Partagez
Aller en bas
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Volcanique

le Dim 21 Avr - 18:12
Dès fronça les sourcils en voyant ses flammes disparaître, puis écarquilla les yeux lorsque les flèches arrivèrent vers lui. Il serra le poing sur sa canne... Avec tellement de force que la poignée se brisa, l'homme lâchant l'arme qui se réduisit en cendres. Son regard devenant encore plus dément que d'habitude, il leva la tête et poussa un hurlement terrifiant, laissant éclater son aura au maximum, celle-ci faisant vibrer le sol et l'air par sa seul puissance et, plus important encore, une étrange aura blanche l'entoura, l'illuminant totalement... Il y eu un grand flash blanc pendant moins d'une seconde, puis Dès se retrouva totalement changé. Des marques de brûlures avaient apparu sur son visage et sur ses mains et, surtout, une grande armure avait apparu sur lui... Une armure qui recouvrais entièrement son corps sauf ses mains et son visage, et qui semblait être entièrement fait en os. Le casque semblait d'ailleurs être une sorte de crâne de Dracaufeu arrangé. Au moment où les flèches entrèrent en contact avec l'armure, toute trace de magie sembla disparaître d'elles et les projectiles ses brisèrent face à la résistance de l'étrange armure. L'ancien Gijinka le plus puissant tandis alors la main vers l'avant, et une nouvelle épée apparut dans sa main, totalement différente de son ancienne canne-épée. Bien qu'étant aussi une canne-épée, la poignée de celle-ci partait dans une courbe et était cette fois-ci forgée en fer, ressemblant à une tête de dragon avec la gueule grande ouverte et une petite pierre précieuse formant un oeil. De plus, la lame elle même était différente : elle était à double tranchant, avec un côté droit et un côté partant en dents de scie. Le Destructeur parti alors à nouveau dans un fou rire, semblant de plus en plus barge à mesure que le combat avançait.

-HAHAHA ! Ces brûlures...Et ces cries... J'entends les hurlements de toutes ces personnes à qui j'ai donné la mort... Détruire...Détruire...Plus de sang...Plus de cries...Plus de cendres... Plus d'os et de morts...Je dois détruire, toujours détruire, hahahaha...

Il donna un grand coup de lame dans le vide, et il y eu une puissante bourrasque de vents faisant voler des cendres partout dans la pièce, puis l'armure et l'épée de Dès s'enflammèrent, la température montant de plus en plus dans la pièce.

-Tu vas connaître le désespoir en voyant que tu ne pourras plus me toucher... Puis tes cries s'ajouteront à tous ceux des autres... Héhéhé...

Le feu autour du Destructeur s'intensifia, devenant tellement puissants que les flammes partaient jusqu'aux murs et jusqu'au plafond, comme si le Gijinka était devenu une boule de feu géante, puis il fonça vers Zwei à une vitesse extrêmement rapide, avec la puissance d'un boulet de canon mais en étant encore plus rapide que les flèches de l'archer.

---------------------------------------------------

Rayquaza baissa légèrement le regard. L'eau de Kyogre ne cessait de monter. Elle devait bien avoir dépasser les 20 cm. Il se remit à regarder Acht, puis il dit tranquillement :

-... Mon chou ? J'imagine que j'ai connu pire comme surnom, il y a longtemps... Quand il était encore en vie.

Il fronça les sourcils. Cela faisait déjà depuis un mois... Qu'il était revenu à la vie, mais aussi que Lugia était mort. Il dit d'un ton plus sérieux :

-Tu vois, chaque Destructeur à un but bien précis en tête. Pas forcément de tout détruire, mais de tuer ou de se venger d'au moins une personne. Et pour ça, ils sont prêt à tout faire pour survivre... Même si cela signifie tout détruire autour d'eux et sur leur passage. C'est cela, être un Destructeur, même Dès ne me contredirait pas là dessus. Et j'ai justement deux personnes que je dois tuer... Et c'est pour cela que je ne peux pas te laisser m'éliminer aussi facilement. Tu n'es pas... Celle qui m'intéresse.

Il s'apprêta alors à utiliser une autre attaque... Lorsqu'il remarqua qu'il était au sec. Il haussa les sourcils et regarda ses pieds. Il était dans un tout petit rond qui était sec, comme si l'eau s'écartait au strict minimum de lui. Il regarda alors la femme Lugulabre, et remarqua que l'eau c'était aussi écartée d'elle, les deux Destructeurs n'ayant plus contact avec le liquide.

*... Est-ce que... Kyogre prévoit quelque chose ?*

Il n'eu même pas le temps de demander, que cette fois-ci, la totalité de l'eau se mît à bouillir, et ce fût cette fois-ci toute la pièce sauf les deux cercles aux secs où se trouvaient Rayquaza et Thysia qui se transforma en un immense geyser, attaquant ainsi la Prêtresse et les deux Stalkeuse en même temps.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Volcanique

le Dim 21 Avr - 20:59
Zwei, malgré la puissance sans cesse en évolution de la puissance de Dès, restait clairement imperturbable, ne semblant pas prêt à se plier à la volonté destructrice de son adversaire. Soudain, le guerrier de feu enflamma toute la pièce et fonça à une vitesse folle sur le Stalker, qui fronça les sourcils. Cependant, l'homme-Libegon disparut avant qu'il ne l'atteigne, réapparaissant un peu plus haut, en décalant un cran sur le côté et en pointant son arbalète dans le vide, dans une direction totalement à l'opposé de Dès, ce qui semblait étrange, surtout que les flammes étaient presque sur lui. Ce fut alors que le Stalker claqua de nouveau des doigts. Bien sûr, une fois de plus, toute trace de feu avait disparue... Mais surtout, Dès avait été téléporté en plein milieu de se projection. Là où il partait à l'opposé, il se retrouva quelques mètres devant Zwei, projeté dans sa direction, tête et bras les premiers. Mais là n'était pas le pire... Car ce qui marquait le plus... C'était que Dès était désarmé. Sa canne avait disparu de sa main, et surtout son armure aussi, les deux étant restés à l'endroit où il était juste avant. Sans flamme, ni canne ni armure, Dès n'était donc plus qu'un simple humain propulsé tête la première vers la pointe de l'arbalète de Zwei, qui fronça légèrement les sourcils et lâcha sérieusement :

-Zwei : Flèche aquatique, niveau 2.

Et juste avant que Dès rentre en contact avec l'arbalète, l'homme-Libegon tira sa flèche, qui fut au moins vingt fois plus puissante et rapide que les précédentes, et empreintes d'une magie redoutable, qui frappa le visage de Dès à bout portant, dans une grande explosion d'eau. Zwei soupira et releva son arbalète et lâcha sombrement :

-Il est vraiment temps de redescendre de ton nuage, Dès O'Donnell. Le temps où tu battais quiconque d'un revers de la main est révolu. Les gens sont devenus plus puissants. Pourquoi crois-tu que mon maître m'a envoyé t'affronter ? Car il connaissait tes pouvoirs... Et savait que les miens étaient les plus adaptés pour te contrer. Je hais me répéter mais... Tu n'es pas là pour combattre, tu es là pour être éliminé. Rien de plus.

______________________________________________________________

Acht haussa les sourcils d'un air intrigué en voyant les geysers surgirent de partout, ne s'attendant visiblement pas à ça, alors que Miranda, elle, ne réagit pas, comme à son habitude, se contentant de regarder l'eau bouillir passivement. Les geysers frappèrent de partout, jusqu'à se calmer finalement, et Acht restait debout, au centre la pièce, semblant s'être protégé avec le même pouvoir que celui utilisé contre Rayquaza, mais cette fois-ci, elle haletait, visiblement fatiguée par la résistance nécessaire à cette attaque surprise. La belle Chapignon soupira, et lâcha finalement :

-Acht : Eh bien, eh bien, pour le coup, on peut dire que j'ai eu chaud, haha ♪ Joli coup de votre part, je ne l'avais pas vu venir... Cependant... Vous avez à faire à votre Goliath, mes amis ♪

Lorsque qu'Acht eut prononcé ces mots, Rayquaza put remarquer où était Miranda pendant tout ce temps : Dans son dos, ayant profité de son cercle pour esquiver l'attaque, avec une telle vitesse et une telle discrétion qu'elle ne s'était même pas fait remarqué. Et avant même que le dieu des Cieux ne puisse réagir, Drei disparut soudainement, et tout ce que l'on vit passer, c'était trois traits roses qui tranchèrent respectivement Rayquaza à la poitrine, Thysia dans le dos et Kyogre sur la moitié de la hanche, malgré sa forme aquatique. Puis Miranda réapparut à côté de Acht, et la seconde d'après, ses trois adversaires purent voir les traits roses se transformaient en de redoutables blessures, toutes graves. Acht sourit, et lâcha tranquillement :

-Désolée de vous l'apprendre, mais Drei est notre troisième meilleure élément, bien au-dessus même de mon niveau. Et quand vous avez à faire à sa lame septinmémorial, je peut vous assurer qu'être sous forme liquide ou pouvoir régénérer est inutile... Car ses blessures sont présentes jusqu'à votre âme, et même la meilleure guérison ou la plus profitable des formes ne vous en protégera pas ♪

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Volcanique

le Dim 21 Avr - 23:09
Malgré la rapidité hallucinante de l'attaque, la tête de Dès s'illumina si rapidement qu'on aurais seulement cru qu'il y avait eu un flash de moins d'un dixième de seconde, et lorsque la lumière cessa, la flèche n'avait pas transpercer le crâne... Elle avait transpercer un heaume fait aussi en os, qui s'était matérialisé à la vitesse de la lumière sur la tête de l'Homme Dracaufeu. Tout comme les autres flèches avaient perdu leurs magie en touchant l'armure, la flèche perdu la sienne en se plantant dans le heaume, propulsant néanmoins le Destructeur à cause de la puissance hallucinante du tir. Une partie d'armure pour les mains, semblable à un gantelet mais en os, apparut sur les mains du Gijinka shiney qui attrapa finalement la flèche pour l'enlever de son casque, qui était quand même fissuré mais pas brisé pour autant, puis il freina en utilisant ses ailes jusqu'à ne plus être propulsé par la puissance du tir, se retrouvant à quelques mètres du Stalker.

-Bon... J'avoue que t'es puissant et que t'as du cran... Mais tu restes beaucoup trop jeune pour me battre, j'ai au moins dix fois plus d'expériences que toi en matière de combat à mon avis.

Il secoua la tête tandis que son armure, toujours en retrait, s'illumina pour réapparaître sur son corps, puis il saisit son épée qui avait foncée vers lui dès qu'il avait ouvert le poing, tout en disant :

-C'est ce que je disais à une femme Dracaufeu y'a même pas un mois : faudrait mieux respecter les anciens... Enfin. No bone... No blood... Just Ash.

Au moment où il prononça ces mots, une multitude de sceau d'environs un mètre de diamètres apparurent, recouvrant chaque recoins du sol, du plafond, et des murs. Dès eu un sourire carnassier, bien que cela ne se voyait pas car son nouveau casque recouvrait cette fois son visage, puis il dit tranquillement :

-Je suis très peu affecté par le feu, mais il peut quand même me causer quelques petites brûlures. Alors que cette armure, elle, résiste presque à tout... Et est totalement insensible aux flammes. C'est donc parfait pour ce qui va nous arriver... NO BONE NO BLOOD JUST ASH !

En prononçant ces mots, Dès donna un coup d'épée dans le vide... Et peu à peu, chaque sceau libéra une colonne de flammes, et comme les sceau tapissait chaque recoin de la pièce à jusqu'au mur spécial, la salle allait bientôt se transformer en une fournaise de flammes sans fins duquel personne ne pourrait sortir.

----------------------------------------------------------------------

Rayquaza, tombé à terre, lança un rapide regard haineux à la femme Papillusion, tentant de se relever pour finalement cracher du sang et se retrouver à nouveau contre le sol, tandis que l'eau disparaissait peu à peu et que Kyogre réapparaissait dans un coin de la pièce, souffrant d'une grande hémorragie et de coups multiples. Le Dieu des Cieux fronça les sourcils, ne pouvant pas se régénérer face à ce genre d'attaques.

*Ce n'est même plus une femme, c'est une véritable machine à tuer... Même un miracle ne nous sortirait pas de là...*

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Volcanique

le Lun 22 Avr - 17:19
Zwei fronça légèrement les sourcils en voyant Dès parer l'attaque et se recouvrir totalement de son armure. Cependant, le Stalker ne paniqua pas pour autant, et se contenta de claquer des doigts, réduisant à nouveau ses flammes au néant. Puis l'homme-Libegon lâcha tranquillement :

-Zwei : Augmenter la puissance de tes flammes, ou mieux te couvrir, ne te permettra pas pour autant de me toucher... Certes, que tu es enfilé ton armure complète est assez embêtant... Mais malheureusement pour toi... Nous avons fait en sorte qu'au moment où nous allions t'attaquer, nous avions tous les moyens de contrer. Bien sûr, moi pour les flammes, mais surtout... "Elle" pour ton armure.

A l'instant où Zwei prononça ces derniers mots, une lame rose passa à ras de la tempe de Dès, et ce fut par le plus grand des réflexes que l'homme-Dracaufeu esquiva de peu l'épée septinmémorial de Drei, qui avait surgi par surprise dans son dos, le mur d'Eins semblant s'être désactivé. Mais là où il pensait avoir juste esquivé, Dès put se rendre compte que la lame avait touché son armure... Et l'avait tranché, faisant une petite ouverture sur son heaume, au niveau de sa tempe droite. Zwei gardait son air imperturbable, et continua :

-Nous avons eu beaucoup de mal à la retrouver... Miranda Disnasty, princesse d'Ameaurr, mais surtout, l'une des rares Gijinkas pouvant pénétrer ton armure. Cependant, le Destin a voulu qu'on la retrouve juste au moment de ta réapparition... Et maintenant qu'elle est à nos côtés... Tu ne peut plus rien faire.

Une nouvelle barrière électrique apparut, mais cette fois, elle engloba toute la salle, encerclant totalement Dès, Zwei et Drei. Au même moment, dans un couloir derrière le mur électrique, on put voir Sieben et Neun rejoindre Acht et Sakura. L'homme-Libegon continua sombrement :

-Cette barrière a été conçue spécialement pour toi... Tu es le seul à ne pas pouvoir la quitter, quoique tu fasses. Je suis très reconnaissant à notre maître Eins de l'avoir fabriquer. De plus, nos troupes viennent de réduire les vôtres à néant, de telle sorte que personne ne soit en état de vous aider. Grâce à Eins, vous ne pouvez pas vous enfuir. Grâce à moi, vous ne pouvez plus attaquer. Grâce à Drei, vous ne pouvez plus vous défendre. Voici toute la puissance combinée des trois meilleurs Stalkers... La fin de votre règne a sonné, Dès O'Donnell, et rien ne pourra vous sauver.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Doub
Mafieux Holonien
Messages : 1938
Age : 20
Localisation : Pont du néant.
Emploi/loisirs : Attendre.
Humeur : Silencieuse.
http://delta-adventure.forumactif.com

Re: Archipel Volcanique

le Lun 22 Avr - 18:47
*Rien ne pourra le sauver... ou presque.*

Au moment précis où Zwei termina sa phrase, le plafond qui se trouvait au-dessus de lui, en dehors de la barrière, s'effondra, laissant une montagne de sable tomber sur le Stalker, et levant un nuage de poussière. Kailla se laissa tomber du plafond, dans lequel elle avait creusé une galerie verticale depuis la cavité où ils s'étaient réfugiés avec Ben. Par chance, son atterrissage se fit pile là où elle le voulait : devant Drei. Elle se leva et posa ses deux mains sur les épaules de la princesse d'Ameaurr.

-MIRANDA !

Le son eut un effet d'écho.

-Miranda Disnasty, reviens à toi ! Je ne sais pas si ils t'ont lavé le cerveau ou autre chose, mais tu dois te réveiller ! Ce n'est pas toi, cette machine à tuer ! La vraie Miranda n'a pas disparu, elle est toujours là ! Alors ouvre les yeux ! OUVRE LES YEUX ET SOUVIENS-TOI QUI TU ES, MIRANDA DISNASTY !

__________________________________
"Maintenant, c'est à toi de mener la bataille, de la gagner... ou de la perdre."
Mia Fey.
avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1875
Age : 24

Re: Archipel Volcanique

le Lun 22 Avr - 20:06
En se faisant secouer par Kailla, Miranda n'eut en premier lieu aucune réaction, restant toujours aussi impassible. Zwei réapparut alors à côté de Kailla, et lui lâcha sèchement :

-Zwei : Futile.

Au même moment, Funf tomba du trou par lequel était passé Kailla, et après avoir balayé du revers de la main Ben, l'encastrant contre un mur, l'homme-Torterra poussa un hurlemnet de rage et fonça sur Kailla, lui empoignant alors le visage, et l'enfonçant profondément dans le sol. Puis devant la femme Papillusion, Funf se mit à donner de violents coups de poings similaires à ceux infligés à Groudon dans le dos de Kailla, lui cassant des côtés et lui faisant cracher du sang à chaque coup. Pendant ce temps, Zwei plaça avec force son pied sur la joue de la femme Carchacrok, plaquant son crâne au sol avec force, et lui parla sombrement alors que Funf continuait de lui briser le corps.

-T'as cru quoi au juste là ? Que c'était en lui criant des inepties aux oreilles qu'elle allait revenir à toi ? Se souvenir... Elle n'a rien à se souvenir. Elle est la princesse d'Ameaurr, et surtout, il s'agit d'une des plus puissantes Stalkeuses. Elle n'a jamais été une rebelle. Elle revient juste à sa place innée... Les Stalkers sont l'avenir de l'univers, ses salvateurs. Vous, les rebelles... Vous n'êtes que des épingles dans le pied de notre projet. Meurs.

Zwei pointa alors son arbalète sur la tête de Kailla, calant son cran sur une flèche noire.

-Flèche du Néant.

Et sur ces mots... Zwei tira, et la balle partit se loger dans le crâne de la femme Carchacrok, dans un spectacle peu ravissant. Kailla ne faisait plus le moindre mouvement, cette flèche lui étant transpercé le crâne semblant être la dernière. Miranda écarquilla alors les yeux à ce spectacle, des images lui pénétrant violemment la tête alors que Zwei donnait un coup de pied dans le corps de Kailla, le faisant rouler sur le sol, alors que Funf la regardait d'un air à la fois sombre et triste. Zwei se tourna alors vers Dès et lâcha impitoyablement :

-Zwei : Désolé pour cette interruption, cher Dès, reprenons donc où nous en étions. Drei, éliminons-le... Drei ?

Etonné du silence de sa partenaire, l'homme-Libegon tourna un regard intrigué vers Miranda, qui regardait fixement le corps sans vie de Kailla, l'air horrifié. Zwei fronça les sourcils et lui lâcha sèchement ;

-Oublie-là. Elle est morte maintenant.

-Miranda : Morte... Morte... Morte...


Des dizaines d'images semblaient repasser dans la tête de Miranda, tout semblant se bousculer et se replacer, et soudain, Drei reprit son air calme, l'homme-Libegon lui lâchant méchamment :

-Zwei : Qu'est-ce qui t'arrive, bon sang ?

-Je me souviens...

-Tu te souviens ? Bonne nouvelle. Et bien on fêtera ça une fois qu'on aura ramener la tête de Dès O'Donnell au maître. Maintenant, allons-y...

-Je me souviens... de tout...


Zwei afficha un air étonné, et soudain, Miranda disparut, réapparaissant devant Ben, prenant son corps à une main. L'homme-Libegon comprit alors et écarquilla les yeux. Par réflexe, Zwei disparut et réapparut devant le corps de Kailla, son arbalète pointer face à lui, là où Miranda réapparut juste après, prête à récupérer le corps de la femme-Carchacrok.

-Tu peut bien fuir, on te retrouvera de toute façon, mais tu ne ramèneras pas son corps aux rebelles... Il m'appartient maintenant, aussi misérable ce trophée soit, il est à moi.

-Miranda : Ah oui ? Pourtant il devrait appartenir à ton maître... N'est-ce pas, John ?


Miranda avait dit ça sur un ton très malicieux, et en entendant ce prénom, Zwei se figea soudainement, horrifié. Pendant un certain temps, il resta immobile ainsi, puis finalement, il abaissa son arbalète, laissant Miranda prendre d'une main le corps de Kailla. Puis, les trois corps se transformèrent en papillons, qui s'envolèrent tous vers la sortie, Zwei ne prenant pas même la peine de les poursuivre. Celui-ci fronça les sourcils, et claqua des doigts, la barrière d'Eins disparaissant sur le coup. Puis il tourna son regard vers Dès, et lui lâcha sérieusement :

-Sans elle, notre combat ne serait qu'un éternel retour d'attaques... N'est-ce pas ? Tu peut partir, je considère la chasse remise pour l'instant... Mais sache-le bien, dès que j'aurais récupéré cette femme... Je ferais en sorte de caler ma flèche dans ton crâne, exactement comme avec cette femme-Carchacrok... Partons.

Et de nouveau, Zwei claqua des doigts, et tous les Stalkers présents, ainsi que Sakura, disparurent soudainement, comme par téléportation, laissant seul Dès au milieu de la pièce.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2935
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Archipel Volcanique

le Lun 22 Avr - 21:52
Dès regarda les alentours, toujours en hauteur. Il n'y avait plus personne de conscient autour de lui. Il descendit lentement au sol, tandis que son épée et son armure se réduisait totalement en cendres. Lorsqu'il toucha le sol, il s'assit sur un rocher présent au bord de la pièce, regardant la pièce d'un air blasé et presque ennuyé. Restant silencieux pendant plusieurs minutes, il dit finalement :

-Tu peux apparaître, c'est bon. Ta façon de faire a été très lâche... Mais aussi très intelligente, je suppose. J'avais besoin de toi de toutes façons.

Au moment où il avait fini de prononcer ces quelques mots, une petite tornade de vents et de bandelettes apparut au centre de la pièce. Lorsque celle-ci cessa, une jeune femme se tenait debout face à Dès d'un air impassible. C'était Miira, la femme Tutankafer, qui n'avait plus l'air blessé contrairement au début du combat. Elle dit tranquillement :

-Je me suis déjà occupé d'Hans Giftig et de Groudon.

Dès fronça les sourcil. Visiblement, tout le monde ou presque s'était fait démonté.

-... Et l'autre raclure avec ses amies imaginaires ? Et les connards incapable de se battre qui veulent devenir "de grand Destructeurs" ?

Miira se remémora rapidement les entraînements atroce que l'Homme Dracaufeu avait fait subir aux nouvelles recrues. Les pauvres avaient vraiment souffert, et très peu étaient restés en vie au final. Elle dit finalement, sans aucune once de tact :

-Mort. Et Osiris n'a rien pu pour eux. Aucun n'a survécu.

En entendant cela, Dès se leva d'un coup, donnant un coup de pied si puissant dans le sol que celui-ci se fissura, son corps s'enflammant totalement tandis que la température montait dans la pièce, la transformant en une véritable fournaise.

-QUOI ? MAIS QUEL BANDE D'INCAPABLE ! CE CONNARD D'ALMAZ, IL A BUTER TOUS LES HABITANTS DE SON VILLAGE MAIS IL EST PAS CAPABLE DE SURVIVRE FACE A UN ADVERSAIRE ?! JE TE JURE QUE SI JE RECROISE CES SALOPARDS EN VERT APRES AVOIR FAIT REVENIR LES AUTRES FAIBLARDS JE LEUR NI-

Miira : Calmez-vous, Maître, je vous en prie.

Dès lança un regard extrêmement agressif à la fille momie, comme si il avait la subite envie de la rouer de coups jusqu'à ce qu'elle en meurt, mais il se contenta finalement de grogner tandis que les flammes sur son corps disparaissait. Il lança finalement un regard aux deux Légendaires puis ordonna négligemment :

-Tu sais quoi, Miira ? Tu devrais peut-être t'occuper d'eux, non, au lieu de rien branler.

La jeune femme acquiesça docilement, et le sol se mît à trembler tandis que trois sarcophage sortaient lentement du sol. Ceux-ci s'ouvrirent brusquement, des bandelettes en sortant, momifiant Rayquaza, Thysia et Kyogre, pour finalement les enfermer chacun dans leur sarcophage respectif. La femme Tutankafer se mît à sourire tout en caressant du bout des doigts le sarcophage où se trouvait la femme Lugulabre, puis elle dit doucement :

-Pas d'inquiétudes, Maître. Les bons Dieux que sont Osiris, Isis et Sekhmet veillent maintenant sur eux. Bien que... Vous ne croyiez pas vraiment aux Dieux...

Dès : Faux. Je croix aux Dieux. Je croix au fait que les Légendaires soient des concepts. Je crois aux entités supérieures.

La disciple haussa les sourcils, semblant véritablement étonnée, tandis que Dès déployaient ses grandes ailes de Dracaufeu, déclarant fièrement :

-Mais je crois qu'ils n'existent que pour une seule raison. Pour être surpassés. Bien, je m'en vais revoir les autres faiblards. Occupent toi bien d'eux, même si ils sont faibles et inutiles.

Au moment où il prononça ces mots, le corps de Dès se transforma entièrement en cendre, disparaissant totalement des lieux, tandis que Miira s'asseyait au sol, s'adossant tranquillement contre le sarcophage de sa meilleure amie, pour murmurer ensuite :

Miira : Ces "faiblards" semblent pourtant vous manquer...

__________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Archipel Volcanique

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum