Partagez
Aller en bas
avatar
Joey Kirks
Capitaine du Space Mountain
Messages : 2936
Age : 21
Emploi/loisirs : Enquêter et RP
Humeur : Fatiguéééé

Archipel Plainia

le Mer 6 Juil - 17:53
Ici il y a que 3 ile formant un V
Il y a eu colline au centre de chaque ile, sinon il n'y a que de la plaine ici.

Invité
Invité

Re: Archipel Plainia

le Lun 18 Juil - 19:50
Un jeune homme ni vraiment humain, ni vraiment Tarsal était debout, l'air impassible, sur une des collines. D'ici, il pouvait voir tout ce qui se passait, et là, il fixait l'horizon, aussi immobile qu'une statue. Rien n'aurait pu le déranger à cet instant précis, il était plongé dans ses pensés. Le vent lui apporta une odeur encore inconnue pour lui. Il resta là, cherchant sa cible. Il essayait d'utiliser ses pouvoirs psychiques pour détecter une quelconque présence, mais rein à faire : il ne trouvait rien, et le vent se stoppa net, étrangement. Il continua de scruter les alentours, sans vraiment rien voir. Il se décida à parler, ce que ce jeune homme sage ne faisait pas souvent, il était discret.

- Qui est là ?

Il avait posé cette question sans vraiment trop attendre de réponses, mais après tout, il fallait bien essayer. Il ne parlait que pour dire des choses sages, comme la plupart des Ginjikas de sa race, et souvent ces paroles portaient leurs fruits. Mais cette fois là, il avait balancé cela sans trop de conviction.

_____________________________________

- Nous !

Une bande de Gijinka Rafflésia encerclèrent l'homme-Tarsal.

- T'es de quel camp ?

_____________________________________

Malgré tout, quelqu'un avait entendu les paroles du Ginjika. Le Tarsal se retrouva encerclé par une bande de Rafflesia. Il lui demandèrent de quel clan il était. Pour une fois, il ne savait pas comment réagir. Soit ils étaient du camp adverse, et le Tarsal n'aurait aucune chance, soit ils étaient chez les Dacota, et là, il pourrait les rejoindre. Il hésita à répondre, mais les Ginjikas paraissaient très peu patients, et allaient vite en découdre si il ne fournissait pas une réponse au plus vite. Finalement, il se résolut à dire la vérité :

- Je suis avec les Dacota.

Les hommes eurent une mimique étrange...

_____________________________________

- O.K, merci !

Alors, les hommes-Rafflesia se dispersèrent.

- Simple contrôle de routine !

_____________________________________


Gwendoline regarda l'endroit ou elle avait atterri. Un Tarsal était avec des Rafflésia.

- Euh... Je ne suis pas au QG des Kentucky ?

Elle regarda à nouveau le Tarsal. Elle s'avança et lui tendit la main.

- Euh... Bonjour... Vous savez sur quelle archipel on est ?

_____________________________________

Les Rafflesia s'en allèrent, laissant le Tarsal planté dans la plaine. Mais une jeune fille Tylton planait dans sa direction... Elle atterrit, et tendit la main au Dacota. Elle demandait le Q.G des Kentucky. Puis sur quel Archipel elle était. Le Tarsal ne savait pas comment réagir, si il devait crier pour la dénoncer, ou si il devait jouer le jeu. Il choisit finalement la deuxième proposition. Il lui sourit, et répondit :

- Nous somme sur l'archipel Plainia, pourquoi ?

_____________________________________

- Je suis une idiote... Je viens de l'archipel en Hauteur... Ou l'Archipel Hauteur ?

Elle posa son index sur sa joue et regarda en l'air. Peu après, elle regarda à nouveau l'homme Tarsal.
-Ne seriez vous pas un Dacota par hasard.... Je n'ai rien contre eux, mais la plupart du temps je les évite. Faut dire qu'il ne font rien de mal en haut, mais bon.

Elle fixa l'homme Tarsal.

*Il n'a vraiment pas l'air d'un Dacota, mais bon.... Ça m'étonnerait beaucoup qu'il en soit un....*

- C'est juste pour savoir.... Marmonna t-elle.

_____________________________________

Elle venait donc de l'archipel Hauteur. Et elle n'avait rien contre lui. Il décida finalement de la jouer franche, il ne ressentait aucune émotion négative qui émanait d'elle. Il lui répondit :

- Eh bien... Pour tout dire, je suis effectivement un Dacota. Vous paraissez relativement neutre, mais si vous engagez les hostilités, je ferais de même. Vous voilà prévenue.

Il ne savait pas très bien quelles étaient les intentions, et cela expliquait ses avertissements.

_____________________________________

- Rassurez-vous, je ne pense pas engagez les hostilité. Je
suis un membre du Kentucky, et je trouve cette guerre légèrement débile,
mais bon....


Elle soupira et regarda la plaine. Presque tout était vide , et le décor était relativement.... plat.

-Les ordres sont les ordres.... Je pensais allez jusqu'au QG , mais j'ai visiblement oublié où c'était.

Elle regarda l'homme Tarsal en souriant.

-Et vous, où allez vous ?
_____________________________________

Le garçon Tarsal regardait l'horizon, et voyait les nuages défilait devant le soleil. Puis il regarda la jeune fille.

-nIl est vrai que cette guerre est idiote et sans importance, mais le monde est ainsi fait, et ce n'est pas nous qui le changerons.

Il détourna le regard, et repris :

- Où je vais ? Eh bien, j'erre. On m'a envoyé ici en mission comme poste d'éclaireur, mais l'air est tellement calme que je n'en fait rien. Votre QG se trouve un peu plus au nord, sur l'archipel Kentu, si c'est ce que vous vouliez savoir.

Peu après, il se tut, attendant que la jeune Ginjika prenne la parole.

_____________________________________

- Un éclaireur ? Ici ?

Gwendoline regarda le ciel, puis la terre plate. Pas la moindre trace d'une ville ou d'un camp.

- C'est pourtant calme , ici...

*Dire que je pensais que c'était un archipel neutre...*

- Vous êtes sur qu'on vous a bien envoyé... Sur un archipel neutre ?

_____________________________________

- Hemm...

*Démasqué*

- Vous... vous pourriez garder un secret ?

Tarsal sentait que la Tylton était assez digne de confiance pour lui avouer "ses petits secrets", comme qui dirait. Il utilisa une petite attaque Lire-Esprit pour en savoir un peu plus sur la jeune fille et de définir si elle était assez fiable. Il ne trouva que des choses positives, et décida d'en arrêter là, pour pas qu'elle ne s'en rende compte. Il attendit donc sagement sa réponse.

_____________________________________

La femme Tylton remarqua que l'homme Tarsal faisait quelque chose, mais elle ne releva pas ce geste. Elle regarda une partie du coton de ses ailes qui s'était envolée.

- Bien sur que je peux garder un secret... Un espion en terre neutre, c'est tout de même étrange, non ?

Elle sourit un instant. Elle regarda à nouveau le paysage... Si plat.... C'était tout de même étrange.

*J'utiliserais bien une attaque Laser Glace, un jour, sur une plaine... Juste pour voir ce que ça fait.*

Elle tourna la tête vers l'Homme Tarsal, attendant qu'il lui dise son secret.
_____________________________________

La Tylton semblait vraiment être digne de confiance. Il se résolu à lui dire, mais par la pensée. Va savoir si les Rafflesia sont encore là.

- En fait... Je suis parti du QG des Dacota... J'en avait marre de cette atmosphère tendue...

L'Homme Tarsal se sentait soulager de s'être confié à quelqu'un, il avait désormais perdu un peu du poids qui rongeait ses épaules. Il regarda encore un fois le soleil se coucher, et sa lumière orangée traverser les nuages blanc pâles...


_____________________________________

-Oh... Je vois...

La femme Tylton soupira.

- J'ai pas vraiment de chance.... Je vais devoir regagné le QG rapidement...

Elle décolla de quelques centimètres.

- J'espère sincèrement qu'on pourra ce revoir un jour ! Au revoir.... Et à bientôt, peut-être.

Gwendoline s'en alla, peu heureuse de devoir quitter l'homme Tarsal aussi vite.

_____________________________________

Les paroles de la jeune Tylton avaient réussi à arracher un sourire au Ginjika Tarsal, et à le faire rougir. Ensuite, elle décolla et s'envola, gracieusement. Le Tarsal observa pendant quelques instants ses mouvements fins et raffinés, puis il regarda autre part. Il murmura :

- Moi aussi, moi aussi j'espère que l'on se reverra.

Puis il se téléporta, ne laissant comme seul trace derrière lui des feuilles volantes, ainsi qu'une seule larme, se mêlant aux gouttes de rosée.

_____________________________________

Ho-Oh et Lugia se posèrent tranquillement sur le sol plat de l'archipel. Le Gijinka Lugia était un homme de taille moyenne. Ses cheveux blancs lui tombaient sur les épaules. Il avait l'air très sympathique.
Le ginjika Ho-Oh , lui, devait mesurer au moins deux mètres. Ses cheveux couleur d'or partaient un peu dans tous les sens, et il portait un kimono rouge. Ses yeux verts pétillaient et il avait un air surexcité. Il dit d'une voix suave :

- Quel endroit génial ! Dire qu'on va dominer tout ça !

Lugia eut un sourire discret. Un bruit de talon qui claquait résonna. Les deux Gijinkas se retournèrent et virent une femme au teint pâle. Ses yeux étaient bleu glacial et elle portait un diadème de glace. Ses cheveux azurs étaient plutôt courts. La femme Artikodin portait un manteau de plumes bleues et des chaussures à talons qui semblaient être sculptées dans la glace. Ses traits étaient fins, et elle semblait beaucoup plus âgée que les deux autres ginjika. Elle avait l'aspect physique d'une femme de 42 ans, contrairement aux deux autres Légendaires qui semblait avoir la vingtaine.

- Il ne faut pas oublier que nous sommes des sortes de dieux, et que nous gouvernons donc déjà sur ce monde...

Ho-Oh leva les yeux au ciel. Visiblement, il n'appréciait pas la femme Artikodin. Mais il avait besoin d'elle si il voulait mener à bien son point.
Une dizaine de cadrans de montre apparut. De l'une d'elles sortit un jeune homme qui portait un smoking bleu. Ses cheveux bleu marine partaient en arrière. Ils semblaient être soutenus par une structure métallique. Il avait un médaillon avec un diamant.
Ho-Oh sourit.

- Cool, t'es déjà là, et t'as que 2 minutes de retard !

- Y'avait pas d'heure fixée...

Ho-Oh se retourna et lança un regard haineux à la femme Artikodin.
Une fillette aux cheveux verts sortit de l'un des cadrans. Ses yeux était bleus, sa jupe et son haut étaient vert kaki. Elle s'envola et atterrit juste derrière l'homme Dialga.
La femme Artikodin ricana.

- Mais qui voilà ? Ne serait-ce pas le maître du temps et son larbin....

Elle regarda la fille Celebi avec un air supérieur. Ho-Oh se retourna ànouveau, fixant la femme Artikodin qui n'avait toujours pas bougé. Visiblement, le jeune homme se retenait pour ne pas la frapper.
Il vit alors une silhouette.... La silhouette d'une femme. Il sourit.
La ginjika Sulfura arriva finalement à côté de la femme Artikodin. Ses doigts était fins. Ses cheveux étaient en réalité une flamme ardente qui lui arrivait jusqu'au bas du dos. Ses yeux étaient rouge feu et son teint plutôt bronzé. Elle portait, elle aussi, un kimono. Il était de couleur jaune et était fermé par une ceinture rouge. Lugia ricana, voyant l'air béat d'Ho-Oh.

- .... Ça va, je suis pas la dernière....

Elle salua tout le monde d'un signe de la main. Le sourire d'Ho-Oh disparut lorsqu'il aperçut que, derrière la femme Sulfura, se trouvait l'homme Electhor. Le ginjika Electhor était un homme de grande taille est très musclé. Il avait toujours avec lui son carquois rempli de flèches électriques et son arc sculpté dans un chêne qu'il disait "millénaire".,Ses ailes étaient pareilles à celles des anges. Seules leur couleur les différenciait. Il portait des zouris, cette sorte de tongs japonaises. Il portait un T-Shirt noir et un jean jaune. Ses cheveux blonds était en bataille et ses yeux étaient noisette.

- ..... Les chiens ne sont toujours pas là ?

- Non.

L'homme Electhor haussa un sourcil. Le ginjika Ho-Oh ne lui adressait que très rarement la parole. La femme Artikodin soupira.

- Et les frères Cré's, ils arrivent quand ?

- J'en sais rien moi ! C'est Arceus qui veut qu'on vienne tous içi ! Et Lugia et moi nous sommes pratiquement les seuls à savoir pourquoi, d'ailleurs....


_____________________________________

Trois pré-adolescents arrivèrent à leur tour. Le premier, ou plutôt la première, était une jeune fille aux longs cheveux verts qui arborait une fleur rouge dans ses cheveux. Elle portait une robe blanche, quasi transparente, très près du corps. Le second est un garçon, d'une dizaine d'années uniquement, à la peau anormalement rose et les yeux bleus. Il portait, lui aussi un kimono rose avec une ceinture bleue, et une queue de Pokémon, signe de son côté Gijinka, en dépassait. La dernière était une fillette aux longs cheveux blonds, qui portait un casque jaune, surmonté de trois grands pics, semblable à une moitié d'étoile. Elle portait également un kimono, dont le tissu jaune-beige était recouvert d'étoiles.

- Bonjour !

Deux autres personnes apparurent également. Elles avaient toutes deux la vingtaine, et semblaient frère et sœur, à cause de leur ressemblance. La frère portait un casque bleu en forme de triangle, et portait lui aussi un kimono. Celui-ci était bleu avec une ceinture rouge. Sa sœur lui ressemblait de manière frappante. Elle aussi possédait un casque de forme triangulaire, mais le sien était rouge et, à l'inverse de son frère, son kimono était rouge avec une ceinture bleue. De leurs deux vêtements dépassaient une paire d'ailes, bleues pour le frère, rouges pour la sœur.

- Shaymin ! Jirachi ! Cela faisait longtemps !

_____________________________________
L'homme Electhor sourit.

- Cela faisait également un bout de temps que je vous ne avais pas vus...

Lugia soupira. Cette rencontre était tout à fait stupide pour lui.
Un homme tout habillé de noir apparut. Il avait des cheveux blancs comme neige, coupé au carré. Ses yeux étaient bleu glacial, semblables à ceux de la Gijinka Artikodin. Il avait plusieurs tentacules monstrueuses, qui dépassaient du bas de son vêtement dans son dos, formant une cape fantomatique. Le col de son habit était rouge sang. La femme Artikodin sourit en le voyant.

-Voilà enfin quelqu'un de digne... Sire Darkrai...

L'homme Darkrai ne la salua pas. L'homme Ho-Oh, lui, grogna.

-Je suis sûr qu'Arceus sera déjà là quand ces foutus chiens arriveront !

Une sonnerie retentit. Lugia fît signe à tout le monde de se taire. Cette sonnerie voulait dire qu'Arceus allait parler avec le Gijinka des abysses grâce à la télépathie.
Tout le monde se tût. Après un instant de silence, Lugia dit :

-Electhor, Arceus voudrait que tu envoie une flèche dans les airs.

L'Homme-Oiseau sourit. Il sortît une flèche électrique de son carquois. Il tendit le fil de l'arc et tira. La flèche s'envola dans les airs, s'enrobant d'électricité. Elle s'arrêta et créa un point jaune. Le point jaune grossit, grossit, créant une faille inter-dimensions.
Lugia frissonna. Il haïssait l'Homme Giratina, qui venait de sortir du passage crée par Electhor. Le Ginjika Giratina était un homme à la peau grise. Ses griffes étaient jaunes, et ses yeux était rouge sang. Les cheveux de l'homme étaient dorés, un peu comme ceux de Ho-Oh. Ses ailes étaient semblables à celles d'un démon. Il portait un manteau gris avec des runes jaunes dessus. Ce manteau dissimulait un tee-shirt rouge et noir, qui se déchirait sous la musculature de l'homme, qui semblait avoir 23 ans. Son pantalon était, lui aussi, gris clair avec les mêmes runes jaunes. Il se posa brutalement sur le sol.
La femme Artikodin sortit son éventail et le remua devant son visage.

-Ciel, le diable en personne....

L'Homme Giratina se retourna violemment, fixant de ses yeux rouge sang la Gijinka Artikodin. Celle-ci regarda le sol. Tout le monde semblait un peu intimidé par la présence de Giratina. Enfin, tous sauf Dialga, Darkrai et Electhor.
Dialga sourit lorsqu'il Palkia sortir, lui aussi, de la faille interdimensionnelle. Palkia était un jeune homme qui avait le même âge que son frère, puisqu'ils étaient jumeaux. Contrairement aux cheveux bleus de son frère qui partaient en arrière, les cheveux rose pâle de Palkia partaient en avant. Le col de sa combinaison était violet. Le reste était blanc ou noir. Il portait des mitaines violettes. Une partie d'un tatouage runique sur son cou dépassait un peu. Sur la manche droite de la combinaison, au niveau de son épaule, se trouvait une perle incrustée dans un cercle de platine. Ses yeux était de la même couleur que ceux de Giratina : rouge sang, à la différence près que son sclère était noir. Il fixa son frère jumeau et dit d'un air las :

-
Salut....

Son frère lui répondit poliment. La fillette Celebi commençait à s'impatienter.

-Rhaaaaaa ! Il arrive quand Arceus ?

_____________________________________

Trois œufs, si gros qu'ils pouvaient rivaliser avec un Wailmer nouveau-né, tombèrent alors du ciel. Ils étaient respectivement jaune-marron, rose et bleu. Le rose se craquela en tombant en sol. Dans une synchronisation parfaite, ils explosèrent ensemble, emplissant l'air d'une fumée où se mêlait le jaune, le rose et le bleu.
Le premier était un homme de petite taille. Ses yeux étaient dissimulés sous des lunettes de soleil noires à verre réfléchissant, et ses cheveux jaune-marron étaient repliés en arrière puis revenaient en avant, formant un arc étrange. Il portait une tenue bleu métallique et, sur son front, portait un joyau rouge luisant.
Le second, ou plutôt la seconde, était, à l'inverse du premier, une femme de grande taille. Elle avait d'étonnants yeux rouges, mais si on associait les yeux rouges aux vampires ou à la conjonctivite, ceux-là étaient rassurants. Ses cheveux rose clair étaient noués en dread locks de part et d'autre de sa tête. Comme son frère, elle portait la même tenue couleur métal qui soulignait généreusement ses formes et portait elle aussi un joyau rouge au front.
Le dernier était un homme de taille moyenne. Il avait les mêmes yeux que sa sœur et ses cheveux bleu marine partaient en bataille, formant une sorte de triangle au-dessus de son crâne. Comme son frère et sa sœur, il arborait la même combinaison miroitante et le même joyau couleur sang.
Tous trois avaient environ 25 ans, et exhibaient un collier autour duquel était accroché respectivement un topaze, une améthyste et une hématite. Sur chacune des pierres était inscrit grâce à la magie "Savoir", "Emotion" et "Volonté".


_____________________________________

Trois silhouettes se dessinèrent dans l'air, puis se matérialisèrent.
Le premier était un homme très musclé avec plusieurs grenades attachées autour de son torse nu. Il portait un pantalon rouge avec des motifs jaunes.
Le deuxième homme était bien plus petit que l'autre inconnu. Il avait une moustache blanche. Ses habits étaient jaunes avec des rayures noires, comme un zèbre. Ses yeux luisaient d'un air mauvais. Ses cheveux était grisâtres et son habit semblait décousu au niveau du bras gauche. Il avait des griffes couleur acier à la place de ses ongles aux pieds et aux mains. Il avait un air stressé, quasi-paranoïaque.
La troisième personne était un homme également, mais au maintien majestueux. Ses yeux étaient violet et envoutants. Ses traits fins rendaient le contraste de son visage parfait. Ses longs cheveux pourpres lui tombaient jusqu'au bas du dos. Il portait un deux-pièces bleu et blanc, et ses chaussure couleur neige. Il tenait une épée dans son fourreau. Le manche de l'épée était, tout comme le fourreau, bleu turquoise.
Lugia sourit.


- Entei, Raikou et Suicune...

Les 3 hommes s'agenouillèrent devant Ho-Oh.

- Bon... Il manque Groudon, Kyogre, Rayquaza et Arceus...

Comme si le Légendaire à l'armure rouge l'avait entendu, un puissant séisme fit tomber tous les Gijinkas. Groudon sortit de terre. C'était un homme d'une beauté unique en son genre. Ses cheveux rouges montaient vers le ciel. Il avait des lunettes de soleil à verre rouge et un sourire mauvais. Son armure rouge sang semblait très solide. Il enleva ses lunettes, dévoilant des yeux verts. Il portait une chaîne dans sa main gauche.

- On parle de moi ?

L'homme reçut soudain une sphère d'eau glacée dans la nuque. Il frissonna à cause du froid, et se retourna rapidement, savant à qui il avait à faire. Kyogre. Il la dévisagea longuement. Ses yeux étaient jaunes et ses cheveux bleu saphir formaient une cascade dans son dos. Elle portait une robe de même couleur qui lui allait à merveille, et ses zouris était bleus.

- CA VA PAS ?
- Bah, fallait bien faire quelque chose pour que t'arrête de te la jouer...
- Tu t'es pas vu !
- Viens te battre, imbécile !
- OH, DU CALME !


Un homme, semblant être tombé du ciel, se posa doucement sur la pleine. La femme-Artikodin leva les yeux au ciel en marmonnant "Frimeur.".
L'homme avait les cheveux blancs mais semblait plutôt jeune. Sa peau était très bronzée et ses yeux était couleur émeraude. Il portait une tenue de jogging verte. Electhor fronça les sourcils.


- Pourquoi cette tenue ridicule ?

- J’étais entrain de faire mon jogging quand Arceus m'a appellé...


L'homme Giratina ricana.

-Comme si tu venais juste d'arriver.....

Une voix tonitruante résonna alors.

-BIEN ! JE VOIS QUE VOUS ÊTES TOUS LA !

Un grand trou noir s'ouvrît. Une centaine de pétales de rose blanche en jaillirent comme des confettis.

- C'pourquoi ?
- Ça doit lui donner un genre....
- Ca lui donne un genre pé...


LA femme Artikodin frappa l'Homme Giratina.
Un homme sortit du trou noir. Il portait un pantalon de toile blanche, et un étrange cercle jaune et vert entourait sa taille. Ses cheveux blancs et noirs volaient derrière son crâne, formant un drôle d'angle avec son dos, et ses yeux souffraient de hétérochromie : un œil vert, un œil jaune. A simple vue d’œil, il était beaucoup plus musclé que tout les autres mâles du groupe.
Tous les Légendaires s'agenouillèrent devant le Dieu des mi-hommes, mi-Pokémon.


-J 'ai laissé une chance aux autres hommes... Mais c'est, à présent trop tard... Ils vont subir le courroux des Dieux ! Nous annexerons leurs monde ! Mais d'abord, créons une archipel qui puisse nous convenir, nous Légendaires... ENVOYEZ CHACUN UNE BOULE DE PUISSANCE !

Arceus regarda Shaymin, les trois Cré's, Jirachi et Mew, puis donna un coup de menton vers la droite.

-A vous l’honneur....

_____________________________________

Pendant ce temps...

Kailla tapa du pied. Une grande fissure s'ouvrit dans le sol. Plusieurs Gijinkas Keunotor tombèrent.

- C'est parti !

Elle trancha en deux un Etourmi. Du sang gicla sur sa jupe bleue foncée. Kailla plongea sous terre et creusa un énorme trou. Elle tua encore des Pokémon et versa leur sang dans le trou. Il y avait maintenant un grand lac de sang sur l'archipel Plainia. Kailla y plongea et éclaboussa Glacia.

- Viens !

_____________________________________

Glacia éclata de rire. Avant de plonger, elle attrapa au vol un Coconfort suspendu à un arbre, le congela grâce à un Laser Glace bien placé et se jeta dans le lac de sang, tachant abondamment au passage sa blouse blanche auparavant immaculée.

_____________________________________

Giratina fixa le sang qui coulait partout. Artikodin agita frénétiquement son éventail en evant les yeux au ciel.

- Oh ! Quelle bande de rustres sanguinaires, ces femmes-là...

Lugia frissonna. Arceus soupira et leva les yeux au ciel. Les deux frères, Dialga et Palkia, semblaient s'éviter.
Finalement, c'est Electhor qui s'avança. Il prit une flèche et visa la femme Givrali, qui tomba à terre complétement paralysée. Il s'avança vers Kailla en ricanant.


- Ramène ton amie au QG des Dacotas.... Et annonce à tes chefs l'arrivée des Tout-Puissant !

_____________________________________

Glacia découpait gaiement le Coconfort, augmentant de manière terrible le volume de sang du "lac", quand elle entendit quelque chose siffler l'air. Elle se retourna et ne put éviter la flèche paralysante, qui la projeta au loin du cadavre. Jurant, crachant, elle tenta un geste mais ne put bouger.

_____________________________________

Electhor ricana.

- Tu peux rien faire contre moi...

Il s'abaissa et arracha la flèche du bras de la femme-Givrali.

-Tu devrais récupérer tes pouvoirs et ta liberté de geste d'ici peu..... En attendant, retournez donc jouez aux poupées dans votre QG....

Il ricana de nouveau et regarda à l'horizon. Les trois Cré', Jirachi, Mew et Shaymin avait donné de leur énergie dans une grande sphère créée par Arceus pour créer les Archipels.
Electhor ajouta son énergie, de même que Sulfura et Artikodin, dans la sphère noire qui s'agrandissait au fur et à mesure qu'elle se remplissait. Bientôt, tous les Légendaires l'avaient remplie.
Arceus sauta en l'air et claqua des doigts. Un éclair frappa la boule, qui explosa, créant une importante secousse. Certains Légendaires en perdirent l'équilibre. Quand la secousse s'arrêta, il n'y avait plus de sphère, mais une archipelle immense, bien plus grande que les autres.
Le Gijinka Créateur pointa l'archipel du doigt.


- Bien allons-y !

Un à un, les Gijinkas Légendaires s'envolèrent ou se téléportèrent sur l'Archipel. Le dernier fut Electhor qui accorda un regard à Kailla et à sa compagne.

- A plus tard.... Gamines...

Il déploya ses ailes et s'envola.

_____________________________________

Kailla aida Glacia, tant bien que mal à se relever.

-Y'A PLUS MOYEN DE S'AMUSER ?! hurla-t'elle vers l'archipel des légendaires.

Puis, elle porta Glacia sur son dos et l'emmena au Q.G.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum