Pokemon Delta Adventure !


 

Partagez | 
 

 L'Archipel du Dingue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Mar 6 Mai - 13:36

Matis regarda d'un air pensif le chant de Meloetta, et soudainement, un trépied avec un blanc se matérialisa dans une myriade de couleurs devant lui, et il se mit à peindre dessus.

-Matis : Je vais avoir besoin de ta couverture, Mickael... Elle est forte, ne te bat pas à moitié...

-Mickael : Pas de soucis... Et tu dis oui comme ça ?! T'es vraiment qu'un putain de soumis, ma parole !... Mais c'est pas ma faute, euh... Pff, t'es pitoyable ! Et si on se débarrassait de ces larbins là ? Ca me défoulera afin de ne plus penser à ta bêtise naturelle !... Okay... Art Interdit, distorsion des âmes... Mélange !


Tous les soldats qui les attaquaient s'immobilisèrent, et furent alors... chamboulés. Ils regardaient dans tous les sens l'air béat, certains titubaient, d'autre s'écroulaient ou se blessaient avec leur propre arme... Mickael Fures prit un air narquois, alors que Matis continuait tranquillement de peindre quelque chose sur son tableau, qui était dos à Meloetta, cette dernière ne pouvant voir son contenu.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Jeu 8 Mai - 13:26

Meloetta eu un grand sourire en voyant les soldats qui lui obéissaient entrain de tituber et de se blesser d'eux même. Elle se mît à nouveau à applaudir, comme une fillette amusée.

-Bravo, bravo, hihi ? ! Vous ne vous laissez pas avoir par des soldats plus faibles que vous, c'est bien ?. Néanmoins...

[ https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=a53s4jyCqqU ]

Elle s'interrompit, et une musique bien plus dure sortit de sa bouche, comme si ses cordes vocales étaient capable d'imiter n'importe quel son joué par un orchestre symphonique, et tandis qu'elle chantait, les soldats qu'elles contrôlaient, toujours confus, commencèrent à se tenir le crâne, où à agir d'une manière encore plus folle que précédemment, certains allant jusqu'à se fracasser le crâne d'eux même contre le sol, d'autres se tenant la tête en hurlant jusqu'à tomber au sol, raide mort. En quelques minutes, tous les soldats qu'elle avait précédemment envoûtés étaient mort, comme atteint par la funeste musique que produisait la Déchue. Alors qu'elle venait de détruire ses seules armes, la fillette ne cilla pas, et continuait de produire sa mélodie, des notes de musiques apparaissant sur les cadavres, mais plus d'une manière aussi discrète qu'avant. Maintenant, c'était comme si une véritable partition se tatouait sur le corps, le visage et les habits des cadavres. Meloetta s'arrêta de chanter, et rien ne se produisit pendant un petit moment. La Déchue regarda tour à tour Mickael, puis Matis, en fronçant les sourcils.

-C'est pas gentil de me cacher son Art... Bah, je finirais bien par voir ta toile, de gré ou de force ♪

Les partitions qui couvraient les cadavres tournèrent alors au vert, tandis que Meloetta sifflait son air, et les morts se relevèrent alors, avec une vivacité qui était étonnement presque plus grande que lorsqu'ils étaient envoûtés. Mais malgré cela, il n'y avait aucune étincelle de vie dans leur regard, comme si ils n'étaient plus que des coquilles vides qui se devaient d'agir. Néanmoins, ils ne bougeaient pas.

Meloetta : Tout se trouve parfaitement orchestré, hihi ♫

La fillette se remît à chanter, doucement cette fois-ci, et les pantins sans vie qui s'étaient maintenant tous relevés bougèrent enfin, et, cette fois-ci, cinq d'entre eux foncèrent vers Matis tandis que les cinq autres tentaient d'immobiliser Mickael.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Ven 9 Mai - 16:43

Matis eut un léger sourire à la remarque de Meloetta sur sa toile, et continua de peindre tranquillement, sans répondre. Mickael, lui, ricana méchamment en voyant les corps des soldats lui foncer dessus.

-Mickael : Tu sacrifies si facilement tes jouets ! De vrais objets jetables ! Enfin, là, c'est plus du recyclage, haha !... On fait quoi ?... Ce qu'on a toujours fait ! On cause la discorde !... Okay... Art interdit, distorsion des âmes... Echange !

L'homme-Girafarig pointa son index vers la légendaire déchue au même moment, et soudain, la vue de la chanteuse se brouilla. Cela dura plusieurs secondes, et toutes les sensations de son corps changèrent. Elle se sentit plus grande... Différente... Le poids de ses habits changeait... Et surtout, ce qu'elle voyait avait changé. Elle avait face à elle cinq soldats zombies lui fonçant dessus, Matis en train de peindre un peu plus loin derrière elle, et surtout... Elle-même, à la position où elle devrait être, soit quelques mètres derrière les soldats. Cependant, l'autre Meloetta se mit à chante, et alors que les soldats arrivaient sur la vraie, ces derniers se figèrent, et la Meloetta qu'elle devrait être se mit à sourire doucement.

-Meloetta : Je te sens perturbé... Mickael Fures ~~

En regardant son corps, la vraie Meloetta put alors comprendre l'incroyable vérité... Elle avait un corps d'homme Girafarig. Elle avait un sexe masculin, des oreilles en excroissance, les habits de son adversaire... En fait, c'était comme-ci elle était dans le corps de son adversaire. Meloetta sourit, et chantonna, les soldats se découpant mutuellement les membres jusqu'à être incapables de bouger ou de se battre.

-Meloetta : Ce pouvoir est vraiment intéressant... Cependant, entre de mauvaises mains... ~~

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 10 Mai - 15:04

La véritable Meloetta se posa la main sur sa tête, où tout du moins sur celle de son nouveau corps. C'était très perturbant. Elle regarda tour à tour son corps, puis ses soldats qui s'entretuaient.

-Aaah... Alors c'est à ça que ressemble ma voix, pour les autres ♪... C'est vraiment...

Son air surpris se changea en un grand sourire, et elle se remît à applaudir.

-Un très bel Art que tu manies là, hihi ♫ ! ... Ah, c'est un peu bizarre d'entendre ça de la voix d'un homme adulte, non ♪ ?

Elle lança un rapide coup d'oeil à Matis, pour se reconcentrer sur Mickael. Ou plutôt, sur l'autre "elle".

*Où est passé l'autre... ? Et surtout...*

Elle baissa les yeux vers le tas de soldats, qui s'étaient entre-découpés.

*Pourquoi est-ce qu'il n'as pas profité de ma confusion pour m'achever ? Cela aurait été d'autant plus rapide, non... ?*

Elle resta muette pendant un court moment, l'air perplexe, puis se remît à sourire.

-Cela doit être bizarre pour toi aussi, non ♫ ? Après tout, voir quelqu'un d'autre dans son corps... Je trouve ça très dérangeant, pour moi comme pour toi ♪. Enfin... Ca n'en reste pas moins une expérience unique, je suppose ♫.

Le regard de Mickael Fures se concentra à nouveau sur les corps en face de lui. Certains d'entre eux étaient armés, bien que les armes étaient couverte de sang, alors que l'autre Meloetta n'avait aucune arme, si ce n'était sa voix. Il s'abaissa, arrachant une dague d'une main découpée et détachée du corps de son propriétaire, puis se releva, regardant toujours le corps de l'autre Meloetta.

-Personellement, j'ai l'impression que si nous avons vraiment changés de corps, tu restes aussi désavantagé qu'au départ, si pas plus, hihi ♪.

*Il y a aussi des chances que ce soit une illusion... Il n'y à qu'un seul moyen de le savoir... Au pire, je vais juste avoir très, très mal ♫.*

-Car tu ne voudrais pas retrouver ton corps en mauvais état, n'est-ce pas ?

Et, au moment où elle termina sa phrase, elle planta la dague dans son épaule, de manière à se blesser, sans que ce ne soit mortel.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Lun 23 Juin - 11:16

-... Ah !

Alors que la vraie Meloetta essayait de se blesser, sa main se stoppa nette juste avant de rentrer en contact avec la peau de Mickael. Son bras semblait contrôlé par une force légèrement supérieure à la sienne, assez pour lui résister comme-ci un homme était là et retenait son bras. De plus, ce "Ah" vint de sa propre bouche, celle-ci semblant ne plus lui appartenir juste pendant cet instant, ainsi au moment qui suivit où quelqu'un semblait parler à sa place.

-Espèce d'idiote, t'as vraiment cru que ce serait si simple ?! Je te rappelle qu'on est deux dans son corps ! Or il n'y a que lui qui a été transféré ! Tant que je serais dedans, je t'empêcherais de faire la conne, haha !

-Tu as dû penser que j'étais schizophrène ou quelque chose du genre... Mais la vérité est que lors de l'un de mes premiers transferts, je me suis un peu... loupé. Résultat, lui et moi nous sommes retrouvés coincés dans le même corps, et le pire, c'est que nous semblons... associés. Si son âme meurt, la mienne aussi, du coup on doit cohabiter... M'enfin on vit avec...

-Tu vis avec ! Moi ça me fait profondément chier ! Quelle idée d'utiliser ton sort sur moi comme ça, débile mental ! Bref, en tout cas ma cocotte, tu peux rêver pour t'auto-mutiler ~~


Matis, lui, les regardait silencieusement, continuant à peindre calmement sur sa toile dissimulée aux yeux des autres. Le jeune homme soupira et pensa pour lui-même.

*Ce combat va être long et tordu... J'en ai déjà des migraines...*

________________________________________________________

Pendant ce temps, Omato Susubashi avait disparu dans les arbres, échappant à la vision de son adversaire, Seiren. Des bruits étranges émanaient de chaque coin de la forêt mais la femme Migalos semblait impossible à localiser. Même lorsqu'elle parlait, sa voix était un écho effrayant et vague.

-T-t-tu es long à me trouver... Dépêche toi avant que je te dévore !

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Lun 23 Juin - 14:00

Seiren regarda au tour de lui, d'un air fatigué, puis se gratta la tête d'un air un peu grincheux. Il avait l'habitude d'effrayer les gens au point qu'ils se cachent, mais avait toujours été trop faignant pour fouiller correctement. Enfin, dans tout les cas, il ne pensait pas que la femme Migalos s'était caché par peur. Une attaque pouvait maintenant survenir de n'importe où. Au fur et à mesure qu'il marchait, les cailloux, gravats et parfois même des feuilles bougeaient pour léviter autour de lui. Doucement, il fît craquer ses doigts et les visages sur ses mains s'illuminèrent, pour ensuite disparaître de sa peau.

-J'ai jamais trop aimé me dépêcher, moi...

Dans un léger scintillement, les visages apparurent autour du Gijinka, lévitant à leur tour. Seiren lâcha un "trouvez la moi", et les deux visages se mirent à virevolter dans les airs, semblant chercher la femme Migalos, tandis que le Trioxhydre commençait à afficher un léger sourire, semblant un brin sadique, les pierres autour de lui se transformant chacune en une dizaine de lances.

*Je peux toujours utiliser la manière forte plutôt que de m'embêter à fouiller...*

Et les lances foncèrent dans toutes les directions autour de lui, tentant d'atteindre ce qu'il ne voyait pas.

-Bon, c'déjà du boulot en moins...

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Lun 23 Juin - 14:32

Les lances ne touchèrent rien, et les yeux ne trouvèrent aucune trace d'Omato. Mais ce fut alors qu'une ombre commença à se former derrière Seiren, une silhouette dont la bouche s'approcha de l'oreille gauche du Tryoxhydre.

-Tu ne m'auras pas comme ça ~~

L'ombre disparut, et Omato réapparut de derrière un arbre, face à Seiren, l'air contrariée.

-Ne prend pas trop ton temps, ça pourrait me laisser l'occasion de te tuer ! Baka !

La femme Migalos inspira et cracha un liquide gélatineux violet semblable dans la composition au poison corrosif sur son adversaire.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Lun 23 Juin - 16:00

-Ah...

Le jeune homme ne bougea pas, ne faisant même pas le moindre geste pour éviter le jet. Ses mains émirent une légère lumière bleutée, et le jet se figea dans les air, lévitant sans qu'une goutte ne touche le sol ou Seiren.

-Me faire tuer... C'est vrai que ce serait gênant. J'ai encore un tas de choses à faire, j'imagine...

Au fond, il n'en était pas vraiment sur. Toujours était que son adversaire semblait plus que sérieuse, et il n'aimait pas ça. Il jeta un rapide coup d’œil à la femme puis au poison qui lévitait. Il n'avait pas beaucoup de temps pour agir, effectivement. Il fronça les sourcils, le poison continuant à léviter. La lumière autour de ses mains s'affaiblit légèrement, et celui-ci tomba lentement sur le sol, se laissant tomber au lieu d'être projeté.

-Hm, c'est embêtant...

Il semblait avoir dit ça plus pour lui même que pour Omato. Rapidement, des lopins de terre autour de lui et de son adversaire commençait à se décoller du sol, lévitant doucement à quelques centimètre au dessus de la terre ferme.

*Du poison, une femme Migalos... Elle doit bien avoir une certaine faiblesse face à certains éléments...*

Il referma ses poings, et une aura bleu l'entoura l'espace d'un instant, les feuilles et la terre qui lévitaient se transformant alors tous en sphères enflammées, tous d'une taille différent par rapport à l'objet d'origine. Lorsqu'il desserra ses poings, les boules enflammées foncèrent toutes vers la femme Migalos, tentant d'attaquer par toutes les ouvertures.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 18:08

Omato fronça les sourcils et fut brûlé de tous les côtés. Cependant, la femme Migalos ne bougea pas d'un pouce, sans aucune réaction, et disparut dans une volute d'ombre. Une fumée noire se forma sous les pieds de Seiren, commençant à l'englober totalement. La voix d'Omato en résonna, sans aucune origine directionnelle particulière.

-Omato : J-j-j-je n'aime pas les hommes qui me prennent à la légère... Je vais te montrer de quoi je suis capable ! Art Interdit, cauchemar éternel !

La fumée entoura totalement Seiren jusqu'à le plonger dans le noir, puis disparut, le paresseux se retrouvant dans un immense monde rouge vif, une usine où tous travaillent sans relâche.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 18:43

Seiren regarda autour de lui d'un air las. Il n'avait jamais dit qu'il la prenait à la légère... . Il haussa les épaules, puis regarda autour de lui. La jeune femme avait parlé de "cauchemar". Il devait donc s'attendre au pire et rester sur le défensif à n'importe quel instant. Le soucis... C'est qu'il ne semblait pas y avoir quoi que ce soit qu'il pouvait utilisé ici, si tant est que quoi que ce soit y soit réel...

-Une usine... Et moi qui déteste le travail...

Il regarda tout les ouvriers qui travaillaient non stop, et grinça des dents. Aucun lit en vue, une armée d'ouvriers...

*Hm... Autant la jouer doucement et en apprendre plus... Tout détruire ne servira à rien si tout n'est qu'illusion...*

Les mains dans les poches, tentant de paraître décontracté alors qu'il cogitait à cent à l'heure, il s'approcha d'un ouvrier et, tentant de l'interrompre dans sa tâche, il demanda :

-Bonjour... Euhm, dites moi, brave homme... Qui vous force donc à travailler dans cet endroit affreux ? Je... Euh, je peut vous aider si vous le souhaiter !

*J'ose au moins espérer que personne ne les force. Ca ferait d'eux des fous et des idiots, mais au moins personne ne me forcera...*

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 19:32

L'homme ne répondit pas. Celui-ci donnait machinalement des coups de marteau pour planter le clou à moitié enfoncé dans un rondin de bois qui passait à chaque fois devant lui. Si on y regardait bien, chaque ouvrier faisait exactement la même chose en chaîne, le sens de cette action étant complètement inconnu. Les yeux de l'homme étaient vides d'émotions, et fixaient les clous avec nonchalance alors qu'ils effectuaient son laborieux travail. A cet instant, une force inconnue attira contre son gré Seiren contre la chaîne, entre l'homme auquel il avait parlé et un autre qui lâcha d'une voix impassible :

-Ouvrier : Très bien. Viens nous aider.

Comme-ci on avait pris le contrôle de son corps, Seiren sentit ses mains se dérober ; l'une se posa sur le rebord du tapis de travail, et l'autre empoigna un marteau, commençant à utiliser l'énergie de son corps pour participer à cette chaîne éternelle et sans le moindre sens. En levant les yeux, Seiren put voir Omato en train de le regarder faire. Celle-ci souriait narquoisement, et lâcha d'une voix sadique :

-Voilà une place qui te convient tout à fait ! Hahaha !

Et elle resta ainsi à le contempler, sans bouger. Seiren lui ne pouvait rien faire. Ses yeux ne se fermaient pas, sa bouche ne s'ouvrait pas et n'émettait aucun son, son corps ne lui obéissait plus... Tout ce qui persistait de sa vie était ce mouvement perpétuel qu'il exécutait avec marteau, les clous et leur rondin de bois défilant les uns après les autres, dans un rythme monotone et en même temps difficile, demandant beaucoup d'efforts à Seiren. Et cela continua ainsi pendant des heures d'abord.... Puis des jours, puis des semaines, puis des mois, puis des années. Seiren ne vieillissait cependant pas, ne se fatiguait pas physiquement. Il se contentait de travailler, encore et encore, le bruit des machines environnantes résonnant sans cesse dans ses oreilles, toujours similaire, alors qu'Omato continuait à le regarder calmement.

-Une infinité de travail... Juste pour toi... Cela fait combien de temps que tu travailles ? Deux siècles, trois siècles ? Difficile d'être précis... M'enfin, pour compter, il faudrait encore que tu sois capable de penser n'est-ce pas ? Et à mon avis ton cerveau doit être devenu de la guimauve depuis le temps...

Omato se tut, et ne prononça plus un mot pendant encore très longtemps, pendant ce qui semblait être des millénaires dans ce même cauchemar incessant. Finalement, Omato estima que c'était suffisant et annula son pouvoir. Tout redevint normal autour d'eux, les deux personnes étant de retour dans leur forêt. Même le temps semblait n'avoir bouger que de quelques secondes, les corps étant toujours là dans le même état et la bataille faisant encore rage. La femme Migalos regarda curieusement Seiren.

-Je me demande dans quel état est ton esprit après 15000 ans, 3 mois, 17 jours et 5 heures de travail intensif et répétitif ~~

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 22:49

Le regard de l'homme Trioxhydre était totalement vide. Il ne semblait même plus fatigué ou lassé, juste... Vide. Son bras tremblait. Les visages sur ses paumes s'illuminèrent, et des morceaux de terre se mirent à léviter dans le creux de sa paume pour se transformer en marteau que le Gijinka saisit, l'utilisant pour taper devant lui, sans même sembler remarquer qu'il n'y avait rien devant lui, chacun de ses coups dans le vide étant régulier et avec la même force. Sans s'arrêter, il se mît à fixer la femme Migalos, toujours de cet air vide et sans désir. Il ouvrit la bouche, comme pour parler, puis la referma. Aucun son ne voulait sortir. Il ferma lentement ses paupières, comme pour se rappeler de ce que cela faisait. Puis, avec un effort de concentration qui ne changeait en rien ses coups de marteaux inutiles, il demanda :

-... Esprit ? Quel esprit ?

Il regarda un peu plus bas, vers l'endroit où il arrêtait net chacun de ses coups de marteau, et en redonna un juste devant lui.

... Travail ? Quel travail ?

Il ferma les yeux pendant quelques secondes, sans s'arrêter de frapper, s'arrêtant toujours pile au même endroit, comme si son bras n'était plus qu'une mécanique parfaitement millimétré et que le marteau était devenu une extension de son corps. Si il se concentrait, Seiren pouvait entendre des bruits de combat, de ses camarades qui mouraient peut-être. Mais il n'en avait plus rien à faire. Il était maintenant capable d'accomplir sa tâche avec n'importe quel bruit autour. Il rouvrit les yeux et, son visage ne change, il demanda :

-Est-ce que tu veux bien partir, s'il te plaît ? Je n'ai pas de temps à te consacrer, tu comprends. J'ai des clous à planter... Dans ces buches...

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 23:02

Omato resta impassible un moment, et finalement sourit tranquillement.

-Pas de soucis. Je repasserais dans quelques années, d'accord ?

Et la femme Migalos laissa ainsi Seiren seul, taper mécaniquement dans le vide comme l'ouvrier modèle qu'il était, la Stalkeuse ayant un air déçu au visage.

-J’espérais bien plus de toi, baka...

Omato disparut totalement dans la forêt. A cette instant, une tâche rose se forma au sol, formant petit à petit un gijinka Métamorph, qui regarda discrètement Seiren.

-??? : Huhuhu. Parfait.

__________________________________________

Pendant ce temps, sur une autre île, Dolce faisait face à la femme Phyllali, Erika. Celle-ci était essoufflée et effrayée.

-Erika : Tu es une ennemie aussi hein ?! Tu vas faire quoi ? Me tuer ? Me violer ? T-t-t-tu ne m'auras pas ! Tu verras !

La Stalkeuse se mit en garde et projet des feuilles tranchantes sur son adversaire.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 23:20

Dolce fronça les sourcils et, tout en sautant sur le côté, elle lança une bombe qui, en explosant, fît déferler un courant électrique grillant chacune des feuilles. La femme Voltali regarda son adversaire et fronça les sourcils. Comment un soldat pouvait se montrer aussi peureuse ? Tout le monde à peur sur un champs de bataille, mais le montrer semblait ridicule.

-On ne viole pas, dans mon groupe. On est censé être les gentils... Enfin, techniquement.

La jeune fille sortit plusieurs petites bombes de ses sacoches, les faisant maintenir entre ses doigts, prêt à les lancer à tout moment.

-...Tu m'as l'air faible et un brin naïve. Je ne tue pas toujours sur le champs de bataille non plus... Mais je suis comme toi.

Son regard se fît plus déterminé, montrant qu'elle n'était pas du genre à laisser tomber face au premier adversaire.

-Si tu m'attaques, je n'hésiterais pas un seul instant à me défendre.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 23:29

Erika Summary fut clairement impressionnée, se rendant compte que son adversaire n'était pas de la bleusaille, comme-ci elle en avait pas eu assez avec Sikushi. La jeune femme craqua psychologiquement et s'effondra au sol, en larmes.

-Erika : Stop ! J'en peux plus ! Ce n'était pas sensé être comme ça ! Pas si... horrible... On m'avait promis la prospérité, l'espoir, le bonheur... Pas toute cette souffrance !

La femme Phyllali termina ses pleurs et baissa les bras, l'air déprimé.

-Je suis désolée... Je t'embête avec ma stupidité... Tu es des rebelles non ? Dis-moi... Pourquoi tu te bats, toi ? Moi, je me rends compte que... Je n'ai pas de véritable raison, à part ce qu'on n'a cessé de me répéter de faire...

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 23:45

Dolce eu un air assez surpris en voyant la jeune et jolie Phillaly tomber à terre, en larmes. Pendant un instant, elle hésita sur sa façon de réagir, puis finit par ranger toutes ses bombes, sauf une. L'espace d'un instant, elle se rendit compte qu'il y a peu de temps elle aurait juste rit au née de son adversaire. Mais elle décida de lui répondre sérieusement.

-Pourquoi je me bat, hein ? Au début, c'était juste un devoir... J'étais membre de Shibusen et, comme tout bon élève, il fallait se battre pour protéger le peuple d'un éventuel retour des Dieux. Bien sur, je ne prenais pas ça au sérieux. Personne ne prenait ça au sérieux, avant. En fait, au début, je n'avais pas de réel raison de combattre. Et puis je suis arrivée içi.

Elle poussa un léger soupir, se remémorant son arrivé au Manoir.

-J'ai compris que combattre sans raison, c'est un peu comme donner des coups dans le vent, ou se faire paraître plus puissant qu'on ne l'est... Ca sert à rien. J'ai commencé à me battre pour rester en vie, à me battre pour que mes amis restent en vie... À me battre pour tout ce qui m'entoure. Étrange, hein ?

Elle regarda la Phylalli d'un air désolé. Elle avait l'impression de voir une enfant sur un champs de bataille.

-Tu ferais mieux de fuir ou de te cacher quelque part. Si tu n'as pas de raison de te battre, ça ne sers à rien de lutter.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 6 Sep - 23:57

Erika resta sur place, pensive, réfléchissant longuement à ce que venait de dire Dolce. Quelque chose auquel s'accrocher ? Une raison pour se battre ? Elle n'en voyait pas de valable, à part peut-être...

-... Si je fuis, je mourrais. Si j'abandonne, je mourrais. Car j'ai fait l'erreur de me lancer là-dedans... J'ai été comme toi, insouciante... Je suis pitoyable...

La femme Phyllali regarda pensivement Dolce, son visage s'adoucissant. Cette femme ne l'avait ni tué ni torturé. Au contraire, elle lui avait expliqué son point de vue, sa façon de faire, sa raison de se battre, là où elle aurait pu profiter de ce moment de faiblesse. Au fond cette fille était comme elle... Le même âge, les mêmes erreurs, la même crainte de son destin... Cette femme Voltali était juste plus courageuse, plus forte qu'elle. Elle avait ce plus qu'Erika n'avait pas et devrait avoir dans cet enfer humain. D'une certaine façon, une admiration silencieuse commença à se dessiner dans les yeux de la femme Phyllali.

-Je... Je veux vivre... Et j'ai plus de chance que cela arrive en me battant pour cela, n'est-ce pas ? Je veux être comme toi... Je veux me battre pour ma survie...

La femme se leva, l'air mal à l'aise, et s'essuya les yeux, regardant en arrière. Elle ne pouvait pas retourner chez les Stalkers. On l'avait vu déserté, mais même si on lui pardonnait, elle ne pouvait juste pas rester aux côtés d'un monstre comme Sikushi. Qui sait ce qu'elle pourrait lui faire. Erika regarda timidement Dolce et rougit.

-Je... Je n'ai juste personne pour qui me battre maintenant... Et j'ai trop peu de chances de m'en sortir toute seule... Dis-moi... Je pourrais... Aller avec toi ?

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Dim 7 Sep - 0:15

Dolce regarda la jeune fille d'un air sérieux, ne montrant pas qu'elle hésitait. Elle avait l'impression que celle-ci allait forcément être un poids pour elle. D'un autre côté... Elle s'en sortiront forcément mieux à deux, et elle pourrait peut-être rejoindre les Rebelles. Un soldat, même faible ou apeuré, est toujours mieux qu'aucun soldat. Et puis, elle ne savait rien des pouvoirs de la jeune femme. En plus... Malgré ce qu'elle avait dit, la jeune femme avait une certaine peur en ce sentant entouré d'autant d'ennemis plus puissant qu'elle. Néanmoins, elle préférait ne pas le montrer. Finalement, elle rangea sa dernière bombe et, souriant de façon qui se voulait rassurante, déclara :

-Bien sur... Essayons de faire bonne équipe et de survivre pendant ce chaos, alors !

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Dim 7 Sep - 0:22

Erika sourit, semblant rassurée d'entendre une réponse positive, et se précipita vers elle, se joignant à elle gaiement.

-Merci beaucoup ! Allons-y, je te suis !

La femme Phyllali fit un sourire sympathique, se promettant de ne pas être un poids pour une fille aussi forte et déterminée qui s'en débarrasserait sûrement si elle s'avisait être inutile voire nuisible.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Dim 7 Sep - 0:56

Kuraï fronça les sourcils, face à l'homme Héliatronc qui continuait de profiter du soleil pendant que des jets de lumière tombaient des cieux en prenant le ténébreux pour cible, qui les évitait tant bien que mal, en général de justesse.

*Mince... Il est plus fort que la normale, ce mec...*

Il continuait de zigzaguer entre les jets de lumière, et fît une grimace déplu au fur et à mesure qu'il remarquait que son adversaire faisait plus attention au soleil qu'à lui.

-...Comme je l'ai dit...

Il tira deux grands rayon noir dans les cieux, et ceux-ci s'obscurcirent rapidement, une sorte de lumière noire remplaçant celle du Soleil.

-La bronzette c'est pas mon truc. Et t-

Il fût couper par un immense rayon lumineux qui fonça sur lui à toute vitesse. Rapidement, il réussit à l'esquiver mais de peu. Il reprît son souffle, son cœur palpitant face à cette mort évitée de si peu. Il se releva et courût vers Matthieu puis tira plusieurs rafales de ténèbres sur lui.

-Et toi, donc, tu devrais faire plus attention à tes adversaires !

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 20 Sep - 0:30

Son adversaire, Matthieu Valérien, ne semblait pas lui prêter vraiment d'attention alors que Kuraï esquivait péniblement ses rayons. Au contraire, l'homme-Héliatronc était toujours dans la même position, les bras tendus sur le côté et la tête penchée vers le Soleil comme-ci il bronzait debout. Il ne semblait pas même ciller aux propos de son ennemi. Mais lorsque celui-ci envoya des rafales de ténèbres sur lui, les yeux de Matthieu s'ouvrirent doucement pour regarder sombrement Kuraï et ses fameuses attaques.

-Matthieu : Art interdit. Bouclier lumineux.

Un mur de lumière se forma devant le Stalker, stoppant sans merci les ténèbres de l'homme-Noctali, chaque rafale s'évaporant au contact du mur. Quand l'attaque fut terminé, le mur disparut et Matthieu reprit son air détendu et jovial, regardant de nouveau le Soleil.

-Hahaha ! Tu es marrant, toi ! Faire attention à mes adversaires ? C'est plutôt mes adversaires qui devrait faire attention à moi ! Regarde donc !

Sur ces mots, l'homme-Héliatronc ferma soudainement ses poings, le Soleil se mit à briller alors bien plus fort, éblouissant les combattants, et le jeune homme rigola avant de prononcer des mots enthousiastes.

-Art Interdit ! L'apogée du Soleil !

Un immense rayon lumineux, faisant un dizaine de mètres de rayon, s'abattit alors sur un groupe de déchus qui s'approchait en renfort, tous se faisant cramer sur place. Puis des dizaines de rayons suivirent comme une véritable pluie de météorites, transperçant des dizaines de guerriers déchus ou stalkers, Matthieu ne faisant plus vraiment attention à qui étaient ses alliés ou ses ennemis. Un Stalker s'adressa à lui d'un air apeuré.

-Stalker : A-a-arrête, Matthieu ! On est des alliés ! Tu es notre lieutenant ! Tu vas juste nous faire perdre à faire...

L'homme qui parlait se fit transpercer par un rayon et cracha du sang, avant de s'écrouler au sol. Le lieutenant en question eut un petit sourire en coin sans même poser ses yeux sur lui, et lui répondit malgré sa mort quasi certaine.

-Matthieu : Nous faire perdre à faire ça ? Voyons ! Vous croyez vraiment que nos vies valent quelque chose sur ce champ de bataille ? Nous ne sommes que des pions sur les échiquiers ! As-tu vu ta puissance ? Ta mort ne causera aucune perte ! Au contraire, ce serait une perte que d'essayer de mieux viser mes rayons pour t'épargner ! Donc j'y vais aléatoirement, hahaha ! Dans ce monde, tout dépend des actes des êtres puissants, pas de petites larves comme vous !

Le Stalker rendit son dernier souffle avec un regard haineux, alors que le Soleil semblait redevenir normal. Matthieu le remarqua et prit un air faussement déçu, avant de s'adresser de nouveau à Kuraï.

-Mince, plus de piles. Bref, tu vois mon gars, dans cette guerre, nous sommes ceux à craindre, pas l'inverse ! Certes, toi tu sors un peu du lot, mais au final, la bataille en ce lieu ne dépend que de toi et moi, pas des idiots s'agitant bêtement autour de nous ! A la fin de ce combat, il ne restera qu'un amas de cadavres d'eux, leur rôle étant de décorer le champ de bataille. Et l'un de nous, le plus faible, ira le rejoindre ! Hahaha !

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Sam 20 Sep - 19:12

Kuraï regarda sans ciller les gijinkas qui l'entourait mourir face aux rayons de soleil de Mathieu. Il fronça les sourcils l'espace d'un instant, se disant que la Lumière de son ennemi était bien trop forte pour ses Ténèbres actuelles. Il regarda ensuite l'Homme Heliatronc, se concentrant sur ce qu'il avait à dire. Lorsqu'il eu fini, Kuraï répondit d'une voix assez froide :

-Les Noctalis ont toujours eu cette habitude... Rester debout, au milieu de nos adversaires, qui ne peuvent que tomber. Néanmoins...

Sans même qu'il n'actionne ses armes, des jets de ténèbres surgirent de l'ombre de Matthieu pour l'attaquer dans son dos.

-Je n'aime pas ta façon de penser. Je n'aime pas penser que les faibles sont à éliminer.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Ven 26 Sep - 18:27

L'homme-Héliatronc eut un léger sourire en sentant les jets de ténèbres surgir de son dos, et sauta sur le côté pour les esquiver, l'une d'elle la touchant tout de même au bras, le faisant grimacer. Matthieu se réceptionna et fixa sa blessure.

-Oups... Je me suis un peu laisser aller... Art Interdit, bénédiction du Soleil.

Un rayon de sol se concentra sur la blessure du Stalker, faisant briller son bras jusqu'à le soigner complètement. Matthieu soupira d'aise et regarda son ombre, l'air méfiant. Si il gardait cette dernière, même avec de la prudence, cela allait se retourner contre lui à un moment ou à un autre. Il soupira et reprit sa position, tendant ses bras et levant son visage vers les cieux. Le Soleil changea alors d'ampleur, ses rayons changeant de direction, de telle sorte qu'il venait de chaque direction, jusqu'à ce que finalement, la zone d'une centaine de mètres autour de Matthieu soit totalement privée d'ombres, y compris la sienne. L'homme eut un léger sourire en coin.

-Je n'ai jamais dit que les faibles devaient être éliminés, mon gars ! Juste que leurs vies n'avaient pas la moindre valeur, haha ! Tu es bien naïf si tu crois le contraire... Tu ne fais que renier la sinistre vérité ! Tout se base sur la règle du plus fort. Regarde. Tu as eu la malchance de tomber sur moi, qui manipule la lumière du Soleil. Pour un gijinka qui contrôle les ombres et les ténèbres, il n'y a pas de pire adversaire. Je suis donc plus fort que toi, conclusion, tu vas mourir, je vais survivre, c'est ainsi ~~

L'homme-Héliatronc reprit sa position habituelle et des rayons tombèrent en trombe sur Kuraï.

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
avatar

Messages : 2915
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Dim 28 Sep - 13:45

Kuraï continuait d'esquiver les jets de lumière, avec plus ou moins de mal, tentant d'éclaircir ses idées. Son adversaire était capable de contrôler le Soleil et de se régénérer... Vu comme ça, c'était mal partit.

-Hm, vu comme ça, on dirait bien, oui...

Au fur et à mesure qu'il bougeait, une aura ténébreuse semblait émaner de ses armes à feu, devenant plus grande et plus pesante à chaque moment. Au moment où la masse de ténèbres semblait des plus imposantes, Kuraï s'abaissa rapidement au sol et tira sur celui-ci, une ombre se mettant à revêtir le sol, même là où le Soleil était censé la dissiper.

-Mais si un Noctali ne comptait que sur les ombres du Soleil, mon espèce serait sûrement éteinte depuis un moment. J'ai un pronostic bien plus intéressant : tu as eu la malchance de tomber sur quelqu'un qui génère les ténèbres. Je vais vivre, et tu vas mourir.

Tandis qu'il prononçait ces mots, des cercles lumineux semblable à celui sur son front luisaient faiblement sur la peau du Gijinka. Le jeune homme s'avança vers son adversaire, tandis que l'ombre continuait de grandir, et, tirant dans le vide, l'ombre se détacha du sol, tentant de s'enrouler autour de Matthieu pour l'immobiliser.

__________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Panda
Mafieux Holonien
avatar

Messages : 1855
Age : 23

MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   Dim 28 Déc - 14:42

Matthieu regarda d'un air assez impressionné et passif Kuraï faire son rituel ténébreux, jusqu'à ce que le gijinka adverse projette une ombre immense sur lui. L'homme Héliatronc fronça alors vivement les sourcils, alors son corps était totalement enfermé dans un cocon de ténèbres. Cependant, au bout de quelques secondes, la sphère noire se vit percer par une extrêmement puissante lumière, dont jaillit comme dans une charge Matthieu. Son corps était alors brillant comme le Soleil, sur toute sa surface.

-Art Interdit... Technique Ultime, le Soleil humain...

Matthieu se redressa et tourna un air sérieux vers le Noctali, ses yeux étant ouverts et perçants.

-Pas mal... Mais il semblerait que nous ayons un vision bien différente de la puissance de chacun. Manipuler la lumière ou les ténèbres, c'est bien. Mais personnellement je viens de connecter mon âme au Soleil. Tant que je suis sous cette forme, je suis comme la lumière. Rapide, redoutable, et surtout, je réduis à zéro toute forme de ténèbres, même la tienne... Tu es fort certes... Mais tu es tombé sur le mauvais adversaire, mon gars.

_____________________________________________________

Pendant ce temps, sur une autre île de l'archipel, un gijinka en armure atterrissait silencieusement dans une clairière. Ses yeux d'oiseau percèrent la cime des arbres, détectant les combats au loin. L'homme Airmure dégaina lentement son épée, alors que le sol à côté de lui se déformait, une femme Gardevoir en sortant doucement. Midales s'adressa alors à Anastasia, sa coéquipière, sans même la regarder.

-Midales : Dis-moi... A quoi joues-tu ?

-Anastasia : ... Pardon ? Un souci, Midales ?


La voix d'Anastasia était douce, sans la moindre trace d'animosité. Cependant, l'épéiste sembla mal prendre cette réponse et lâcha sombrement comme réponse :

-Ne me prend pas pour un imbécile. Tu es forte. Mais pas comme tu nous le montres. Tu es forte, dans la catégorie louche. Je sens bien que tu caches une partie de ton pouvoir.

-Et qu'est-ce qui te fait penser ça ?

-C'est mon pouvoir de détecter. Tu es du même acabit que Miranda. Je le pressens. Une fille comme toi n'a rien à faire dans les lieutenants... Quel est ton vrai rôle ?


La femme Gardevoir regarda longuement Midales, et finalement, se contenta d'un léger sourire comme réponse.

-Je m'occupe des sbires. Je te laisse le puissant Gijinka présent. J'espère que nous nous reverrons ~~

En gardant toute son élégance et sa douceur, Anastasia disparut dans le sol d'où elle était venu, Midales grimaçant sévèrement, sautant vers l'arbre face à lui, oubliant le sujet pour le moment. Après tout, un ennemi l'attendait.

_____________________________________________________

Pendant ce temps, sur l'île où se battait Kuraï, Denka faisait lui face à un homme Roselia, qui respirait tranquillement ses fleurs tout en regardant son adversaire.

-Mario : Eh bien ? J'attends toujours que tu me touches, très cher ~~

__________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Archipel du Dingue   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Archipel du Dingue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Delta Adventure ! :: RPs Actifs :: La guerre des Gijinkas :: LGDG : Saison 3 (La Lutte des Gijinkas)-