Partagez
Aller en bas
avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1869
Age : 23

Re: L'Archipel du Dingue

le Mar 6 Mai - 13:36
Matis regarda d'un air pensif le chant de Meloetta, et soudainement, un trépied avec un blanc se matérialisa dans une myriade de couleurs devant lui, et il se mit à peindre dessus.

-Matis : Je vais avoir besoin de ta couverture, Mickael... Elle est forte, ne te bat pas à moitié...

-Mickael : Pas de soucis... Et tu dis oui comme ça ?! T'es vraiment qu'un putain de soumis, ma parole !... Mais c'est pas ma faute, euh... Pff, t'es pitoyable ! Et si on se débarrassait de ces larbins là ? Ca me défoulera afin de ne plus penser à ta bêtise naturelle !... Okay... Art Interdit, distorsion des âmes... Mélange !


Tous les soldats qui les attaquaient s'immobilisèrent, et furent alors... chamboulés. Ils regardaient dans tous les sens l'air béat, certains titubaient, d'autre s'écroulaient ou se blessaient avec leur propre arme... Mickael Fures prit un air narquois, alors que Matis continuait tranquillement de peindre quelque chose sur son tableau, qui était dos à Meloetta, cette dernière ne pouvant voir son contenu.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: L'Archipel du Dingue

le Jeu 8 Mai - 13:26
Meloetta eu un grand sourire en voyant les soldats qui lui obéissaient entrain de tituber et de se blesser d'eux même. Elle se mît à nouveau à applaudir, comme une fillette amusée.

-Bravo, bravo, hihi ? ! Vous ne vous laissez pas avoir par des soldats plus faibles que vous, c'est bien ?. Néanmoins...

[ https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=a53s4jyCqqU ]

Elle s'interrompit, et une musique bien plus dure sortit de sa bouche, comme si ses cordes vocales étaient capable d'imiter n'importe quel son joué par un orchestre symphonique, et tandis qu'elle chantait, les soldats qu'elles contrôlaient, toujours confus, commencèrent à se tenir le crâne, où à agir d'une manière encore plus folle que précédemment, certains allant jusqu'à se fracasser le crâne d'eux même contre le sol, d'autres se tenant la tête en hurlant jusqu'à tomber au sol, raide mort. En quelques minutes, tous les soldats qu'elle avait précédemment envoûtés étaient mort, comme atteint par la funeste musique que produisait la Déchue. Alors qu'elle venait de détruire ses seules armes, la fillette ne cilla pas, et continuait de produire sa mélodie, des notes de musiques apparaissant sur les cadavres, mais plus d'une manière aussi discrète qu'avant. Maintenant, c'était comme si une véritable partition se tatouait sur le corps, le visage et les habits des cadavres. Meloetta s'arrêta de chanter, et rien ne se produisit pendant un petit moment. La Déchue regarda tour à tour Mickael, puis Matis, en fronçant les sourcils.

-C'est pas gentil de me cacher son Art... Bah, je finirais bien par voir ta toile, de gré ou de force ♪

Les partitions qui couvraient les cadavres tournèrent alors au vert, tandis que Meloetta sifflait son air, et les morts se relevèrent alors, avec une vivacité qui était étonnement presque plus grande que lorsqu'ils étaient envoûtés. Mais malgré cela, il n'y avait aucune étincelle de vie dans leur regard, comme si ils n'étaient plus que des coquilles vides qui se devaient d'agir. Néanmoins, ils ne bougeaient pas.

Meloetta : Tout se trouve parfaitement orchestré, hihi ♫

La fillette se remît à chanter, doucement cette fois-ci, et les pantins sans vie qui s'étaient maintenant tous relevés bougèrent enfin, et, cette fois-ci, cinq d'entre eux foncèrent vers Matis tandis que les cinq autres tentaient d'immobiliser Mickael.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1869
Age : 23

Re: L'Archipel du Dingue

le Ven 9 Mai - 16:43
Matis eut un léger sourire à la remarque de Meloetta sur sa toile, et continua de peindre tranquillement, sans répondre. Mickael, lui, ricana méchamment en voyant les corps des soldats lui foncer dessus.

-Mickael : Tu sacrifies si facilement tes jouets ! De vrais objets jetables ! Enfin, là, c'est plus du recyclage, haha !... On fait quoi ?... Ce qu'on a toujours fait ! On cause la discorde !... Okay... Art interdit, distorsion des âmes... Echange !

L'homme-Girafarig pointa son index vers la légendaire déchue au même moment, et soudain, la vue de la chanteuse se brouilla. Cela dura plusieurs secondes, et toutes les sensations de son corps changèrent. Elle se sentit plus grande... Différente... Le poids de ses habits changeait... Et surtout, ce qu'elle voyait avait changé. Elle avait face à elle cinq soldats zombies lui fonçant dessus, Matis en train de peindre un peu plus loin derrière elle, et surtout... Elle-même, à la position où elle devrait être, soit quelques mètres derrière les soldats. Cependant, l'autre Meloetta se mit à chante, et alors que les soldats arrivaient sur la vraie, ces derniers se figèrent, et la Meloetta qu'elle devrait être se mit à sourire doucement.

-Meloetta : Je te sens perturbé... Mickael Fures ~~

En regardant son corps, la vraie Meloetta put alors comprendre l'incroyable vérité... Elle avait un corps d'homme Girafarig. Elle avait un sexe masculin, des oreilles en excroissance, les habits de son adversaire... En fait, c'était comme-ci elle était dans le corps de son adversaire. Meloetta sourit, et chantonna, les soldats se découpant mutuellement les membres jusqu'à être incapables de bouger ou de se battre.

-Meloetta : Ce pouvoir est vraiment intéressant... Cependant, entre de mauvaises mains... ~~

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: L'Archipel du Dingue

le Sam 10 Mai - 15:04
La véritable Meloetta se posa la main sur sa tête, où tout du moins sur celle de son nouveau corps. C'était très perturbant. Elle regarda tour à tour son corps, puis ses soldats qui s'entretuaient.

-Aaah... Alors c'est à ça que ressemble ma voix, pour les autres ♪... C'est vraiment...

Son air surpris se changea en un grand sourire, et elle se remît à applaudir.

-Un très bel Art que tu manies là, hihi ♫ ! ... Ah, c'est un peu bizarre d'entendre ça de la voix d'un homme adulte, non ♪ ?

Elle lança un rapide coup d'oeil à Matis, pour se reconcentrer sur Mickael. Ou plutôt, sur l'autre "elle".

*Où est passé l'autre... ? Et surtout...*

Elle baissa les yeux vers le tas de soldats, qui s'étaient entre-découpés.

*Pourquoi est-ce qu'il n'as pas profité de ma confusion pour m'achever ? Cela aurait été d'autant plus rapide, non... ?*

Elle resta muette pendant un court moment, l'air perplexe, puis se remît à sourire.

-Cela doit être bizarre pour toi aussi, non ♫ ? Après tout, voir quelqu'un d'autre dans son corps... Je trouve ça très dérangeant, pour moi comme pour toi ♪. Enfin... Ca n'en reste pas moins une expérience unique, je suppose ♫.

Le regard de Mickael Fures se concentra à nouveau sur les corps en face de lui. Certains d'entre eux étaient armés, bien que les armes étaient couverte de sang, alors que l'autre Meloetta n'avait aucune arme, si ce n'était sa voix. Il s'abaissa, arrachant une dague d'une main découpée et détachée du corps de son propriétaire, puis se releva, regardant toujours le corps de l'autre Meloetta.

-Personellement, j'ai l'impression que si nous avons vraiment changés de corps, tu restes aussi désavantagé qu'au départ, si pas plus, hihi ♪.

*Il y a aussi des chances que ce soit une illusion... Il n'y à qu'un seul moyen de le savoir... Au pire, je vais juste avoir très, très mal ♫.*

-Car tu ne voudrais pas retrouver ton corps en mauvais état, n'est-ce pas ?

Et, au moment où elle termina sa phrase, elle planta la dague dans son épaule, de manière à se blesser, sans que ce ne soit mortel.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1869
Age : 23

Re: L'Archipel du Dingue

le Lun 23 Juin - 11:16
-... Ah !

Alors que la vraie Meloetta essayait de se blesser, sa main se stoppa nette juste avant de rentrer en contact avec la peau de Mickael. Son bras semblait contrôlé par une force légèrement supérieure à la sienne, assez pour lui résister comme-ci un homme était là et retenait son bras. De plus, ce "Ah" vint de sa propre bouche, celle-ci semblant ne plus lui appartenir juste pendant cet instant, ainsi au moment qui suivit où quelqu'un semblait parler à sa place.

-Espèce d'idiote, t'as vraiment cru que ce serait si simple ?! Je te rappelle qu'on est deux dans son corps ! Or il n'y a que lui qui a été transféré ! Tant que je serais dedans, je t'empêcherais de faire la conne, haha !

-Tu as dû penser que j'étais schizophrène ou quelque chose du genre... Mais la vérité est que lors de l'un de mes premiers transferts, je me suis un peu... loupé. Résultat, lui et moi nous sommes retrouvés coincés dans le même corps, et le pire, c'est que nous semblons... associés. Si son âme meurt, la mienne aussi, du coup on doit cohabiter... M'enfin on vit avec...

-Tu vis avec ! Moi ça me fait profondément chier ! Quelle idée d'utiliser ton sort sur moi comme ça, débile mental ! Bref, en tout cas ma cocotte, tu peux rêver pour t'auto-mutiler ~~


Matis, lui, les regardait silencieusement, continuant à peindre calmement sur sa toile dissimulée aux yeux des autres. Le jeune homme soupira et pensa pour lui-même.

*Ce combat va être long et tordu... J'en ai déjà des migraines...*

________________________________________________________

Pendant ce temps, Omato Susubashi avait disparu dans les arbres, échappant à la vision de son adversaire, Seiren. Des bruits étranges émanaient de chaque coin de la forêt mais la femme Migalos semblait impossible à localiser. Même lorsqu'elle parlait, sa voix était un écho effrayant et vague.

-T-t-tu es long à me trouver... Dépêche toi avant que je te dévore !

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: L'Archipel du Dingue

le Lun 23 Juin - 14:00
Seiren regarda au tour de lui, d'un air fatigué, puis se gratta la tête d'un air un peu grincheux. Il avait l'habitude d'effrayer les gens au point qu'ils se cachent, mais avait toujours été trop faignant pour fouiller correctement. Enfin, dans tout les cas, il ne pensait pas que la femme Migalos s'était caché par peur. Une attaque pouvait maintenant survenir de n'importe où. Au fur et à mesure qu'il marchait, les cailloux, gravats et parfois même des feuilles bougeaient pour léviter autour de lui. Doucement, il fît craquer ses doigts et les visages sur ses mains s'illuminèrent, pour ensuite disparaître de sa peau.

-J'ai jamais trop aimé me dépêcher, moi...

Dans un léger scintillement, les visages apparurent autour du Gijinka, lévitant à leur tour. Seiren lâcha un "trouvez la moi", et les deux visages se mirent à virevolter dans les airs, semblant chercher la femme Migalos, tandis que le Trioxhydre commençait à afficher un léger sourire, semblant un brin sadique, les pierres autour de lui se transformant chacune en une dizaine de lances.

*Je peux toujours utiliser la manière forte plutôt que de m'embêter à fouiller...*

Et les lances foncèrent dans toutes les directions autour de lui, tentant d'atteindre ce qu'il ne voyait pas.

-Bon, c'déjà du boulot en moins...

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1869
Age : 23

Re: L'Archipel du Dingue

le Lun 23 Juin - 14:32
Les lances ne touchèrent rien, et les yeux ne trouvèrent aucune trace d'Omato. Mais ce fut alors qu'une ombre commença à se former derrière Seiren, une silhouette dont la bouche s'approcha de l'oreille gauche du Tryoxhydre.

-Tu ne m'auras pas comme ça ~~

L'ombre disparut, et Omato réapparut de derrière un arbre, face à Seiren, l'air contrariée.

-Ne prend pas trop ton temps, ça pourrait me laisser l'occasion de te tuer ! Baka !

La femme Migalos inspira et cracha un liquide gélatineux violet semblable dans la composition au poison corrosif sur son adversaire.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: L'Archipel du Dingue

le Lun 23 Juin - 16:00
-Ah...

Le jeune homme ne bougea pas, ne faisant même pas le moindre geste pour éviter le jet. Ses mains émirent une légère lumière bleutée, et le jet se figea dans les air, lévitant sans qu'une goutte ne touche le sol ou Seiren.

-Me faire tuer... C'est vrai que ce serait gênant. J'ai encore un tas de choses à faire, j'imagine...

Au fond, il n'en était pas vraiment sur. Toujours était que son adversaire semblait plus que sérieuse, et il n'aimait pas ça. Il jeta un rapide coup d’œil à la femme puis au poison qui lévitait. Il n'avait pas beaucoup de temps pour agir, effectivement. Il fronça les sourcils, le poison continuant à léviter. La lumière autour de ses mains s'affaiblit légèrement, et celui-ci tomba lentement sur le sol, se laissant tomber au lieu d'être projeté.

-Hm, c'est embêtant...

Il semblait avoir dit ça plus pour lui même que pour Omato. Rapidement, des lopins de terre autour de lui et de son adversaire commençait à se décoller du sol, lévitant doucement à quelques centimètre au dessus de la terre ferme.

*Du poison, une femme Migalos... Elle doit bien avoir une certaine faiblesse face à certains éléments...*

Il referma ses poings, et une aura bleu l'entoura l'espace d'un instant, les feuilles et la terre qui lévitaient se transformant alors tous en sphères enflammées, tous d'une taille différent par rapport à l'objet d'origine. Lorsqu'il desserra ses poings, les boules enflammées foncèrent toutes vers la femme Migalos, tentant d'attaquer par toutes les ouvertures.

__________________________________

avatar
Annie Panda
Mafieux Holonien
Messages : 1869
Age : 23

Re: L'Archipel du Dingue

le Sam 6 Sep - 18:08
Omato fronça les sourcils et fut brûlé de tous les côtés. Cependant, la femme Migalos ne bougea pas d'un pouce, sans aucune réaction, et disparut dans une volute d'ombre. Une fumée noire se forma sous les pieds de Seiren, commençant à l'englober totalement. La voix d'Omato en résonna, sans aucune origine directionnelle particulière.

-Omato : J-j-j-je n'aime pas les hommes qui me prennent à la légère... Je vais te montrer de quoi je suis capable ! Art Interdit, cauchemar éternel !

La fumée entoura totalement Seiren jusqu'à le plonger dans le noir, puis disparut, le paresseux se retrouvant dans un immense monde rouge vif, une usine où tous travaillent sans relâche.

__________________________________


Spoiler:
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: L'Archipel du Dingue

le Sam 6 Sep - 18:43
Seiren regarda autour de lui d'un air las. Il n'avait jamais dit qu'il la prenait à la légère... . Il haussa les épaules, puis regarda autour de lui. La jeune femme avait parlé de "cauchemar". Il devait donc s'attendre au pire et rester sur le défensif à n'importe quel instant. Le soucis... C'est qu'il ne semblait pas y avoir quoi que ce soit qu'il pouvait utilisé ici, si tant est que quoi que ce soit y soit réel...

-Une usine... Et moi qui déteste le travail...

Il regarda tout les ouvriers qui travaillaient non stop, et grinça des dents. Aucun lit en vue, une armée d'ouvriers...

*Hm... Autant la jouer doucement et en apprendre plus... Tout détruire ne servira à rien si tout n'est qu'illusion...*

Les mains dans les poches, tentant de paraître décontracté alors qu'il cogitait à cent à l'heure, il s'approcha d'un ouvrier et, tentant de l'interrompre dans sa tâche, il demanda :

-Bonjour... Euhm, dites moi, brave homme... Qui vous force donc à travailler dans cet endroit affreux ? Je... Euh, je peut vous aider si vous le souhaiter !

*J'ose au moins espérer que personne ne les force. Ca ferait d'eux des fous et des idiots, mais au moins personne ne me forcera...*

__________________________________

Contenu sponsorisé

Re: L'Archipel du Dingue

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum