recette et il perpétue l'héritage de la sandwicherie fondée il y a des siècles par ses ancêtres. Seulement du temps de ses ancêtres, on pouvait pourfendre les mauvais payeurs  sans faire accourir la maréchaussée. Ce qui lui fait un fort effet laxatif vu qu'il aimerait pouvoir le faire à cet instant précis.
L'excuse du clochard boiteux devant lui "Je te jure que mon Dieu te remboursera quand j'aurais ma secte, mais là je peux pas. Pis sérieux un jambon-beurre payé par une divinité c'est la classe." ne le convint pas. Non seulement il a du mal à croire aux religions et autres sectes ainsi qu'à la sobriété de son interlocuteur. Mais surtout, ici, on paye son jambon-beurre, dieu ou pas. Faudrait voir à pas se moquer de la caboche du propriétaire quand même. En plus les frais d'installation d'une borne pour carte sacrée, ça coûte une blinde.
;( propose donc au présumé alcoolique un travail pour rembourser ce magnifique agitateur de papilles plein de gluten de gras et de protéines. On a oublié de le préciser, c'est une sandwicherie/tripot/bar à frites. Autant dire que c'est un établissement plutôt influent,et ça va apporter des ennuis à notre gourou en herbe. Du coup il accepte, et si il est embauché au final, il pourrait éventuellement utiliser l'argent pour se payer l'autel sacrificiel et le temple assorti qu'il a vu dans
Rulz the world mag. Et profiter un peu du tripot aussi.
Et c'est ainsi qu'Asakura trouva un associé raisonnable lui donnant les esquisses d'un tremplin pour bientôt fonder sa PME de Gourou du Monde.

__________________________________

Hue:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura
Administration d'Habora School
avatar

Messages : 977
Age : 19
Localisation : Mon lit
Emploi/loisirs : Dors, lis, rage devant GoT
Humeur : Gnouf

MessageSujet: Re: Asakura - Le début d'une conversion de masse à petite ampleur [RP 1]   Dim 11 Jan - 17:12

Après quelques jours à travailler dans cet endroit où les chambre privées du tripot hument bon l'huile et jouxtent la chambre froide, Asakura commença à élaborer des stratégies qui pourraient lui permettre de convertir le monde à sa religion plus ou moins pacifiste. En effet, de nombreux star travaillaient dans cet établissement  et étaient  traités comme des souillons. Elles étaient cependant plutôt craintive malgré leur obéissance sans faille. Mais obéissance n'est pas loyauté, et on peut facilement convertir un être craintif. Le jeune Gourou prévoyait donc d'en faire ses premiers fidèles qui lui permettraient d'étendre son influence à travers la sandwicherie, puis la bourgade, puis le pays, puis le monde, puis l'univers. Et après il s'assoirait et contemplerait son œuvre en mangeant un jambon-beurre. D'ailleurs il doit en préparer une dizaine en réfléchissant à ses plans.
Le Gourou en herbe alla donc chercher du jambon dans le frigo. En ouvrant la porte, il s'aperçu que l'électroménager  tanguait quand même pas mal dans cette cuisine et que c'tait quand même un coup à écraser quelqu'un en dessous. Il alla donc chercher de quoi le caler. C'est un glissant un ouvrage sur la fabrication de saucissons des Andes de 326 pages illustrées en couleur qu'Asakura se rendit compte que le frigo tanguait à cause de la poignée d'une trappe en dessous. Il faillit faire comme si de rien n'était jusqu'à voir une main faisant les kornes du diable. C'était une religion concurrente mais aux pratiques fort sympathiques. Il décida donc d'enlever de là la réserve à aliments périmés de haute qualité pour ouvrir la trappe.
Après trente deux minutes à descendre des échelles et à marcher  à la lumière de torches illuminées de feux rouges, bleus et roses dans des tunnels creusés à même la roche, Asakura commença à entendre le doux son de ce qu'on nomme communément du "black-metal" et dans un jargon plus spécialisé du "PUTAIN DE BON SON METAL DE VIOLEUR DE CHEVRE NECROPHILE SOUS UNE LUNE DE SANG". Une musique calme et pleine de gentillesse donc. Il déboucha en haut des escaliers d'une grande salle toujours creusée dans la roche , sans aucune finition. De multiples baffles et amplis tapissaient une grande partie des murs pendant qu'au centre d'eux une foule d'une trentaine de gens aux cheveux si multicolore et brillants qu'Asakura faillit régurgiter son petit-déjeuner par les yeux sous forme d'arc-en-ciel. Résistant à la douleur, il essaya tant bien que mal d'examiner le reste de la pièce. Au milieu de la foule, il aperçu des cheers musiciens. Un guitariste, un bassiste et un batteur avec les même cheveux que le public.  Suspendue à la basse par un harnais une star chantait d'une voix puissante et rauque. Et elle était couverte de paillettes multicolores. C'était trop  de souffrance oculaire d'un coup pour le futur Maitre du Monde qui décida de s'éclipser. Initiative simple et sans aucun risque. Qui aurait pu fonctionner si il n'avait pas trébuché sur un câble, ce qui diminua radicalement le niveau sonore ambiant.
Asakura :
- Merde ?
Des regards furieux se reflétant dans les paillettes et les cheveux se tournèrent lentement vers lui. La star se secoua et tomba du harnais qui la liait à l'instrument. Le groupe de dégénérés s'écarta et la laissa passer tandis qu'elle se dirigeait vers le maladroit cuisinier. Celui-ci tourna la tête derrière lui en se relevant.

Asakura :
- Merde.

Le petit smiley bleu recouvert de paillette le regarda d'un air accusateur, pusi regarda le câble puis revient vers son interlocuteur.

star : - Anqcdk cd ldqcd dmbtkd s'zr ut bd ptd s'zr ezhr ?

Asakura: - Euh... Possible ?

star : - I'uzhr sd jzkzbgmhjnudq kz ftdtkd azszqc !

Asakura : - Je parie que t'as insulté ma mère vu comment t'as l'air énervé contre moi.

star : - Ehkr cd otsd ! Unhkz b'drs ezhs.

Le cheers bassiste se permit de s'incruster dans le dialogue constructif qui avait lieu et se plaça entre les deux partis.

cheers (b) :
- Mon camarade te demande juste poliment de rebrancher le fil. Rien de grave mon ami.

Asakura acquiesça  et rebrancha le câble. Alors qu'il s'apprêtait à repartir à toute vitesse, le guitariste lui saisit l'épaule et s’extasia.

cheers (g) :
- Ta voix transmet tellement d'émotions ! Elle est si artistique et puissante ! Je vois déjà les maisons de disques se battre pour toi et tes cordes vocales ! Tu DOIS nous rejoindre avant que quelqu'un d'autre te découvre ! Rejoins les Dark Rainbow !

__________________________________

Hue:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Asakura - Le début d'une conversion de masse à petite ampleur [RP 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Delta Adventure ! :: In the Forum :: La guerre des Smileys-