Partagez
Aller en bas
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Galerie de Night'

le Ven 29 Juil - 17:17
Voilà, comme je suis un sale c****** (j'espere que tout le monde aura compris que je parle d'un copieur... noleiste au pouvoir), j'ai décider, après avoir consulter Glacia, de faire une galerie de nouvelle/fic/OS(S117)... Enjoy noleiste au pouvoir .

Edit italien : Cui qui le traite de copieur, il se prend un coup de Larousse sur la face noleiste au pouvoir

__________________________________

avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Ven 29 Juil - 18:37
Prologue : Meurtre en temps londonien

Il faisait très sombre. Les nuages de velours voilaient le ciel. On aurait cru qu'il faisait nuit, et pourtant ce n'était pas le cas. Le brouillard et l'obscurité faisaient qu'on ne voyait pas très bien à plus de cinq mètres à la ronde. A moins d'avoir des yeux bien développé, bien sûr, mais on parle de personnes normales. Je m'attarde justement sur ce point pour la simple et bonne raison que les antagonistes et protagonistes de cette histoire ne sont pas des gens normaux. Certains ne sont même pas des "gens" à proprement parler, mais pour la plupart d'entre eux, il y a un point commun : ce sont des génies. Des personnes si intelligentes que les autres ne les comprennent parfois pas et les prennent pour des fous. Leurs facultés intellectuelles sont si haut dessus de celles du commun des mortels que cela déconcerte la plupart du temps les autres, et que du coup ils sont parfois seul. Enfin, parfois. Il y a des génies qui sont très sympathiques. Enfin, bref, revenons à notre histoire.
Londres était une ville bien sombre, à l'époque. Les assassins étaient nombreux, à cette époque mystérieuse. Et ce temps maussade ne faisait que rajouter une couche de mystère et de classe à la ville. En l'an 2011 aussi, c'était toujours comme ça, quoi qu'on en dise.
Trois ombres de taille moyenne, d'environ un mètre, traversait une rue malpropre. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle marchaient en fait. Disons plutôt qu'elles glissaient sur le sol de Londres.
C'étaient des ombres vraiment étrange. Normal, puisque c'était ce qu'il y avait de plus exécrable dans tous l'univers : un Dalek. La race soit disant suprême. Qu'est-ce qu'un Dalek ? Eh bien... Ce sont des mutants, venu d'une autre planète, qui ont créé par un génie. Un autre génie, mais qui n'apparaitra pas dans notre histoire, pour la simple et bonne raison que la dernière fois qu'on l'a vu, il était dans un vaisseau qui a exploser, accompagnée d'un millier d'autres vaisseaux. Qui ont, eux aussi, explosés d'ailleurs. Ces mutants étaient dans une armure d'un mètre, justement. Ils étaient dans la partie situé entre ce qui pouvait être la tête et le corps de l'armure. Dans leur petit espace clos, coupé du reste du monde, ils avaient accès à de nombreuses commandes, qui leurs permettaient de contrôler l'armure. Ils pouvaient faire pivoter les trois grandes parties de l'armure , à savoir : la tête,qui était semblable à une demi-sphère, avec deux lampes au dessus qui s'allumait lorsqu'un Dalek parlait. Elle pouvait, comme la partie supérieur du corps, faire un tour complet sur elle même. Un dalek pouvait ainsi voir ce qui se passait derrière lui, sans avoir à ce fier à un sixième sens douteux inventé par les humains, complexer parce qu'ils n'avaient pas d'oeil dans le dos. En parlant d'oeil et de voir, la demi-sphère qui leur sers de tête et recouverte d'une sorte de longue vue métallique, avec un grand oeil bleu ou orange, ça dépend. Cet oeil leur permettait de voir, mais aussi de vérifier si quelqu'un disait la vériter ou pas, le taux d’adrénaline ou encore les battement cardiaque d'une personne. D'un simple coup d'oeil. Les Daleks ne percevaient pas les couleurs, par contre, seulement des nuances de bleues , du plus clair au plus foncé. La partie supérieur du corps ou il y avait deux bras : un avec une ventouse au bout, qui était parfois remplacé par un crochet pour pouvoir tenir des objets, comme par exemple un plateau avec du thé ou de la nourriture dessus. L'autre bras n'en était pas vraiment un : c'était un arme. Un très fin canon laser, qui tirait une sorte de rayon/laser, composé d'électricité. A faible dose ça paralysait le membre touché, à dose normal ça paralysait tout le corps, et à dose très forte ça arrêtait le cœur. On disait même que à dose maximum, ça pouvait réduire quelqu'un en une petite monticule de poussières et de cendres, mais ce n'était surement qu'une légende. Enfin, on l’espérait.
Ensuite, il y avait le bas du corps. Grâce à l’électricité présente dans le sol, ils arrivaient à prendre de l'énergie et à la stocker, ce qui faisait marcher la machine. Le bas du corps contenait même une batterie de secours qui pouvait durer très longtemps, et qui ne s'enclenchait que en cas d'extrême nécessité. Ou si ils volaient, bien entendu. Le bas du corps d'un Dalek était recouvert de creux, remplis par des sphères, ce qui donnait bien sur l'impression que le bas du corps était recouvert de demi sphères, comme des gros bouton métallique. Ils étaient utilisé en cas d'extrême urgence, pour qu'un Dalek puisse s'auto détruire. Au cas où il deviendrait gentil ou si il ne voudrait plus tuer, par exemple.
Pour un humain normal et stupide, ils auraient ressembler à d'immense poivrière avec un oeil, ou encore aux flacons de produits pour oreilles. C'est du moins ce qu'avaient penser de nombreux humains avant de se faire tuer par un Dalek.
Si il y a bien une chose à savoir sur les Daleks, c'est qu'ils sont dangereux. Dangereux et intelligent. Si intelligent qu'un seul Dalek peut pirater tout internet en une seconde. Ensuite, il faut savoir qu'ils sont puissant. Très puissant. Selon l'ennemi le plus redoutable que les Daleks n'aient jamais eu, un seul Dalek pourrait détruire New York en une semaine. Environs. Ensuite : ils ne sont pas serviables. Jamais. Ils ont déjà proposer du thé à quelqu'un, mais c'était souvent pour l'empoisonner ou pour lui donner un faux sentiment de confiance et, ainsi, pouvoir encore mieux le trahir.
On s'est souvent demander pourquoi les Daleks étaient si cruel. Beaucoup n'ont pas trouver la réponse, trop occupé qu'ils étaient à se prendre des tirs de Daleks et à agoniser. On pense qu'ils n'éprouvent que la haine, mais c'est faux. En fait, c'est surement parce que l'espace ou ce trouvent les mutants à l'intérieur de l'armure est très petit. Il y a de quoi en devenir fou. Ensuite, ils ne peuvent toucher personne. Ca doit être très contrariant. Aussi, petit à petit, on commence à entretenir une haine envers les autres. "Les sales enflures qui peuvent toucher", "les salopards qui n'ont pas muté", "les enfoirés qui n'ont pas de tentacules". On en vient facilement à haïr tous ceux qui n'ont pas subi le même sort que soi même. Et puis, ce sont des fanatiques. Quand on entend leurs slogans de guerre, à savoir "EXTERMINER !" on a déjà tout compris. Enfin, certains ont eu le temps de comprendre avant de mourir, j'imagine.
Les trois Daleks, donc, avançaient lentement dans la rue. En même temps, ils dirent d'une seul voix :
-ÉLÉVATION !
Les trois Daleks s'élevèrent dans les airs. Ils volèrent jusqu'à ce qu'ils soient devant la fenêtre d'une chambre, au troisième étage d'un immeuble. L'un d'eux, celui qui était devant, fit sortir un rayon de son bras/arme à feu qui détruisit la vitre. Ce qui ne semblait pas réveiller les voisins. Si il y en avait. Ils entrèrent tous les trois dans la pièce. A une heure du matin, un étrange cri ce fit entendre. Le cri d'un homme empli de désespoir. Le cri d'un homme qui prie pour qu'on l'achève enfin. Le cri d'un homme qui n'en peut plus tellement il souffre. Un cri qui semblait venir directement des enfers.

Étrangement, la seul réaction du voisin, car il y en avait bien un finalement, fut de se réveiller et de gueuler :

-Nan mais oh, c'pas bientôt fini ? Y'en a qui bossent demain !




Fin de la prologue. LE chapitre 1 seras bien plus long, évidemment.


BONUS : Image de Dalek - soldat de base : http://www.glogster.com/media/2/2/10/17/2101718.gif
Pour en savoir plus sur les Daleks : http://fr.wikipedia.org/wiki/Daleks
Un jeu ou on incarne un Dalek et ou on doit mettre les explosifs sur les emplacement prévu à cet effet : http://www.bbc.co.uk/doctorwho/dw/funandgames/dalek_breakout?category=strategy

__________________________________

avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 17:44
Un OS sur Mewtwo. J'étais très triste et mélancolique en l'écrivant. J'espère que les émotions se ressentent et que vous apprécierez ce OS pleinement, j'y ai mis tout mon cœur et mon âme pour en faire un bon OS. Oui , bon, oubliez les fautes Aie... .
Au fait, la mise en page peut sembler étrange au début mais c'est fait exprès héhé .

QUI SUIS JE ?

La neige.
J'aime la neige.
J'aime la neige car elle me ressemble.

Comme moi, elle est froide et distante. Comme moi, elle meurt avant même d'avoir touché le sol. Comme moi, elle naît de par la création de quelque chose qui était là d'abord. La pluie était là d'abord, puis place à la neige grâce au froid. Mew était là d'abord, puis place à moi grâce à la merveille de la génétique.
J'aime la neige car, tout comme je suis guidé par les paroles d'Arceus, la neige se laisse emporter par le vent jusqu'à ce qu'elle tombe à terre.
J'aime la neige car, comme la neige peut être modeler de toutes les formes puis détruite, mon esprit et mon âme sont modelé , détruit, modelé par la main d'Arceus.

J'aime le sang.
J'aime le sang car il évoque tout ce pourquoi j'existe.
J'aime le sang car il me rappelle ma mission.
Il me rappelle pourquoi j'existe.

J'existe pour tuer. Et tant que je vivrais, tant que le flocon de neige que je suis ne touchera pas le sol, je continuerais de tomber dans la folie, tuant tous ceux qui me font face.
Car c'est pourquoi j'existe.
Pourquoi les Légendaires m'ont-ils créaient ? Pour que je tue tous les ennemis.
Pourquoi suis-je donc sur terre ? Pour la guerre.
Je ne suis pas une humaine. Je ne suis pas un pokémon.
Je ne suis même pas une Légendaire.
Je ne suis qu'une arme.
Oui, j'aime le sang qui coule, qui tâche le corps des adversaire car il me rappelle qu'au moins j'existe pour quelque chose. Il me rappelle quel est mon but.
Le sang me rappelle que je ne suis né que pour la guerre. Que je ne suis là que pour tuer, pour ôter la vie, pour rien d'autre. Si je ne suis bonne qu'à ça, si je ne suis là que pour ça, alors après tout autant tuer. Qu'est-ce que ça changera ? Si on m'a créer en tant qu'arme, si on me considère comme une arme, si on me dit de tuer comme une arme, si je ne suis absolument rien d'autre, alors autant tuer le plus et le mieux possible puisque je ne suis là que pour ça.
Alors autant tuer.
Qu'est-ce que ça changera que tel ou untel soit en vie ou soit mort ?
Qu'est-ce que ça changera pour les Légendaires, ceux qui m'ont fait et qui ne me considère même pas ?
Alors autant tuer. Toujours, toujours tuer, puisque c'est pourquoi je suis né.

Je sens une larme qui roule sur ma joue. Mes doigts fins ne l'enlèvent pas tout de suite. J'aime sentir mes larmes rouler sur ma peau blanche et douce comme de la porcelaine.

J'aime les larmes.
J'aime les larmes car elles me rassurent.
Je suis vivante.
Je ne suis pas qu'une arme.
J'ai des émotions.
Je rie, je pleure, je sens la rage me ronger les tripes et les entrailles , je la sens qui fait bouillonnait mon sang, je sens la peur m'envahir et obscurcir d'un voile mon regard, je sens les larmes qui roulent sur ma peau.
Mais qu'importe. On m'a fait pour tuer. Alors pourquoi hésiter ? Pourquoi pleurer ? A quoi servent toutes ces émotions, si ce n'est à amuser les bourreaux ? Cela amuse peut-être les bourreaux mais certainement pas l'arme.
Qu'est-ce que je suis ?
QU EST CE QUE JE SUIS ?
Aidez moi.
Dites moi qui je suis.
Non... Non... Ne me dites pas ça... Ne me dites pas que l'on ne m'a fait que pour tuer ! Ne me dites pas que je suis née de part la guerre et pour la guerre !

Je tombe. Comme les flocons de neige. JE tombe de plus en plus dans la folie. Rien ne m'arrêta. Je me consumerais dans la folie, en sang et en larme, tout comme un flocon peut fondre avant d'atterrir.

Je pleure.
Je cri.
Je hurle.
Intérieurement.
Je ne laisse rien paraître. Je n'ai pas le droit de laisser quoi que ce soit transparaître sur mon visage. Mon visage est un masque de neutralité. Je souffle. Je contrôle mes émotions. Je n'ai pas le droit, je ne dois pas avoir d'émotions. Les Légendaires m'ont créer pour exterminer, alors j'exterminerais ! Enfant comme adulte. Femme comme Homme. Bébé Gijinka tout comme vieillard tremblant de froid. Tous. Je les tuerais tous. Je suis né pour ça. Tel est mon but. Alors je ferme les yeux, je reste neutre face aux cris, face aux pleures, face aux jets de sangs, faces au visage déchirant des autres. Je n'ai pas le droit de ressentir. Ce n'est pas mon rôle. Alors je tue. Oui voilà, je tue. Tout simplement. Je ne ressens rien.
Je n'aime pas la neige.
Je n'aime pas le sang.
Je ne pleure pas.
Je ne crie pas.
Je n'ai jamais hurlée de toute ma vie.
Les larmes et la souffrance m'importe peu.
Rien de tous ça n'existe pour moi. Ce ne sont que des parasites. Des bugs. Je suis un simple ordinateur qui ne reçoit qu'une commande. Je ne dois pas faillir à mon devoir. Je dois me débarrasser de toutes émotions possible.


Arceus plongea ses yeux dans ceux de Mewtwo.

-Mewtwo... Pourquoi es-tu ici ?

La jeune Gijinka aux cheveux roses pâles et aux yeux d'un bleu froid et distant dit sans hésiter :

-Je suis là pour tuer. Je dois tuer.

Arceus eu un grand sourire carnassier.

-Très bien. Tu es là pour tuer. Alors tue tous les ennemis. Soit mon arme.

-Bien, maître Arceus. Je tuerais.


Oui. Je tuerais. Car c'est la seule chose qu'une arme peut faire. Tuer est mon unique pouvoir. Alors je tue.

__________________________________

Invité
Invité

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 17:59
Une seule chose à dire : wow.
L'OS est magnifique.
avatar
Lolly
Scientifique de la Tour de Recherche Holon
Messages : 115

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 18:02
J'aime bien ton histoire Night héhé elle est bien est elle est intesesante et on est direct plongers dedant continut comme sa !! lol!
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 18:19
Merci à vous deux héhé . Vos deux commentaires m'ont fait chaud au coeur, vraiment héhé. J'en ai verser une larme :-D (j'ai un peu honte, mais autant l'avouer xD ) .

J'ai aussi fait un OS sur Darkrai, mais j'ai hésiter avant de le postay, car il représente le monde façon Darkrai, et j'avais peur qu'on prenne mal ses propos X). Mais bon, je le mets quand même ,allez, j'assume :-D.

OS sur Darkrai. Ceci est seulement les pensées de Darkrai, pas ma manière de penser, heureusement :-D. J'espère qu'il vous plaira. Il parle de la façon dont Darkrai voit le monde, l'univers, de sa demande d'aide...

J'ai fait un rêve. Un rêve étrange. Un rêve triste , qui m'a rendu mélancolique toute la journée.
J'ai rêvée que j'entrais dans une pièce blanche, un seau de peinture noire à la main et un pinceau dans l'autre. Un immense pinceau, mais ce n'était pas le moment de me venter de sa taille.
J'ai tremper le pinceau dans le seau, le couvrant de peinture, et j'ai commencer à peindre.
A enlever la lumière blanche, pour la recouvrir d'un noir profond et sans fin.
J'ai créer un néant autour de moi.
Je ne craignais pas d'avoir mes habits noirs taché par du noir. Ça me faisait penser à cette réplique, vous savez ?
«C'est la cohérence des couleurs qui m'étonne. Quand on appuie sur ce bouton noir sur fond noir, une petite lumière noir dans une ampoule noir avec une écriture noir nous indique ce qu'on viens de faire.»
Je ne sais plus qui avait dit ça, un jour, mais quelqu'un l'a dit.
J'ai tout peint en noir. Plus une seule once de blanc. Tous les murs étaient en noir, mais il restait cette porte rouge. J'avais envie de la peindre en noire. Alors j'ai replonger le pinceau, et je l'ai aussi peinte en noir. J'étais seul, habiller en noir, couché sur le sol noir de cette pièce noire, fixant le plafond noir. Seul mes yeux, ma peau et mes cheveux se voyaient. Et mon col rouge.
Alors j'ai peint mon col rouge en noir.
J'ai teint mes cheveux en noirs.
Je me suis mis des lentilles de contact pour que ma pupille soit noir.
Et tout semblait noir.
C'était une erreur, il n'y avait pas tout qui l'étaient. En effe,t il restait le blanc de mes yeux. Alors j'ai sorti deux épingles de mes poches et j'ai crevé mes yeux.
Et il n'y avait plus que du noir partout.
Noir.
Noir.
L'immense noir.
"I see the red door and i want to paint it black ♫". C'est une vieille chanson. Elle est si vraie.

Ce rêve m'avait sembler absurde au début. A vous aussi, il doit vous semblez absurde. Mais j'y ai réfléchit toute la journée, et c'est ce qui m'a rendu si triste. Ce rêve ne signifiaut qu'une seul chose : mon envie de retourner au néant.
Il n'y a rien en moi.
Il n'y a rien en vous.
Tous ceci n'existe pas.
Tous n'est que Néant.
Nous ne sommes que des coquilles vides errant dans le noir qu'est le Néant.
Ca paraît sombre et triste, et pourtant, c'est la vie.
Nous ne sommes que Néant dans le Néant.
Nous n'existons pas. Nous ne sommes pas. Ouvrez les yeux ! Regardez autour de vous ! Qu'y a-t-il en vériter ?!? Rien ! Que le Néant ! Tous ceux qui existent pour vous, vos émotions, tous cela n'est qu'une illusion ! Ouvrez les yeux, s'il vous plait... Aidez moi... Je ne veux plus être le seul à être enfermer dans la réaliter, dans le Néant ! Ouvrez les yeux, rendez vous compte que tout est d'un noir si profond qu'il en devient infini et qu'il en devient néant ! TOUT EST NEANT.
TOUT.
Vous. Moi. Arceus. Artemis Fowl. Nous ne sommes que des illusions inexistante pour nous masquer la vériter. Et cette vérité, c'est que nous ne sommes que dans un vaste néant.
Ouvrez les yeux...
Ouvrez moi les yeux...
Aidez moi... Je vous en supplie...Sauvez moi du Néant qu'est la vie...

__________________________________

avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 23:36
Petit OS sur Dolce et Denka.
Sur la manière dont Denka voit Dolce, de ce sentiment étrange dont il finit par comprendre qu'il s'agit d'amour héhé .

Ses cheveux sont comme de l'or à mes yeux.
Des cheveux d'or qu'un artisan acharné aurait collé, un à un, à son fin travail pour créer la créature la plus belle sur terre. De beaux longs cheveux d'or.
C'est étrange.
Mais dès que je vois sa chevelure scintillante bouger au grès du vent, que ses grands yeux jaunes comme les éclairs les plus puissants me fixent, même si c'est pour m'engueuler, ça suffit à me rendre heureux pour le reste de la journée.
Elle n'accepte pas les barres caramélisé que je lui tend, elle n'accepte pas mes sourires stupides, elle me tourne souvent le dos et pourtant, je suis content.
C'est étrange...
Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe.
Mais dès que mes yeux se posent sur son corps, mes pupilles vertes se dilatent. C'est une surprise bénéfique à chaque fois que je la voie. Comme une énergie nouvelle, un vent de fraîcheur venu de nulle part et qui me requinque d'un coup. Dès que j'entends sa voix aussi belle que celle d'un ange, mes oreilles de Gijinka frisonne de plaisir. C'est beau. C'est majestueux. Mais pourtant ce n'est que sa voix !
C'est étrange, non ?
Je ne comprends pas tout cela. Je suis un ringard, un crétin, un flemmard qui passe son temps à dessiner, écrire et à écouter de la musique. Pourquoi m'intéresse-t-elle ? Que pourrais-je faire pour qu'elle s'intéresse à moi ?
… Pourquoi je me pose des questions si étranges, moi ?!?
C'est fou. Quand son corps bouge, je ne vois plus qu'elle. Sa longue chute de reins qui, sans que je ne m'en aperçoive, fait chuter mes yeux l'air de rien... Ses hanches...Ses longues jambes nerveuses... Son buste droit...
C'est étrange... l'amour.

-----------------------------

Denka grogna. Il arracha la feuille de son cahier et en fit une petite boule.

-Si elle lirait ça, elle me rirait au nez. Il faut que je fasse un texte plus...Enfin, mieux... Mieux quoi !

Il jeta la petite boule de papier, qui atterrit parmi tant d'autres lettres dédié à Dolce qu'elle ne lirait sans doute jamais car Denka ne les trouvait pas assez bien pour elle.

__________________________________

avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Mar 16 Aoû - 23:51
Découper ! Je veux découper ! Oui, découper ! Je veux que le sang jaillisse sur ma blouse blanche... Je veux étudier le système respiratoire des homme Tortank ! Les disséquer complétement pour étudier leurs canons ! L'enfermer vivant dans un grand congélateur pour étudier la glaciation de l'eau produite de manière constante par les canons des Tortank ! C'est ça ce que je veux faire !
Mais il y a toujours Eldor pour m'en empêcher. Je ne fais rien de mal pourtant. Je fais progresser la science.
Il sait que je suis plus forte que lui. Beaucoup plus forte. Il a peur de moi. Mais, je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à l'attaquer. A lui trancher la trachée à coup de scalpel.
Je suis la femme la plus intelligente de l'Univers ! Comment puis-je ne pas savoir quelque chose ?!?
Surtout que ce salaud est venu squatté chez moi avec tous les autres ! Et il se permet de détruire mes pièces ! Et de m'interdire de disséquer les soldats ! Mais alors, pourquoi je ne le tue pas ?
Ce serais simple pourtant. J'ai un schéma type en tête.
1)Lui planter une seringue dans le coup pour le paralyser.
2)Le torturer à petit feu grâce à tous mes poisons.
3)Lui porter le coup mortel.
Ce n'était vraiment pas compliqué, mais je n'y arrivais pas.
C'était peut-être à cause de son aura envoutante, qui m'entoure et qui m'appelle ?
Ou a cause de ses magnifiques yeux , à la fois chaleureux comme le feu d'Hestia et machiavélique comme le feu d'Hadès ?
Ou a cause de sa voix, au timbre si...
J'ai secoué la tête à se moment là pour sortir de ma rêverie. N'importe quoi. Je ne veux pas utilisé se schéma type car il peut me ramener pleins de Légendaires à disséquer, voilà tout ! Ensuit quand ma soif de connaissance seras rassasier... JE LES DISSÉQUERAIS TOUS MWAHAHAHAHAHA !


Mais bon, d'abord, je devrais enfermer cet homme Tortank dans le congélateur.


Dernière édition par Nightmare le Mer 17 Aoû - 10:59, édité 1 fois

__________________________________

Invité
Invité

Re: Galerie de Night'

le Mer 17 Aoû - 10:11
L'OS DolKa est superbe aussi. Je le plains sincérement xD
L'OS NelDor est... franchement, il m'a fait bien rire. Surtout le rire démoniaque étoussa... :-D
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2929
Age : 20
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Re: Galerie de Night'

le Mer 17 Aoû - 19:46
Merci pour vos commentaires qui me vont droit au cœur héhé .
Moi aussi je plaint ce pauvre Denka :-D .
Un petit OS sur la façon dont Nelly pense. Racontée par Nelly bien sur x).

L'intelligence. L'intelligence est quelque chose de remarquable. Sans doute la chose la plus remarquable de l'univers. Plus important que la force. Plus important que le courage. Plus important que tout autre chose. L'intelligence. Du moins, c'est ce que je pense.
Les personnes intelligentes étaient respecter. Maintenant, c'est la loi du plus fort. On a oublié l'importance de l'intelligence. On acclame des crétins qui se tabassent plutôt que des personnes dont l'intelligence à changer le monde. Pourtant, moi, je reste fidèle au fait que l'intelligence surpasse la force.
L'intelligence.
La merveilleuse intelligence. Je suis intelligente. Sans vouloir me vanter. Je vous surpasse tous intellectuellement parlant. Et la subtilité de l'intelligence, c'est qu'elle fait ma force. Je ne me proclame pas plus intelligente que les autres car je suis forte, je ne fais pas partie de ce groupe d'idiots. Je suis tout simplement plus forte que vous parce que je suis intelligente. Vous ne comprenez pas ? C'est subtile, je l'admet.
Les autres ont peur de moi de part la force de mon intelligence et non de part l'intelligence de ma force. Ça en reste subtile, mais néanmoins plus simple ainsi.
L'intelligence fait de moi une adversaire redoutable.
Un bourrin comme Eldor fonce dans le tas et détruit tout sur son passage.
Moi, j'analyse. Je calcule. Je prévois. Je joue psychologiquement parlant avec mon adversaire. Je le surpasse en tout point. Je le déstabilise. Je l'attaque. Échec et Mat.
La vie est un jeu d'échec et il faut toujours avoir trois coups d'avances sur son adversaire, voir quatre. C'est ainsi que je vois le monde. Et , comme je suis intelligente, je peut affirmer que c'est ainsi qu'est le monde.
Je suis supérieure.
Je suis forte. Je suis intelligente. Je suis le mélange imbattable. Je suis ce que vous n'êtes pas et ce que vous ne serez jamais. Je suis intelligente mais toujours en soif de découverte. Toujours à disséquer. Toujours à étudier. Science infuse. Science des livres. Science du corps. Science. Divine science.
Je ne crois pas au fait que les Légendaires soient les dieux. Pour moi, le monde à été créer de part la science. Et je veux tout savoir. Tout savoir pour surpasser la Science. Tout apprendre, tout savoir. Et au moment ou je saurais tout je mettrais fin à ma vie, car une vie ou l'on sait tout, ou il n'y a plus rien à découvrir et la vie la plus inutile au monde.
C'est comme ça que je vois le monde. Et comme je suis supérieure intellectuellement parlant, je sais que c'est comme ça qu'est le monde.

__________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Galerie de Night'

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum